Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 346
Invisible : 0
Total : 348
· Lopicha Loufoca · Lapoètesse
12954 membres inscrits

Montréal: 18 jan 14:43:31
Paris: 18 jan 20:43:31
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Les mots pour le dire... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2824 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 5 jan à 14:31
Modifié:  9 jan à 15:37 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

...J'aimerais les avoir mais non, ça ne marche pas comme ça quand je pense à vous, vous vous reconnaîtrez....vous savez ou pas.

Et là, après pas mal de temps - mais quelle est la portée d'une poignée de jours, de mois ou d'années...? - sur cette planète aussi bleue qu'est le danube ; -) - en humour noir évidemment ; c'est dire si elle est de "boue" et de cendres -, un retour...bref, long, j'en sais rien. Pour garder ce lien si fragile mais au final si riche de celles et ceux qui les ont tissés sur mes chemins.

Des voeux, des souhaits...on énumère pas la totale...dans mes non-fêtes, ça n'a pas de sens...mais des forces vitales qui renforcent et que l'on puise jusqu'aux entrailles, dans cet esprit, cette âme, que sais-je ? (comment définir ce qui nous forge ?)

C'est de l'impro parce que je dois y aller et que ça casse les yeux sans autant que la tête ne se baisse, au contraire. Juste rester droit...et tenter d'éclairer ces routes, ces pas, ces cassures ; ces êtres que l'on aime de loin, ceux dont on apprécie tout simplement les mots - j'ai pas le temps de lire ce soir, et quand bien même les réponses seront muettes pour un moment...je ne prévois ni ne promets.

A vous, mes souhaits de ce "meilleur", n'ayant pas trouvé mieux...Et pour les plus proches, ces silences complices et compris, je l'espère, avec tout ce que cela suppose.

Prenez soin de vous, sutout...
Amitiés et bises...

Paka !



  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1602 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
12 janvier
  Publié: 5 jan à 15:01 Citer     Aller en bas de page



"les réponses seront muettes pour un moment" : j'aime aussi tes silences Ria... parce que je sais que tu es là quand même....

Je t'embrasse et prends soin de toi

Maman Luciole (pour toujours...)

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19765 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 6 jan à 07:29 Citer     Aller en bas de page

" Comment définir ce qui nous forge ? " mais il est certain, que les échos répondent à tes silences.
Bises RIAGA de CIGOGNE
Oh ! Oui, prends soin de toi

  OM
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
258 poèmes Liste
2319 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 6 jan à 07:45
Modifié:  6 jan à 07:47 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Ta puissance délicate fait un bien fou au lecteur que je suis
Parce que que je sens où tu veux en venir...
Tes mots partent à travers le monde, ils veulent penser les écorchés...
il y a de quoi hurler, de quoi s’insurger !
Heureux le lecteur qui a perçu tes écrits « ton légitime espoir » celui d’un monde meilleur, aux douces caresses de l’air, aux doux moments si vibrants...

Je te souhaite une bonne et heureuse année 2018, où que tu sois, où que tu ailles, je sais ce que tu souhaites au fond: Percer le secret de notre éternité ! Je sais que tu sais que je sais cela n’a plus d’importance...
Nous devons y aller, nous devons avancer, attends-moi j’arrive...
Que le coucher de soleil se termine en beauté .

À tout de suite Cher ami ...

marché

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2824 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 6 jan à 14:03 Citer     Aller en bas de page

Très touché par tous vos mots...Mum Poésie (oui, toujours...), ma Cigogne (une chut muet...), Marché, avec cet habit de lumière bien trop ample pour moi... oui on y va mon ami, nous avancerons ensemble...versant solaire...même à distance, je suis en bonne compagnie avec vos lignes qui ont le goût de cette éternité...


Счастливого Нового Года !

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3391 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 7 jan à 09:38 Citer     Aller en bas de page

Merci Riagal

Je te souhaite des questions à n'en plus finir ... et des réponses plus troublantes encore.
Que ça chante, que ça vibre, que ça se bouscule, que ça rêve, que ça prie...
Des liens forts et solides et des fils fragiles où se posent quelques mots ...

Je te souhaite de cueillir la vie dans chacun de ses mystères.

Myo

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2824 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 9 jan à 15:36
Modifié:  9 jan à 23:38 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Mais c'est magnifique tous ces souhaits que tu m'offres, Myo....
Juste ému...Merci !
Bisouxxx...
A bientôt....(Paka !)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
107 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 13 jan à 10:18 Citer     Aller en bas de page

...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2824 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 15 jan à 01:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de Saphariel
...


....merci, my friend...
Bises...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 164
Réponses: 8

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 923/12954

8.6%
 
 79 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 72 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 47 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.5%
 
 143 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.9%
 
 101 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.6%
 
 181 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.7%
 
 283 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0361] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.