Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 41
· Mawringhe · Tychilios · Andesine · QUOIQOUIJE
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 16:44:56
Paris: 19 oct 22:44:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Homo homini lupus est Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 19 nov 2016 à 09:09
Modifié:  22 nov 2016 à 03:09 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Homo homini lupus est (Plaute, poète romain 255 ans av JC)
Une citation à prendre au sens propre comme au figuré, qui reste, toujours d’actualité près de 2300 ans plus tard.

En nous basant sur l’évolution selon Darwin et en remontant dans des temps immémoriaux, il existe toujours en nous une part homéopathique animale. Par atavisme séculaire, nous agirons à la manière animale pour protéger à la fois notre territoire et notre descendance.

Depuis des milliers d’années, nous avons procréé et annexé toute la planète. Ne possédant aucun prédateur ni même de grandes maladies destructives et certains, vivant dans la promiscuité des autres, l’instabilité grandit avec notre esprit de survie, provocant parfois des guerres de territoire.

Notre grande différence avec le règne animal est notre libre-arbitre mais étonnamment, cet atout majeur peut se révéler comme élément déclencheur de conflits. Les opinions divergent d’un individu à l’autre mais sans ouverture d’esprit et aptitude au compromis ou à l’acceptation, des ruptures se créent pour aboutir dans certains contextes, à des guerres.

Il ne faut certainement pas abandonner notre libre-arbitre ; il est notre richesse intrinsèque, il est celui qui renforce l’unicité de notre être dû au génome humain mais dénué d’un esprit d’analyse, il peut devenir destructeur en affaiblissant un groupe d’individus malléables qui en seraient dépourvus. Ce groupe serait susceptible alors de devenir la proie de gourous sans scrupule, désirant par tous les moyens, imposer leur pensée hégémonique à l’ensemble du référentiel humain, en utilisant les démunis comme combattants. Ces guerres déclenchées pour un pseudo idéal ne sont que des leurres de bien-être futur puisqu’elles desservent l’humanité au profit de despotes non éclairés et souvent elles évoluent en guerres fratricides, opposées à notre héritage animal c'est-à-dire la sauvegarde du clan et de son territoire. Cependant, il existe aussi des individus à fort esprit d’analyse qui choisissent la guerre pour augmenter leurs capitaux personnels ou les capitaux des lobbies pour lesquels ils travaillent. Ces gens ont utilisé leur libre-arbitre dans un but de rentabilité ou ont tu leur choix propre par peur.

La guerre, résultante d’un orgueil humain démesuré via l’ignorance, la crainte et les intérêts, est fomentée par des hommes rétrogrades dépourvus de compassion, de tolérance, d’ouverture d’esprit ; dépourvus donc d’humanité. Avec eux, notre évolution spirituelle (bien plus large que le sens religieux) végète et tant que ce palier ne sera pas franchi, nous ne pourrons pas nous octroyer le terme de civilisation avancée ; nous ne pouvons que maintenir le terme d’avancée technologique. Sans prise de conscience et abolition de l’orgueil, l’horreur de la guerre se répétera à l’infini.


- « J’ignore quelle sera l’arme de la troisième guerre mondiale mais je connais celle de la quatrième : la hache de pierre.
- J’ignore comment la troisième guerre mondiale sera menée mais je sais comment le sera la quatrième ; avec des bâtons et des pierres.
- J’ignore comment sera la troisième guerre mondiale mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. »


Ces trois variantes des paroles d’Albert Einstein ont le mérite d’être explicites et précisent la citation initiale : Homo homini lupus est[b][/b].

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5084 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 19 nov 2016 à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Exposé très intéressant, merci pour le partage. Je rejoins la conclusion


Yvon

  YD
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 19 nov 2016 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon

Merci de vous être arrêté sur ma vision du loup... et pas celui qui est solitaire... lui suit une autre voie...

Amitié

V

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 20 nov 2016 à 05:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Vous voilà en " polémologie" où déterminisme et libre arbitre s'affrontent. Une utile réflexion . Pas certain que nous ayons ici le goût d'en débattre.
amicalement

  Poésie, la vie entière
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 20 nov 2016 à 10:49 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Louis,

Merci de ta visite...

Pas l'objectif principal le débat..... Pourtant trouver de nouveaux angles de vue serait des plus intéressants...

Parfois un raz le bol du monde qui nous entoure... La vie est éphémère, belle parfois cruelle mais pourquoi la rendre plus difficile?

Amicalement et bonne soirée

V

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 27 déc 2016 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est que par erreur qu'il reçut un cerveau.... (sourire)

 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
495 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 21 févr 2017 à 05:07 Citer     Aller en bas de page


"C'est pas faux" ... et, parfois, (souvent ?) le loup est préférable à l'humain.


 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 21 févr 2017 à 07:16 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lucas ...

