Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 409
Invisible : 0
Total : 411
· AIMA · Avraham
13181 membres inscrits

Montréal: 14 août 13:55:59
Paris: 14 août 19:55:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: un coeur à donner Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
myralda


l'amour c'est comme du bonbon, plus on y goûte, plus on en veut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2002
Dernière connexion
16 février 2006
  Publié: 19 déc 2002 à 12:48
Modifié:  1er févr 2010 à 10:16 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

UN COEUR À DONNER

Comment puis-je être indifférent ?
Devant un enfant qui s’éteint tout doucement
Couché sur son lit de douleurs infinies
Il combat pour vivre sa vie

Cet enfant au cœur épuisé
Prie et espère un cœur à donner
Ses yeux scintillent d’espérance
De trouver un jour la délivrance

Dans ce corps meurtri par la douleur
Nul besoin de dire combien grande est sa peur
Chaque minute passée
Est un pas pour l’éternité
Un pas pour le royaume des cœurs blessés

  myralda
chicksmelan


Le passé est passé, mais ne seras jamais effacé!!! (Stéphane m'a dit ça un jour)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
130 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2002
Dernière connexion
10 octobre 2008
  Publié: 19 déc 2002 à 16:14 Citer     Aller en bas de page

OUF c'est vraiment touchant ton poème! Moi les enfants malades, ça me touche énormément! D'ailleurs chaque année j'aide pour les téléthons, est-ce un poèmes inspiré d'un histoire vrai?
Félicitations il est vraiment réussi!
Fais attention a toi
Mélanie XXX

  On ne peut jamais recommencer, 2 fois la même histoire!!! (Éric Lapointe)
myralda


l'amour c'est comme du bonbon, plus on y goûte, plus on en veut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2002
Dernière connexion
16 février 2006
  Publié: 19 déc 2002 à 18:07 Citer     Aller en bas de page

merci mélanie,, pour répondre à ta question ce n'est pas du vécu pour ma part mais étant donné que je suis très proche des enfants cela me touche beaucoup de voir un enfant malade alors j'ai décidé d'écrire..
je t'embrasse

  myralda
Alinus
Impossible d'afficher l'image
Coucou !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
2078 commentaires
Membre depuis
2 mai 2002
Dernière connexion
4 mai 2018
  Publié: 20 déc 2002 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est très émouvant

Comment rester indifferent en effet ?
Je pense pourtant que l'enfant souffre moins que les adultes qui l'entourent...

  Partons, dans un baiser, pour un monde inconnu [Alfred de Musset]
myralda


l'amour c'est comme du bonbon, plus on y goûte, plus on en veut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2002
Dernière connexion
16 février 2006
  Publié: 20 déc 2002 à 16:30 Citer     Aller en bas de page

effectivement..c'est aussi mon avis.
merci Alinus pour ton mot
je t'embrasse

  myralda
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 11 févr 2003 à 14:16 Citer     Aller en bas de page

Très triste et néanmoins dure réalité, très bien exprimée dans ton poème, Myralda.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
myralda


l'amour c'est comme du bonbon, plus on y goûte, plus on en veut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2002
Dernière connexion
16 février 2006
  Publié: 12 févr 2003 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

merci lograth.. oui il est triste mais ça n9ous rapelle aussi qu'il ne faut pas oublier de signer notre carte soleil afin de mettre un peu de soleil dans ce coeur d'enfant

  myralda
myralda


l'amour c'est comme du bonbon, plus on y goûte, plus on en veut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2002
Dernière connexion
16 février 2006
  Publié: 12 févr 2003 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

merci..

  myralda
davidoff

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
13 décembre 2002
Dernière connexion
17 septembre 2010
  Publié: 12 févr 2003 à 09:39 Citer     Aller en bas de page

c'est vrai le plus dur c'est pour les gens qui restent, c'est pourquoi j'ai décidé de partir avant les miens !

bravo, simple mais efficace poème

  Ce qui fait qu'on désire et qu'on aime, c'est une force douce et terrible, plus puissante que la beauté.
myralda


l'amour c'est comme du bonbon, plus on y goûte, plus on en veut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2002
Dernière connexion
16 février 2006
  Publié: 12 févr 2003 à 11:33 Citer     Aller en bas de page

merci pour ton mot,,, que veux-tu dire par partir avant les miens??

  myralda
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1702
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0291] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.