Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 344
Invisible : 0
Total : 346
· Adria d'Orances · Jake Warren
13246 membres inscrits

Montréal: 3 déc 17:41:23
Paris: 3 déc 23:41:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Il paraît Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
L'Euthanasiste


Les reines n'ont pas d'histoire d'amour avec nous, les valets.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
4 avril 2009
Dernière connexion
9 décembre 2009
  Publié: 15 oct 2009 à 19:12
Modifié:  16 oct 2009 à 05:58 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Nous ne sommes pas faits pour nous aimer
Les gens comme nous ne s’aiment pas.
Il paraît, tu m’as dit.

Tu finiras par repartir un matin froid d’hiver
Afin de me rappeler
Comme un coup sur la gueule
Combien les bonnes choses
Sont toujours éphémères.

Tu es ma peau, ma solitude
Tu tires ma corde un peu plus chaque matin
Où tu repars Dieu sait où
Et me balances à la figure encore et encore
Que je ne te mérite pas.

Mais tu reviens toujours
Dans l’ombre pour cacher
Tes bleus sous les yeux
Tes cernes qui te vieillissent
Qui te rendent laide
Renifler silencieusement pour ne pas
Que j’aperçoive le restant de cocaïne
Sous ton pauvre petit nez d’enfant.

Tu noues ma corde et je dénoue la tienne
C’est un peu notre petit jeu à nous deux.

Tu dormiras dans mes draps
Laissant ton odeur sur mes oreillers
Tu me chuchoteras un paquet de conneries
Et nous allons rigoler comme des jeunes amants
Tu me laisseras goûter le goût entre tes hanches
Et empoigner le creux de tes reins
Je t’entendrai me dire que tu m’aimes
Pour les rares fois
Et alors je dénouerai un peu ta corde
Te laissant respirer.

Et au matin levant, tu repartiras
Resserrer la mienne un peu plus.

Parce que nous ne sommes pas faits pour s’aimer
Tu m’as dit, il paraît




L'Euthanasiste / 2009


 
Après tout tout le monde s'en fout.
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 18 oct 2009 à 22:07 Citer     Aller en bas de page

Moi je les aimes ces deux amants.

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9632 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 24 juil 2011 à 18:22 Citer     Aller en bas de page


Une noirceur que j'apprécie...

Loup

  http://papemich.free.fr/
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 847
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0196] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.