Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· Korchi saad
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 18:10:54
Paris: 17 oct 00:10:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Amours frivoles Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 14 oct 2002 à 12:58
Modifié:  17 déc 2008 à 14:44 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Amours frivoles (1)



Les amours frivoles sont en effet plus qu’éphémères
Mais par le rappel des souvenirs comme de par la nuit claire
Un torrent de sentiments qui nous sont alors si chers
Peut s’y déverser comme la pluie de par l’orage dans ses éclairs
Un doux baiser, un regard échangé, des gestes effleurés, chimères ?
Ou tonnerre de tendresse s’y noyant en conclusions fines et légères
Alors que des caresses plus osées ou des ébats passionnés nous ramenant en arrière
Nous remémorant l’être aimé, convoitise ou générosité partagée, libertés passagères
Lors d’un premier amour, instants bénis où le cœur conquis et chéri
Embrasant notre âme enflamma nos sens dont le nôtre se fut épris !?

Et dans ces nouvelles tortures divines où le cœur bat à nouveau la chamade
Pour l’être si désiré, ces éternels raisonnements se posent à toi, jeune fille volage…
De combien de prétendants auras-tu besoin pour en arriver à un amour plus que sage ?
Puisque de ces histoires maintenant mouvementées, il n’en demeure qu’un sort fade :

Car, dans la forêt de tes doutes, à la fontaine de quels printemps…
T’es-tu abreuvée, assoiffée de la sève de ces amours qui t’habitent ?

Et dans le ciel de quels horizons espères-tu y trouver autant…
La réponse à ce dilemme qui, au fond de ton âme tourmentée, t’irrite ?

Et dans les profondeurs de quels puits y sombrera ta douleur
Si tu as mal choisi dans les affres de la déroute de ton cœur ?

Et dans les noirceurs de quelles affreuses peurs
Livreras-tu, à la nuit opaque, tes terreurs en pleurs ?

Si d’aucun n’est là pour recueillir, même en rêve, tes larmes en triste deuil
Sur le lit parfumé de tes sens, malmenés par la vie et son troublant écueil

Et dans quels océans et sur quels routes nous porterons ces questionnements ?
Si aucune décision tu as prise, dorénavant et à partir de maintenant seulement :

Le choix est tien…
Il te revient et t'appartient
Le droit à la liberté de ton choix, dite
Mais, de cela, sois-en bien consciente, et surtout très vite…
Car, dehors, les cohortes d’amoureux se pressent et s’agitent !



(1) Note : certains vers ont paru en commentaire d'un poème de Savaga82 et d'autres en réponse sur un poème d'Étoile Riante... J'ai fondu les deux pour en faire un seul poème en modifiant légèrement certains vers (pour ceux qui les auraient déjà lus!).

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 14 oct 2002 à 13:17
Modifié:  Il y a 0 minute par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Merci Fantasia!

Bah, ça m'était venu comme ça, et j'ai repris le tout en modifiant légèrement...
Ouiais, effectivement, j'en ai écrit une "couple" comme on dit depuis!
J'avais oublié le dernier vers quand tu l'as lu, en passant!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
25 février 2013
  Publié: 14 oct 2002 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Amours vollages, amours frivoles, légèreté tout un programme... un sujet délicat si joliment décliné
bravo

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 14 oct 2002 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Merci Isola...
Je sais que tu suis mes écrits...
J'essaie de suivre la plupart des tiens aussi.
Ton commentaire est toujours autant apprécié par ailleurs.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 15 oct 2002 à 17:53 Citer     Aller en bas de page

Hum, je ne saurais te dire, Gérald s'il existe des routs ou des sentiers délaissés menant à l'être aimé véritable, mais tot ce que je puis te dire c'est qe tous les chemins mènent à l'amour (enfin, peut-être!?)

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Linda_nuit_blanche


Et pour que notre histoire ne sois jamais finie J'épouserai ton âme au seuil du paradis..Y.D.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
2083 commentaires
Membre depuis
14 août 2002
Dernière connexion
8 septembre 2017
  Publié: 27 oct 2002 à 12:49
Modifié:  Il y a 0 minute par Linda_nuit_blanche
Citer     Aller en bas de page

Très joli texte.
J'ai beaucoup aimé.

Bizoux
Linda

  Faites moi du bien , pour me consoler que vous me faites mal....
Mageisha
Impossible d'afficher l'image
J'écris car sur mes mots j'ai le pouvoir absolue
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
719 commentaires
Membre depuis
25 octobre 2002
Dernière connexion
2 mai 2011
  Publié: 11 déc 2002 à 09:06
Modifié:  Il y a 0 minute par Mageisha
Citer     Aller en bas de page

Il a fallu que je le relise deux fois pour bien saisir tout les petits détails... Je manque de mots pour décrire ce que j'en pense... alors en voilà un plus faible mais tu n'auras qu'à le tripler! Super! J'ai adoré en particulier ceci...

Et dans les profondeurs de quels puits y sombrera ta douleur
Si tu as mal choisi dans les âffres de la déroute de ton cœur ?

  I'm happily married 16-06-2007
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 11 déc 2002 à 15:23
Modifié:  Il y a 0 minute par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Excusez-moi d'avoir manqué vos derniers commentaires, mais je n'avais pas vu qu'on avait été le rechercher. Linda et Mageisha... Merci comme toujours, linda, d'avoir si apprécie et surtout, Mageisha, le tien me va droit au coeur...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4065
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0344] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.