Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 45
Invisible : 0
Total : 47
· Lis tes ratures · Andesine
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juin 07:38:23
Paris: 19 juin 13:38:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: une fille mise en terre... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 10 mars 2007 à 06:39
Modifié:  10 mars 2007 à 16:21 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Un matin,
Elle est partie...elle avait faim,
Faim de vivre,
Certes pas de survivre.

Son coeur aimant,
Et aimé sûrement...
Une âme qui voulait crier sa joie,
Mais qui a rendu l'âme..et tant ont perdu la foi.

Ce matin,
Ils sont partis...des sourires?Aucun.
Tout de noir vêtus,
Ils auraient voulu qu'elle déambule dans la rue.

Pourquoi moi,s'est elle dit?...
Cet homme qui m'a poignardée, m'a ôté la vie,
Savait-il qu'il brisait
Bien plus qu'une destinée?

Ce midi,
Elle les a suivis depuis le paradis...
Moments de détresses infernaux,
Elle a tant hurlé depuis la haut.

Et elle ressent encore la douleur du couteau froid,
Qui lui a lacéré le ventre,lui a percé le foie.
Elle avait envie d'enfanter,
Elle a enfanté une haine sans nom pour ses parents défaits.

Ce midi,
Ils sont rentrés dans le cimetière,transis...
Leur fille mise en terre,
Des pleurs,des prières.

Un moment d'égoïsme,pourquoi notre petite puce?
la vie est si injuste.
Elle nous a enlevé
Notre bébé.

Ce soir,
Elle repense à son histoire...
Et voudrait se transformer en étoile,
Afin qu'à ses amis,sa famille,elle se dévoile.

Mais elle est effondrée de peine,
Mais elle touche le fond cette fille qui avait la grâce d'une reine.
Moi,je pense à elle,
Et tant voudraient la revoir,se construire des ailes.

Ce soir,
Elle est partie...Le phare
Qui éclairait la vie de ses proches et tendres,
S'est éteint...Il n'a pas pu se défendre.

Un nouveau matin,
Un destin de moins.

 
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 10 mars 2007 à 12:43 Citer     Aller en bas de page

D'une tristesse immense...
Mais d'une beauté extraordinaire.
J'ai aimé te lire pyc.
Au plaisir.
Amitiés.
Jo

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
Billie


Ma bouteille à l'amer, je la vide, néant inné d'idées perdues en mer...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1716 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 10 mars 2007 à 17:17 Citer     Aller en bas de page

Une tristesse s'est emparée de moi...
Une écriture belle et douloureuse...

Amicalement

Billie

  CAUSTiQUE
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 11 mars 2007 à 16:20 Citer     Aller en bas de page

Personne ne sait ce qu'il lui est passé par la tête, personne n'a pu prendre conscience de ce qu'elle vivait...
Un poignard au sens propre, et figuré, elle avait dans le coeur...
Jolie construction, saccadée, comme si c'était ses derniers souffles...

Bises à toi

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Personne Âge


C'est la voie de l'honneur que vous avez choisi, offrant votre jeunesse à la France et ses fils...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
955 commentaires
Membre depuis
5 avril 2006
Dernière connexion
9 juillet 2014
  Publié: 13 mars 2007 à 08:30
Modifié:  13 mars 2007 à 08:31 par Personne Âge
Citer     Aller en bas de page

Quel triste poeme ! Quel triste histoire ! Quel triste sort !
En tout cas... ton poeme est tellement bien ecrit que j'en ai eu les larmes aux yeux...
Le vie est ainsi faite... parfois on ne demande pas à la mort de nous emporter, pourtant elle le fait...
Des destins comme ça, il y en a eu... meme si ton poeme est fictif je peux t'assurer qu'il existe des cas comme ça...
et malheureusement il y en aura encore, des ames qui partent, des ames qui ne souhaitaient que vivre...


Amitiés,
Queen Of Darkness

  Tout a une cause parfois la cause est plus haïssable que la conséquence mais c'est souvent la conséquence qu'on abomine.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1300
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0291] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.