Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 36
· aigredoux · Tychilios
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 12:44:13
Paris: 20 sept 18:44:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: nouveaux usages des déchets nucléaires ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 6 août 2016 à 03:09
Modifié:  24 sept 2016 à 09:50 par samamuse
Citer     Aller en bas de page

Oh nature que m’offres-tu aujourd’hui ?
Quelque chose que les humains n’ont pas copié
Et qui mériterait par eux d’être repris,
Pour, dans d’autres domaines développé ?

Les dits déchets radioactifs les gênent.
Ils les stockent sans les réhabiliter
Dire que ces poisons ils les promènent
Sans demander à nature de les consommer.

Ces minerais de base existent avec certaines fonctions
En diluant ces déchets nous pourrions peut-être
Rendre à nature ces prélèvements pour d’autres évolutions

Ces produits ayant une charge connue
Dans des emplacements à reconnaître
Comme sacrifiés pour des temps voulus.

Retraités, non comme des poubelles abandonnées,
Mais comme des réserves que seule nature saura traiter.

Nature s’adapte
À des transformations
Certes, incroyables

Dans des coffrages de plomb rendus étanches,
Régulièrement remplis et surveillés
Pour envisager de futures tranches
Pour des usages internationalisés.

Les dégâts actuels, jugés être contraignants,
Pourront peut-être en lieux affectés
Dans des gestions financières de contribuants
D’intérêts internationalisés.

Des produits neutres pourraient de ces énergies
Se transformer en ressources réutilisables
Comme diluants scientifiquement admis.

Pourquoi les utilisateurs n’y ont pas pensé ?
En les manipulant de façons coupables,
Exposant les formes de vies à ces dangers.

Donnons du temps à la nature pour réparer
Ce qui doit être naturellement réhabilité.

Pourquoi avoir honte
De s’être pris pour des dieux
Sans s’en excuser ?

Les produits neutres devront être régulièrement
Apportés dans les cubes pour dilutions
Sachant que nature réagit lentement
Les confiances en nature, des humains, seraient illusions ?

Les produits neutres devront être comme des buvards
Qui pourront être humainement ré exploités
Quand les originels minerais deviendront rares,
Ou être trop onéreux à exploiter.

Ce seront des emplois nouveaux à concevoir
Dans des réserves internationalisées
Nos futures générations en auront les pouvoirs.

Ce peut être des non utopies, si nous y pensons.
Si nous y accordons des ressources affectées
Et si la survie sur terre, en devient la raison ?

Oui nature ? Pourquoi l’avoir tu, Aux designers ?
Aux savants ? Aux militaires ? Et aux financiers ?

Réhabiliter ?
Pour reconnaître les cycles
De LAVOISIER ?

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 7 août 2016 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

non ODIN, un monde (d'utilisations énergétiques; de propulsions, médical, de transformation industrielles, etc.)
un monde qui devrait envisager d'autres sources de captations énergétiques, que les exploitation fossilisées.
mais pour nos futurs voyages interstellaires, les barres radioactives seront comme des piles ou batteries actuelles. sans dangers en emballages adaptés.
les soit disant déchets, sont comme ceux de la bauxite, pour avoir de l'aluminium, les déchets de soudre sont devenus nos lessives de machines à laver. les déchets radioactifs ont pourtant des utilités. j'étais designer en emballages, chaque nouvel emballage à avec sa mise sur le marché ses propositions de fins de vies ou de réhabilitations. seulement les décideurs veulent ignorer les effets secondaires.
j'ai voulu sur LPDP faire de la sensibilisation, mais les conditionnements médiatisés sont de vraies hypnoses.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 799
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0231] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.