Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 25
· Filiquier · Tychilios
13265 membres inscrits

Montréal: 19 oct 01:27:48
Paris: 19 oct 07:27:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: Uberpop (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 15 déc 2016 à 13:48 Citer     Aller en bas de page

posté en 2015, ce texte se trouve en écho avec les soucis du moment des UberPop....


UberPop

Les 40ème rugissants en vagues successives
Déferlent sans relâche sur l’équipage
Du bateau terre, coquille de noix sans esquive
Abandonne ses marins au seul bastingage,
Aux luttes rudes pour une bouée, pour la survie !
Sur le vieux navire fait d’entreponts sans passerelle
Les vents de la modernité soufflent la tragédie
Jettent à la mer les marins kleenex, poubelles
Un sauve qui peut se dessine, l’horizon tourmenté
Dans un flot d’écume où scintillent de nouveaux barbares,
En quête d’abordages se multiplient au temps mauvais.
Naufragés en perdition sur l’océan sans phare.
Sur leur simple vigueur, recherchent l’île refuge
UberPop apparaît comme la plateforme secours
Sur l’océan économique déchaîné, centrifuge
Qui aspire les soutiers, dans son œil fourbe, lourd.
UberPop, sur les convulsions du monde surfe sans honte
Propose des bouées qu’il est seul à pouvoir gonfler
Maintenant dans sa main d’ogre des vies qu’il dompte
Pour des flibustiers heureux de la belle idée.
L’homme basique est devenu interchangeable
Sous le pouvoir des possibilités numériques
Il devient objet, sans droit, kleenex jetable
Même moqué, car il est devenu archaïque.
Les «UberPop » vont se généraliser à tout domaine
La main invisible de la notation tranchera…
Noyant dans l’indifférence les rébellions vaines
De l’homme basique en quête d’une vraie vie ici-bas.

  YD
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8627 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 29 déc 2016 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

je suis un côtier, de préférence à pieds, les déserts de vagues n'ont pour moi que trop peu d'oasis îliens.
je n'envisage pas de servir de nourriture au monde aquatique, tout comme les visiteurs qui crient des "pas nous" en courant les bras en l'air, dans les réserves d'animaux dis sauvages, dans ces grands espaces sans cages.
j'ai oublié de tirer des bords, en nourrissant les poissons, de mes surplus réchauffés essaimés par dessus bords.

bonne année 2017.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 31 déc 2016 à 10:34 Citer     Aller en bas de page

Samamuse

Merci d'être passé sur mes lignes, ton commentaire est aussi obscur que mon poème,(rire) j'ai rien compris, par contre les pauvres VTC, rament comme des malades pour assurer les profits de la plate forme de service Uberpop, ils se sont faits piéger, ils doivent rembourser leur crédit bagnole et non plus choix pour y arriver 70 h par semaine pour un smic mensuel... je te laisse la conclusion de ce triste constat.

Amitiés

Yvon

  YD
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8627 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 10 jan 2017 à 09:19 Citer     Aller en bas de page

je n'avais pas compris le sens que tu donnais à "UBERPOP".
les premiers aventureux, qui utilisèrent le cheval, ont du s'organiser pour entretenir leur monture.
tous les chercheurs d'or ne sont pas devenus riches.

j'aimerai pouvoir faire un texte en 3 volets de 16 vers sur cet UBERPOP,

en quoi cela consiste ?

4 vers sur sa raison d'être
4 vers sur ses mises en oeuvres
3 vers sur les espérances
3 vers sur les effets pervers.
2 vers de conclusion.
et un haïku.
j'aimerai aussi...
4 vers sur l'effet de mode
4 vers sur les concurrences
3 vers sur les non alignés
3 vers sur les contestations
2 vers de conclusion.
et un haïku.
et enfin...
4 vers sur l'utilité
4 vers sur les contraintes
3 vers sur les prises de consciences
3 vers sur les horizons
2 vers de conclusion
et un dernier haïku.

tu crois que c'est possible ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 716
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0312] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.