Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 172
Invisible : 0
Total : 173
· Tychilios
13128 membres inscrits

Montréal: 16 juil 18:46:27
Paris: 17 juil 00:46:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Macronerie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 29 mai 2017 à 07:20 Citer     Aller en bas de page

Les heureux sélectionnés à leurs primaires
Évoluèrent en fidélités légères,
En référant d‘hommes, pour mieux satisfaire
D’horribles confiances de contestataires.

Pour maîtres FOURMI, CIGALE et PUCERON,
Victimes de viles médiatisations,
Les regrets vinrent aux moments d’élection.
Les choix n’assuraient plus du tout les options.

Au final, jouer aux dés, les inconforts,
Pour réguler quelques dérégulations,
Que vivent des oubliés dans d’autres ports.

Allons-nous devoir subir un vrai patron ?
Sans trop faire vivre de contestations ?
Allons-nous l’aider dans ses transformations ?

De cet élu nous devrons nous satisfaire.

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1116 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 29 mai 2017 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

... Et si c'était le bon?

Bravo pour ce texte, sachant la difficulté d'écriture que cela représenter !

Amitiés

 
Evana


Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
112 commentaires
Membre depuis
26 mai 2017
Dernière connexion
2 août 2018
  Publié: 29 mai 2017 à 07:59 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ta façon d'écrire, et les images que tu utilisent.
Merci pour ce partage énergétique

Amicalement
Evana

  L'ange profané
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
21763 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 29 mai 2017 à 11:22 Citer     Aller en bas de page

J'imagine que l'on va avoir des surprises, avec tous les faux culs qui se pressent derrière le chef de bande.
A propos de souliers comme le dit TRISTANIC, " ça va te " surprendre ces futures élections et on va la traîner la savate, à défaut de tirer la langue.
Je ne me satisfais de rien, ces gens là ne vivent pas sous le même toit que nous. Que peuvent - ils comprendre...
Tout est faussé, surtout le chômage...Et tant de choses insupportables à accepter.
Bises SAM
ODE 31 - 17

  OM
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
255 poèmes Liste
3705 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 29 mai 2017 à 18:51
Modifié:  29 mai 2017 à 18:52 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

Citation de ODIN
Étant athée politique,...



A tes souhaits

Sinon Sam, décidément tu les aimes bien ta cigale et ta fourmi ! Et voila que se ramène le puceron !

Ce sera quoi la prochaine fois petit scarabée ?


 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 30 mai 2017 à 02:34 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci NICO
Et si c'était le bon?
nous n'avons pas le choix c'est le bon
et d'ailleurs il est en train de payer de ces disponibilités.

Bravo pour ce texte, sachant la difficulté d'écriture que cela peut représenter !
c'est surtout que je dois à VARH l'aide d'élagages pour son accessibilité.
elle m'a fait faire des régulations que je vais essayer de faire vivre dans mes prochains textes. comme dans les deux derniers. merci VARH.

à bientôt NICO

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2392 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 3 juin 2017 à 01:58 Citer     Aller en bas de page

Je déteste la politique très bien politicien

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 3 juin 2017 à 03:59 Citer     Aller en bas de page

bonjour mon haitienne.
en écrivant publiquement:
Je déteste la politique, c'est déjà dire que tu te soumets aux choix de tes exploiteurs.
très bien politicien, je veux exister pour ce que j'aurais choisi.
imagine que là où je suis, je ne trouve pas ce qu'il me faut.
je ne dois rien attendre des autres, je dois construire mon départ.
je dois trouver des accompagnements pour susciter des interêts
pour mes futurs accueillants, et m'actualiser.
ça c'est de la politique dite participative. au bout des expériences et apprentissages, faites d'echecs, de remises en causes, de choix dans les conseils, de réussites, d'espérances, et de bien être, existe la fièreté d'avoir choisi pour moi la meilleure forme de politique.
si les décideurs élus, ne pensent pas à moi, je dois en chercher d'autres.

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2392 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 3 juin 2017 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
bonjour mon haitienne.
en écrivant publiquement:
Je déteste la politique, c'est déjà dire que tu te soumets aux choix de tes exploiteurs.
très bien politicien, je veux exister pour ce que j'aurais choisi.
imagine que là où je suis, je ne trouve pas ce qu'il me faut.
je ne dois rien attendre des autres, je dois construire mon départ.
je dois trouver des accompagnements pour susciter des interêts
pour mes futurs accueillants, et m'actualiser.
ça c'est de la politique dite participative. au bout des expériences et apprentissages, faites d'echecs, de remises en causes, de choix dans les conseils, de réussites, d'espérances, et de bien être, existe la fièreté d'avoir choisi pour moi la meilleure forme de politique.
si les décideurs élus, ne pensent pas à moi, je dois en chercher d'autres.




