Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 34
· Diablotin · Pichardin · Avraham · Alejo · Opopop · Errant
13237 membres inscrits

Montréal: 29 nov 02:50:56
Paris: 29 nov 08:50:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Un petit rien Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 15 juin 2008 à 13:23 Citer     Aller en bas de page




Un petit rien

Laisse-moi partir,
Laisse-moi fuir,
Je ne suis qu'un petit rien,
Une pierre sur le chemin.

Le venin de ces maux a inondé mon sang,
Cette souffrance endort mes miettes d'espoir.
La froideur de l'absence en mon sein est entaille,
Les mots sonnent si faux, t'entendre est déchirant.

Laisse-moi partir,
Laisse-moi fuir,
Je ne suis qu'un petit rien,
Une pierre sur le chemin.

Tu voulais marcher seule et un jour tu reviens,
Croyant voir sur ta page une horrible rature.
Ce n'était donc que moi, ta triste éclaboussure,
Ce n'était là que moi où ton encre s'éteint.

Laisse-moi partir,
Laisse-moi fuir,
Je ne suis qu'un petit rien,
Une pierre sur le chemin.

A genoux, face à toi, salie, sans dignité,
Mon dernier vêtement a été dépecé.
C'est mon âme en lambeaux qui se sent humiliée,
Au bord de ton histoire et bientôt exilée.

Laisse-moi partir,
Laisse-moi fuir.
Je ne suis qu'un petit rien,
Une pierre sur le chemin.

Je m'accroche à ces lettres écrites de nos mains,
Aux jours où "Toi" et "Moi" fut l'harmonie de "Nous".
Je m'attache aux accords de notre doux refrain.
S'estompe le tracé, nos mots deviennent flous.

Laisse-moi partir,
Laisse-moi fuir.
Je ne suis qu'un petit rien,
Une pierre sur le chemin.

Sans bruit, ce grand fracas a lacéré nos coeurs.
Sous peu, tu t'en iras poser le point final.
La poussière du temps recouvrira nos traces,
J'irai me recueillir face à notre cercueil.

Laisse-nous mourir,
Laisse-nous fuir,
"Nous" n'est plus qu'un petit rien,
Une entrave à ton chemin,
...
Un rubis au creux du mien...

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 18 juin 2008 à 08:33 Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos commentaires...

The green Fairy, pour certains ce n'était qu'un petit rien, pour nous, la douleur est terriblement grande et lancinante. Je regrette que tu vives cette souffrance... Bises

Amitiés à vous deux et merci

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 18 juin 2008 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

C'est tellement beau ce tu as écris là . Je pense que chacun à sa tristesse ,petite ou grande, elle a malheureusement des effets dévastateurs.
Amicalement

 
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 18 juin 2008 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

Merci pour tes mots, Pommy. Le coup des souffrances n'a pas la même taille pour tout le monde, mais, comme tu le dis, notre âme est détruite, notre coeur dévasté...
Amitiés

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 20 juin 2008 à 06:24 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi, je suis touchée par tes mots et tes textes. J'apprécie beaucoup tes visites et commentaires.
Bisous !! Merci

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 21 juin 2008 à 13:15 Citer     Aller en bas de page

Je sais c'est encore moi ^^
Je ne peux m'empêcher de lire et relire et rerelire ton poème tellement il est beau

 
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 18 juin 2009 à 12:43 Citer     Aller en bas de page

Voilà bien longtemps que je n'étais pas venue te lire et ma lecture a été très apprécié.
Ta plume reste belle, tes mots sont forts.

Continue, j'aime !!!

Mes amitiés***

°Atalanta°

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1656
Réponses: 6
Réponses uniques: 3
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0273] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.