Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 28
13128 membres inscrits

Montréal: 16 juil 19:15:59
Paris: 17 juil 01:15:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Entre Corbeau Et Renard Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 6 avr 2017 à 03:51
Modifié:  24 avr 2017 à 10:49 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

CORBEAU se croyait éligible.
RENARD se croyant indispensable.
Dit à CORBEAU qu’il était pénible,
Et qu’autre que lui est impensable.

Les ÉLÉMENTS ont choisis CORBEAU
RENARD en mauvais perdant,
Renia promesses et placebos.
Jusqu’à changer de camp.

ROUGE GORGE semblait être dangereux.
Fit l’abandon, en choix utile.
CORBEAU s’en senti malheureux.

CORBEAU aurait pu se rallier...
Son orgueil était trop subtil.
Acceptant d’être calomnié.

RENARD en zone franche s’imposa.
L’EXODUS, perdait ses subtiles
L’EXODUS se décomposa.

C’est CIGALE qui fut président.
FOURMI grandissait les rangs.

MUSE et SAM, te proposent d’autres perceptions.
Oui regard, cette loterie présidentielle animalière, semble proposée pour faire reconnaitre quel genre de présidence ?
Une présence qui fut élue, en reconnaissance de certaines reconnaissances, que les volants (PAPILLON, ABEILLE, MOUCHE, RUMEURS, MEDIAS) avaient oubliés, n’y ayant pas d’intérêts, ni de commanditaires, donc pour eux aucune chance.
C’est pourquoi, pour cette présidence animalière, c’est le nombre qui l’emporta sur les magouilleries. Une présidence pour une représentation du plus grand nombre. Par l’expression de ces présences qui ont une utilité créatrice de réelles richesses, avec des changements de magouilleries.
C’est CIGALE qui fut élu, d’où CIGALE président, que devinrent RENARD, CORBEAU, les VOLANTS, et les INVISIBLES. Oh de manières pacifiques, du moins selon leurs points de vue, ils se réorganisèrent pour le prochain tour, au lieu de se mettre en disponibilité pour de meilleurs vivres ensembles animaliers.
Serait-ce dû au professionnalisme de présences qui n’ont jamais entrevue de se concevoir au service d’une éventuelle représentation, qui se devrait être la finalité de leurs raisons d’être. Leurs centres d’intérêts se réservent pour peu de bénéficiaires, les prédateurs, les nuisibles souteneurs, et surtout eux-mêmes.
Électeurs humains, vous aimez tellement être pris pour des naïfs, irresponsables, et se satisfaisant de plaintes et d’inconforts ?
Non ? Formez des associations de légistes et conseillés par vous rémunérés.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 6 avr 2017 à 08:22 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci TRIST.
je n'ai aucune objection à introduire une FOURMI blanche dans ce genre de regards.
sa presence à dérangé des volants et leurs comptabilisateurs, pour des évocations inhabituelles, difficillenent presidentiable aux yeux des dérangés, pour tous les animaux.
mais pouvant exprimer d'autres sortes de regards.regards et ingérences qui font peur ou demandent "est tu prêt à toutes sortes d'inconforts ?"
le BRIE, est peu enviable, trop de volants s'infiltrent partout, et comme pour le livre 8, de la fable 9... et de pour certaines considérations en lecture du livre 8, et de sa fable 8...
merci de ton interventions SAM

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
21763 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 6 avr 2017 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

Et la cigogne au bec si long elle a " l'art du " savoir faire pour piquer sa part de fromage...
Les noms d'oiseaux s'envolent en ce moment au gré du vent salé. Et salés sont les petits mots d'oiseaux.
Le " lardu " est un fromage de Bourgogne.
Un texte toujours bien achalandé et qui me fait bien sourire.
Revisitons nos fables et en 2017 SAM, a de nouvelles et bonnes recettes
Bisous ODE 31 - 17

  OM
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
13 février
  Publié: 6 avr 2017 à 17:37
Modifié:  7 avr 2017 à 03:48 par Varh
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Sam...
Un bestiaire des plus fins mais sont-ils tous des requins déguisés?
La politique est un art difficile surtout lorsque les artistes sont rares...
Un philosophe dont j'ai oublié le nom a dit une chose qui m'a intriguée... Le meilleur politique ne serait ni un énarque, ni un intellectuel, ni un sage...mais un auteur de fantastique... pour deux raisons essentielles:
- il a l'habitude de concevoir des mondes avec des pays différents et les animer... il est certainement le meilleur pour comprendre celui dans lequel on évolue.
- Il aurait assez d'imagination pour dessiner les nouveaux contours d'une société à la politique totalement différente...

J'essaie de retrouver le nom de ce philosophe afin de le rencontrer... mais impossible de me souvenir...

MErci Sam pour cette analyse ... J'aime lire tous tes textes...

Avec ma sincère amitié
Bisous
V.V

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 7 avr 2017 à 02:09 Citer     Aller en bas de page

merci VARH, ODE, TRIST, pour vous je vais encore en offrir quelques uns.
puisque pour de nombreux regards ces textes ne sont pas de la poèsie, mais de la politique déguisée, et des arrangements sans amours, tristesses, loufoqueries, horreurs ou érotismes, ce sont seulement des constructions semblables de textes d'opinion.
ce qui est vrai pour le dernier point d'ailleurs. avant de vouloir me faire taire, lisez au moins une fois les textes, merci. pour que ma volonté de finir les actualisations du livre un puissent être toutes sauvegardées pour septembre 2018.
grosses bises et bonne poignées de mains SAM

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 7 avr 2017 à 02:52 Citer     Aller en bas de page

oui ODIN instant,
ce que tu sembles nommer comme pouvant être "le bien de l'esprit" c'est une des voies si peu fréquentée, du coté conducteur, ou du coté passager, que ces traversées de carrefour, ne font seulement que tourner légèrement la tête, pour en éviter certains dangers.
c'est dangereux de reflechir, ça pourrait inviter certains regards à des changements de comportements, j'ai entendu un miroir énergétiser des sensibilités, "ai-je raison de renvoyer de telles images ?"
es-tu canadien ? si oui, d'où, pour te trouver sur une carte.
j'aime tes trouvailles de marché aux puces, c'est incroyable ce que certains regards ne prennent plus le temps de se dire "ha oui, ça pourrait servir à ça"
merci ODIN de SAM

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
21763 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 7 avr 2017 à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Mais si c'est de la poésie, on peut y trouver une certaine forme de mots bien enrobés, avec des couleurs qui nous en donnent d'ailleurs, il faut être poète pour faire fleurir les mots et ne pas les laisser en bourgeons.
Bisous SAM
ODE 31 - 17

  OM
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 7 avr 2017 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

merci ODE je me sens mieux de me savoir être perçu.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 604
Réponses: 7
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0413] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.