Je déteste la politique de mon pays qui sali l'image des candidats et honore les incompétents.
Je déteste la politique! Français mío

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 3 juin 2017 à 08:54 Citer     Aller en bas de page

je ne suis pas si sûr que tu attributs à bonne essiant, aux institutions ou à l'ensemble des honnêtes representants, les effets, les perversions, les dérégulations, les polémiques des médiatisations, que des victimes de choix imposés doivent nourrir de revenus escroqués, usurpateurs que DIEU devrait savoir ou oser, rappeler auprès de lui.
les initiatives volontaires et de petits groupes, pourraient fort bien faire vivre d'autres formes de reconnaissances, et d'humanités collectives. oui ? où sont-elles ?
oh oui que tu es mignone en trouvant en toi les réponses.
dans chaque pays ces élus peut-être providentiels, ils ou elles doivent bien exister. ah c'est une question de candidature, qui demande à être soutenue, pour des effets qui demandent des acompagnements, même si parfois ça semble être difficile.
merci à toi mon haitienne et à tous ces regards dits incognitos.

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2392 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 3 juin 2017 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Le pire je ne vote plus. Je n'ai plus de confiance Français mío

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 4 juin 2017 à 06:29 Citer     Aller en bas de page

ma toujours haitienne.

Pour maîtres FOURMI, CIGALE et PUCERON,
Victimes de viles médiatisations,
Les regrets vinrent aux moments d’élection.

Le pire je ne vote plus. (t'es-tu demandé ce à quoi va servir cette enveloppe vide non utilisée ?)
Je n'ai plus de confiance (ta confiance serait elle de mains (ou demain) ou alors ...
Les choix n’assuraient plus du tout les options.

d'où la petite histoire... un sondeur à domicile pour les élections européennes... est accueilli par un homme en tablier, avec des gants en caoutchouc, et un torchon pour essuyer la vaisselle...
pour le referendum européen votre femme désire voter "oui ou non"... ma femme vote comme moi.
que désirez-vous voter ?... ma femme n'a pas encore choisi.

que mon souffle te décoiffe.


 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2392 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 4 juin 2017 à 10:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Samamuse
que mon souffle te décoiffe.



Quoi? Mais bon ça va être difficile
À quoi ça servira mon vote?
Rien ne changera, La République restera la même
Je déteste la politique
Bon dimanche Sam

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 4 juin 2017 à 10:47 Citer     Aller en bas de page

mon haitienne en désir d'évasion.
avant de preparer les nécessaires
de la grande évasion
tu dois toi même te formater
pour ne pas abandonner aux premières difficultés.
ce seront tes propres vécus politiques.
essaie de lire, livre 9, fable2, de la fontaine
les deux pigeons. si tu as des questions,
je te proposerais d'en lire un autre.

Au final, jouer aux dés, les inconforts,
Pour réguler quelques dérégulations,
Que vivent des oubliés dans d’autres ports.

tu vas devoir t'équiper pour partir
ou alors comme nous, de cet élu nous devrons nous satisfaire.


 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2392 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 5 juin 2017 à 00:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sam

Mais bon je comprends la mésaventure de mademoiselle pigeon.
Ce n'est pas toute fois la même dans tous les cas. Pourquoi pas voir le bon côté?
La Fontaine fait ressortir les faits négatives pour faire passer la morale. Lui, son objectif premier est de faire énerver le plus souvent le Roi, le fait rougir de colère.



Pourquoi abandonner, si c'est volontaire?
Je n'aimerais pas que cette aventure brûle ma plume.

M'équiper de quoi exactement?

