Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 403
Invisible : 0
Total : 406
· Filiquier · ode3117
Équipe de gestion
· Catwoman
13156 membres inscrits

Montréal: 25 mai 04:44:04
Paris: 25 mai 10:44:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Coup de g***le au nom de la nature Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Arynr'il Dae


Nous sommes des anges déchus qui nous acharnons à remonter vers notre céleste origine
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
66 commentaires
Membre depuis
30 avril 2006
Dernière connexion
26 décembre 2008
  Publié: 7 mai 2006 à 14:18
Modifié:  22 oct 2009 à 13:29 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Je te parle de cette nature qui se meurt,
A cause de cet animal sans peur
Qu’est l’Homme, égoïste et arrogant
Polluant tout, inlassablement.

Je te parle du loup de Tasmanie
Qui un triste jour est parti
Cruel destin que lui a forgé l’humain
Qui l’a poussé rapidement à sa fin

Je te parle de ces cinq ours des Pyrénées
Qui déjà se font harcelés, à peine arrivés
Par des cons armés de fusils qui n’ont pas admis
Qu’ils ont autant le droit à la vie que les brebis

Je te parle de cette forêt tropicale
Qui souffre sous les coups implacables
Des coups de hache qui la blesse
Et qui plus jamais ne cessent…

Je te parle de ces gens qui contre tous
Tentent de protéger cette Terre contre les fous
Trop peu nombreux, ils sont dépassés
Quelqu’un, quelque chose venez les aider !

Je te parle de ce sombre avenir qui nous attend
Si rien ne change si tout reste comme maintenant
Notre destin est affaire de tous, en protégeant
Ce que nous laisserons à nos enfants…


Arynr’Il Dae

  Chi va pianu va sanu e chi va sanu va luntanu.
une etoile perdue


envie de remettre a l'heure les horloges de ma vie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
59 commentaires
Membre depuis
26 avril 2006
Dernière connexion
3 novembre 2012
  Publié: 7 mai 2006 à 16:54 Citer     Aller en bas de page

malheuruesement ton poeme est tellement réel, dur à regarder la vérité en face, malheureusement l'homme est l'ennemi de l'univers c'est lui qui detruit le monde!

ton poeme est tout plein de réalité c'est ce qui me touche
il faudrait vraiment quelque chose mais ke tout le monde soit réunis contre tout ca et pour changé le monde a venir....


a bientot

une etoile perdue

  foutaises
passiondecrire


Toutes les filles sont des princesses,quelles soyent grandes,petites,grosses,minces,laides,belles
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
8 mai 2006
Dernière connexion
24 mai 2006
  Publié: 13 mai 2006 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

ton poeme est vraiment reel et beaucoup de gens pensent la même chose, aujourd'hui, on aimerait tous être un super héros et combattre les forces de la terre, on voudrait tous calmer les politiciens avec leurs idées qui ne changent rien, on voudrait tous changer la face du monde pour laisser entrer le bien...

Hélas, des tas d'autres personnes détruisent notre planète, avec leurs ambitions...




Mélanie...
passiondecrire

  Mélanie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 961
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0302] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.