Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 53
Invisible : 0
Total : 58
· PapillonMystere · ori · Didier · Daniel
Équipe de gestion
· Bestiole
13121 membres inscrits

Montréal: 20 nov 02:59:45
Paris: 20 nov 08:59:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Comme une fleur qu'on laisse faner... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16395 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 27 juin 2008 à 04:02 Citer     Aller en bas de page

Comme une fleur qu'on laisse faner...

A trois anciennes connaissances…


Vous n'avez jamais su me dire pourquoi !
Vous m'avez fait du mal , des fois !
Vous m'avez rendu le jour invisible !
Vous m'avez détruit par un plaisir indicible !

Et je pleure encore de vos mots.
Je croyais en votre amitié, étais-je sot ?

Vous avez dit tant de mensonges !
Jusqu'à rendre cauchemars tous mes songes !
Vous avez caché mon soleil, le recouvrant de nuages !
J'ai appris que pour blesser, il n y a pas d'âge !

Et je me détruis de vos haines.
Savez-vous que bien souvent je suis en peine ?

Vous avez dit que je n'étais rien !
Vos rancoeurs comme des pierres me brisant les reins !
Je serais une fleur, vous m'auriez laissé faner !
Je serais une forêt, vous m'auriez laissé brûler !

Et je tremble de peur quand je vous vois dans les rues !
Voyez-vous que je suis sans défense, à nu ?

Non, vous ne devinez rien...
Votre égoïsme aujourd'hui comme demain
Restera roi de vos esprits, pilier de vos vies !
Dans vos filets de faux semblants, j'ai été pris !

Au plaisir de vous oublier, un jour peut être...

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 27 juin 2008 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Ne leur accorde pas suffisamment d'importance pour t'en sentir blessé.

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 27 juin 2008 à 07:52 Citer     Aller en bas de page

Laisse, ils ne valaient pas la peine que tu les aimes et leur accordes ta confiance..
Il y a d'autres gens qui t'aiment.... Alex

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2871 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 28 juin 2008 à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Joli poème... ça fait si mal de se sentir trahi...

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 28 juin 2008 à 08:06 Citer     Aller en bas de page

beaucoup d'images dans cette poésie
une très belle plume mon ami poète !


toutes mes amitiés pyc

james

  Membre de la Société des poètes Français.
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 28 juin 2008 à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Bonjour mon ami Psy, sais-tu que ces mots j'aurais aimer les criés mais je suis trop timide et je me referme et demeure dans ma solitude. Qu'elle injustice que ces minables qui font du mal gratuitement. Bravo pour ton écriture toujours bien structurée. J'ai adoré ma lecture. Amitié Nicole tendresse...c'coeur...

  Nicole chaput. *Okana *...
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10425 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 29 juin 2008 à 04:02 Citer     Aller en bas de page

Ils ne méritaient pas ton amitié mais je sais que ça fait mal.


Mystic

 
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 29 juin 2008 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Tu sais pyc, personne ne mérite tes larmes , et celle qui les mérite vraiment ne te fera jamais pleurer .

Elles ne valent rien si elles t'ont tant fait souffrir .
Courage , je sais que ce n'est pas facile .


A bientot

Amicalement Audrey

  Audrey .
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 2 juil 2008 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

Comme si on avait besoin d'avoir le coeur tordu par les trahisons.

De toute amitié avec toi,

Bises Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2307
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Mon âme est banquise (Tristes)
Auteur : Déraison
Janvier...de fêtes et de grisailles... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
De Juliette à Romain, Pour Ne Pas M’oublier…(11ème) (Amour)
Auteur : LE PASSANT
Plus Ici, mais vers Toi ! (Tristes)
Auteur : Lysée
Visions mouvantes (Tristes)
Auteur : aristide
la vérité absolument? (Citations personnelles)
Auteur : luna78
blues... (Tristes)
Auteur : pyc
(Autres)
Auteur :
Amour irréel...charnel (Amour)
Auteur : pyc
L'homme Courage... (Tristes)
Auteur : LE PASSANT
Vivre ou pas (Tristes)
Auteur : Ashimati
De côté. (Tristes)
Auteur : MARIEPROSE
journal intime d'une femme battue. (Tristes)
Auteur : pyc
Mes Hommages ... (Tristes)
Auteur : Fofopuce
Pour ton Anniversaire James (Collectifs)
Auteur : Semeur d'Amour

 

 
Cette page a été générée en [0,0425] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.