Ne me laisse pas tomber Français mío

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 5 juin 2017 à 02:38 Citer     Aller en bas de page

je n'ai pas compris pour mademoiselle pigeon ?
quels sont ces deux côtés ?
LA FONTAINE le négatif qui est ce "LUI" ? qui agace et fait rougir ?
Pourquoi abandonner, si c'est volontaire? (abandonner quoi ?)
Je n'aimerais pas que cette aventure brûle ma plume (quelle aventure ?)
aurai-je été contagieux dans les non dits ?
commencerai-je à me macroner ?
larges sourires.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 5 juin 2017 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

il m'a été demandé de regrouper mes réponses de commentaires donc les voici.
bonjour EVANA
J'aime beaucoup ta façon d'écrire, (remercie surtout VARH qui fut très patiente, énormément perceverante, pour me faire éviter les doublons et me faire ouvrir des clartés)
et les images que tu utilisent. (je suis heureux que tu saches les apprécier)
Merci pour ce partage énergétique (tu es une des premières à me parler de mes partages énergétiques, rien que pour cela, je t'embrasse très fort.)
....................
bonjour TRIST
pour être à l'aise dans ses souliers, (tu parles de ce voyageur "en marches ?" les escaliers servent à monter et descendre, pour gérer ces sous liés)
il faut trouver la bonne pointure à son pied ! (là, tu parles de nous ses administrés)
.................
bonjour ODE
J'imagine que l'on va avoir des surprises, (avec des prises multiples, qui se permettent des entrées et des sorties, grâce aux médias nous allons être mis au courant, en continu ou en alternatif ?)
avec tous les faux culs qui se pressent derrière le chef de bande. (nous leurs financeurs de non representativités, nous savons que ce sont des vrais)
A propos de souliers comme le dit TRISTANIC, " ça va te " surprendre ces futures élections () et on va la traîner la savate (), à défaut de tirer la langue (). (oh ODE ! je n'est pas le droit d'écrire ici, le développement de ce que tu évoques)
Je ne me satisfais de rien, (tu devrais lire le texte de DEVOS)
ces gens là ne vivent pas sous le même toit que nous. (tu as entrevue à la télé, les salles du parlement et du sénat, les pauvres, et c'est avec notre pognon, certains d'entre nous ont des caisses en carton sur un bout de trottoir)
Que peuvent - ils comprendre... (le montant de leurs revenus, ça aide)
Tout est faussé (la première lettre serait un "C" ?), surtout le chômage (nous en brière, nous en faisons des toits)...Et tant de choses insupportables à accepter. (ce n'est que pour 5 ans cette fois encore)
ce terreau à son pied, que representerait-il ?)
......................

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 5 juin 2017 à 03:57 Citer     Aller en bas de page

et suite...
bonjour BRUNE COLOMBE
Sinon Sam, (ça m'épatte aussi)
décidément tu les aimes bien ta cigale et ta fourmi ! (de la fontaine, et ru)
Et voila que se ramène le puceron ! (faut bien qu'il y ait quelqu'un qui bosse pour les autres)

Ce sera quoi la prochaine fois petit scarabée ? (je ne lui avait pas encore accordé des vers, merci pour "ce quart abbé" ça sera de ta faute, pour cette sauvegarde envers la religion en animalerie)
....
bonjour ODIN
Étant athée politique,... (de ces 3 mots tu es en train d'en faire) (étroits mots) (entraint) (d'enfer).

Peut-être que pour voir le petit pousser, (nous lui souhaitons suffisament de cailloux blancs pour refaire nos plages ?)
il lui faudra des bottes de cette lieue mal en point, (serait-ce le cas billot ?)
au moins du 49.3 ! (non il parle d'ordonnance, serait-ce pour des soins intensifs ?)

je suis toujours heureux de te lire, tu sais faire vivre les convivialités
......................
merci

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2392 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 5 juin 2017 à 07:36 Citer     Aller en bas de page

Saam, tu me parlais d'abandon aux premiers difficultés et que je devrai me reformater.
L'aventure c'est le voyage. Il fallait relire ton commentaire m'invitant à lire fable 2 du livre 9 de La Fontaine.

Bonne semaine et bonne journée

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8316 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 5 juin 2017 à 14:13 Citer     Aller en bas de page

oh orchydé des antilles...
pour les deux pigeons...
lequel est le plus heureux ?
l'enrichi d'inconforts qui du faire face aux difficultés en se reformatant continuellement.
ou l'oreille des sagas, qui est resté sur l'ile.

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2392 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 5 juin 2017 à 19:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de Samamuse
oh orchydé des antilles...



L'orchidée des antilles? Suis-je orchidée? La fleur rare et très recherchée?

Hum une orchidée martyrisée, maltraitée, piétinée...

Je suis pas obligée de me reformater. Aie confiance

Salut Sam

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 985
Réponses: 31
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0451] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.