Le loup est un animal que j'affectionne tout particulièrement.
Solitaire il est totalement de ses actes et de son instinct; en groupe il possède alors une loyauté indicible envers les membres de sa meute. Un loup et sa louve sont aussi unis pour leur vie...

Merci de ton commentaire...

V

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8635 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 29 avr 2017 à 04:25 Citer     Aller en bas de page

bonjour Vv, et coucou aux autres...
je n'ai pas par manque de culture,
tout saisi de ton texte,
surtout ne connaissant pas le latin.
et ayant accepté des perceptions énergétiques,
différentes sur les dualités du libre arbitre
et des interdépendances que nos vivres ensembles
qui nous induisent en karmas.
je ne donne pas d'acceptations sur ce qui suit.
« J’ignore quelle sera l’arme de la troisième guerre mondiale mais je connais celle de la quatrième : la hache de pierre. (l'arme de la troisième guerre mondiale est déjà, et sera le numérique) (l'arme probablement inévitable de la quatrième guerre mondiale sera une forme de design inversé, peu de regards oseront savoir pourquoi.)
- J’ignore comment la troisième guerre mondiale sera menée mais je sais comment le sera la quatrième ; avec des bâtons et des pierres. (la troisième guerre mondiale sera menée par la supprématie des univers virtualisés, gérés par de certaines robotisations des transmissions d'ordres, malgré les contestations d'abus de non humanités des officiels services d'ordres, et face aux contraintes sanctions d'ordres ne pouvant pas être contestés)
- J’ignore comment sera la troisième guerre mondiale mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. » (si ,des présences sellectionnées, et ça commence déjà, mais les médias et les autorités imposées seront les garants des cheminements nécessaires)
(là encore les commentaires de pourquoi feront défaut)

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 29 avr 2017 à 04:50 Citer     Aller en bas de page

Il existe des angles de vue que Einstein ne pouvait prévoir et que moi-même je dois accepter... bien que l'arme atomique reste un arme de destruction au double sens physique ...

J'ai essayé de me pencher sur cette virtualité toujours plus présente et j'ai vu de belles choses mais aussi des concepts monstrueux... je ne sais pas si j'ai le courage d'aller plus sonder en profondeur... le darknet est à la fois source de liberté totale qui permet un échange anonyme mais aussi dans une certaine mesure une arme planétaire qui échappe presque à tout contrôle... sauf à ceux qui montent les rouages... et encore...

Je ne peux juger ce que je n'appréhende pas dans toute sa globalité cependant mon intuition me demande de calmer parfois ma curiosité

oui nous avons matière encore à débattre

Mon amitié
bises
V

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8635 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 30 avr 2017 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

oh oui... la curiosité est une poupée "gigogne"... au bout de laquelle, une petite voix prétend que c'est une boite de "pandor"... l'apprenti sorcier en serait une variante.
merci V de nous offrir de telles évasions.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8635 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 30 avr 2017 à 12:25 Citer     Aller en bas de page

dans les écritures il est question d'une pomme...
pourquoi les garçons ont une grosseur appellée "pomme d'adam" ?
j'ai l'impression que cette bouchée lui est resté en travers de la gorge.
est-ce "lol" ?

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 30 avr 2017 à 14:12
Modifié:  30 avr 2017 à 14:18 par Varh
Citer     Aller en bas de page

Je crois que les évasions sont personnelles et qu'elles sont partagées à leurs retours...
Le voyage lui peut être source d'échanges perpétuelles avant pendant et après....

ahahahah pour la pomme en travers de la gorge...
C'est amusant de se placer en différents angles ....

oui... peut-être que l'homme avoue sa faiblesse: face à l'instance de la femme il n'a pas eu le courage de résister.... et le regrette....

bises Sam...
V


 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8635 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 2 mai 2017 à 02:51 Citer     Aller en bas de page

oh ! VALERIE,
oui... (je serais curieux de pouvoir interpréter ce "oui")
peut-être que l'homme avoue sa faiblesse: face à l'insistance de la femme (question de confiance, et d'inexpériences face aux circonstances par lui imprévues)
il n'a pas eu le courage de résister.... (il voulait seulement lui faire plaisir, pour vivre une forme de tranquilité)
et le regrette....(il essai seulement d'assumer, sans réussir à faire comprendre ses réactivités) (va lire "l'ours et l'oursonne)
difficile d'expliquer ce ou ces; Homo homini lupus est (de Plaute, poète romain 255 ans av JC) que je ne sais pas traduire.
grosses bises SAM

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 2 mai 2017 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

L'homme est un loup pour l'homme...
Bises
J'irai lire ...
V

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 22 nov 2017 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

Ah ! VARH, combien j'ai aimé retrouver ce texte pour qui je partage ton point de vue. Merci pour cela
Une amie protectrice du loup.
Bises amicales et heureuse de te lire
ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 818
Réponses: 15
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0360] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.