Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 315
Invisible : 1
Total : 319
· Narcisse · Azadax · Teumii
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 14:53:27
Paris: 15 sept 20:53:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: A l'hôtel des sans-abris Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 22 sept 2009 à 13:45
Modifié:  22 sept 2009 à 13:47 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

A l'hôtel des sans-abris


Elle est lasse et s'efface
Dégrafe et déboutonne
La dentelle de ses mots
Elle est grâce et brouillonne
Tourne l'œil pudiquement
Pendant qu'elle griffonne
Le parterre de ses maux

Elle est ligne, elle est jeune
Quand d'un geste d'épaule
Elle dégage le nuage
Auquel elle s'abandonne
Elle est cygne et entonne
Une mélodie de phrases
Que son dieu lui pardonne

Elle est muette et aphone
Quand elle enferme ainsi
La voyelle par la consonne
Que même son âme scie
Les planches sur lesquelles
Elle rit et siphonne
Les tourments des séquelles
Qu'elle offre aux airs de « si »
Pour qu'on la serre, qu'on la pouponne

Peut-être danse-t-elle
Sur le bord de la scène
Peut-être qu'elle au pluriel
Retire ce qu'elle donne
Qu'à l'ombre du théâtre
Qui lui souffle sa vie
Elle sait que le bel âtre
N'est que reflet de son envie

Elle sera Vienne ou bien Paris
A l'heure des chiennes
Qu'implorent la vie
Elle sera tienne ou bien Sienne
Dans cette chambre où rien ne dit
Que la mort lasse rêve aux plis
De la dentelle
Dans cet hôtel des sans-abris


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
750 poèmes Liste
22071 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 22 sept 2009 à 16:06 Citer     Aller en bas de page

Poème magnifique, beau balancement et belles sonorités. Pour le fond, il est incontestablement profond. Je vais le mettre parmi mes favoris.
Amitiés

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
1421 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
2 juillet 2018
  Publié: 22 sept 2009 à 16:18 Citer     Aller en bas de page

J'aime ces deux-là, j'ai envie de les citer tiens :
'Peut-être danse-t-elle
Sur le bord de la scène (...)'

J'ai ressenti cette personne perdue dans un monde, dans une rêverie vaine. Le texte est profond oui.

 
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 23 sept 2009 à 04:10 Citer     Aller en bas de page

Je trouve que ton poème est une belle histoire, avec beaucoup de profondeur, qui laisse pleins d'images en tête.
Je l'ai beaucoup aimé
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9803 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 23 sept 2009 à 04:12 Citer     Aller en bas de page

Tilou

il se chante tellement bien et beau, j'ai vraiment aimé, un beau rythme et il fallait en parler et tu l'as fait avec brio..

Sélénaé (La Lionne)

 
opium
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1698 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2007
Dernière connexion
20 février
  Publié: 23 sept 2009 à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi j'ai bien aimé cette valse de mots.

Bise

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 23 sept 2009 à 18:53 Citer     Aller en bas de page


Je vous remercie tous vraiment... D'avoir entendu la musique et la danse des sons. Je n'étais pas certain qu'elle soit suffisamment balisée ou harmonique.

Ce qui est certain... C'est que je dois remercier aussi son inspiratrice... En silence. A la relecture... Peut-être qu'elle est comparable à la poésie... C'est peut-être ça, le truc....

Encore merci.

Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 24 sept 2009 à 17:32 Citer     Aller en bas de page


Il m'avait délaissé l'espace d'un été... peut-être un peu plus... difficile d'expliquer le pourquoi des choses...

Des fois, ce sont des toutes petites choses qui font que certains reflets réapparaissent. Pas sûr que ce soit pour le meilleur... Ni pour le pire non plus... Mais pour le trouble sûrement.

Merci mam'zelle

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17731 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 25 mai 2018 à 15:36 Citer     Aller en bas de page

mélodique amertume

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1961
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0329] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.