Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 45
Invisible : 0
Total : 46
· Poex
13167 membres inscrits

Montréal: 31 mai 15:13:51
Paris: 31 mai 21:13:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (février 2014) : "la mémoire des doigts" :: Tes 21 doigts "la mémoire des doigts" Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 11 févr 2014 à 13:25
Modifié:  11 févr 2014 à 14:49 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Le bout de tes vingt-et-un doigts
rencontre le drain de ma peau
Au loin s'éloignent les corbeaux
si discourtois, sans toi, ni loi

Nos peaux de pêche se dépêchent
humectent nos cachés joyaux
fredonnant le Rigoletto
se délectent et se pourlèchent

Bats la mesure ou la chamade
ton noyau dur sait me toucher
Crois-en ma mine dessoûlée
et viens jouer mon camarade

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14065 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 11 févr 2014 à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Je l'aime bien moi aussi. Je vois que les doigts t'inspirent...

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
4501 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 11 févr 2014 à 17:38 Citer     Aller en bas de page

Comme la plume au vent
J'ai quelque chose qui me prend ...

J'arrête là, sinon ce serait manquer de doigté.

Je vois que madame n'apprécie pas les corbeaux et leur préfère les corps beaux.
Le jeu proposé ne s'approcherait-il pas du bilboquet ?

 
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 11 févr 2014 à 17:44 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup !

Amitiés,

Bibi

  The Leprechauns told me to do it.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 12 févr 2014 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Catherine,

Un jeu de doigt bien écrit. bisous

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 févr 2014 à 06:11 Citer     Aller en bas de page

>Bibenja
Merci beaucoup Madame Bibi pour tes amitiés poétiques.

>James
Oui, j'aime le doigté ajusté.

>QUOIQOUIJE
Je déteste les corbeaux, leurs croassements, être leurs proies et je n'aime pas les pigeons non plus .

Merci à vous 3,
Catherine

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5477 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 févr 2014 à 09:10 Citer     Aller en bas de page

les 21 doigts, Il fallait y penser - j'ai bien aimé ma lecture tout en finesse et en légèreté

Amitiés
Yvon

  YD
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 févr 2014 à 10:29 Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon * les 21 doigts, l'image me plaisait.

Catherine

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
2718 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 févr 2014 à 18:28 Citer     Aller en bas de page

Tes 21 doigts partent en chevauchant les mots sont de la dynamite, ça explose à chaque expression...

Il faut suivre ton rythme fracasse


Marche

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 12 févr 2014 à 20:10 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Catherine,

Très original cette idée des vingt et un doigts se propulsent en ton poème...



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
5956 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 12 févr 2014 à 22:43
Modifié:  12 févr 2014 à 23:38 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Ah ce21ième, loin d’être l’intrus, et sûrement pas le plus petit de cette fratrie, même le pouce peut aller se rhabiller puisque c’est lui le chef de meute, que dis-je le chef d’orchestre, il faut le voir mener son hard-rock band à la baguette :
10 en haut, dix en bas et lui au centre à donner le tempo !
En plus à noter que dans cette fratrie règne une entente cordiale même si de ci de là, on peut entendre quelques chamailleries bénignes mais normales dans une famille si nombreuse!
Allez comme il ce doigt, envoyez la zizique Maestro!
jc

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 13 févr 2014 à 14:07 Citer     Aller en bas de page

>Flamme noire
Merci à toi aussi pour ce partage d'emballés commentaires !

>Magali
Oui, le doigté m'a toujours inspirée.

>Marché
Fracassée, huum, ce n'est pas faux, non ?

>Sybilla
Ces 21 doigts, oui, sont bien motivants !

>rimarin
Les chats m'aillent, rient, pour la bonne cause, évidemment. Même sur le pouce, l'index mène tout le monde à la b(r)aguette.
Les doigts s'emballent, se déballent, c'est d'la balle et moi dans un jeu d'enfant je mène le je vers une douce partition mais pas scindée. Que teintent les seins-balles et la zizique, comme tu dis !

Catherine

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 14 févr 2014 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

des doigts qui t'ont inspirée .. surtout le 21° ..
Trois beaux quatrains...
Joli

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 14 févr 2014 à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Merci Sidonie pour ton pas-sage.
Avec les doigts, il faut toujours être inspirée...

Bisous,
Catherine

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4073 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 14 févr 2014 à 05:12
Modifié:  14 févr 2014 à 05:13 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Catwoman,
poème très tactile et je pense que tu le connais sur le bout des doigts à présent...
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 14 févr 2014 à 07:30 Citer     Aller en bas de page


Bel écrit en duo entre deux mains et un bout de doigt d'une autre nature.
Je n'ai pas osé écrire d'une autre envergure.
Amicalement,
actuaire.

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 15 févr 2014 à 08:45 Citer     Aller en bas de page

>Pichardin
Le toucher est le seul décence qui soit développé, après le 5è, bien entendu.

>Actuaire
D'une autre envergure, oui, bien sûr, que tu peux te le permettre.

Catherine

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22875 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 16 févr 2014 à 06:05 Citer     Aller en bas de page

Coucou CAT, tu as fait fort, je vois que tu es inspirée, un poème très subtil.
Contrairement à toi, moi j'aime les pigeons, les corbeaux aussi
Mais nous n'avons pas que des divergences, ce qui me fait me rappeler que nous pourrions faire un collectif.
Le sujet des doigts m'aurait bien inspiré étant donné que tu excelles dans ce genre d'écrit, mais pas que celui là et ce que j'apprécie.
A bientôt
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 févr 2014 à 02:59 Citer     Aller en bas de page

Coucou,
Bon, disons que les oiseaux sont tous des bêtes de la nature pas si bêtes que çà. Je suis trop une fille de la ville... Mais bon, de drôles de zoiso, on en rencontre tout le temps, pas vrai ?

Bises Ode,
Catherine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2322
Réponses: 18
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

En somme (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Les fausses modestes par Aude Doiderose et Adamantine (Collectifs)
Auteur : Adamantine
Parfum ou senteur de poesie ? (Citations personnelles)
Auteur : Galatea belga
Trains (Autres)
Auteur : LeLion
Marie-thérèse et son haras (Loufoques)
Auteur : Adamantine
Lorsque la nuit tombe (Poèmes par thèmes)
Auteur : lalaulau
Si vous n'avez rien à me dire (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lucinda
J'écrirai (Amitié)
Auteur : Adamantine
Mes chers yeux (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
L'île inconnue (Loufoques)
Auteur : josette
Sur la langue (Poèmes par thèmes)
Auteur : Yediael
Il est une île (repost) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose
Inexistences... (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
Petit poison d’amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : QUOIQOUIJE
(Autres)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,1011] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.