Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 33
· ori
13041 membres inscrits

Montréal: 22 sept 20:49:18
Paris: 23 sept 02:49:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: De l'infantilisme des fortunés Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bernard


Si quelqu'un te parle avec des flammes réponds-lui avec de l'eau (Souleymane Diamanka)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
30 janvier 2015
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 7 févr à 07:11
Modifié:  7 févr à 08:02 par Bernard
Citer     Aller en bas de page

Nous avions la preuve certaine avec Donald Trump qu'on pouvait être riche et con à la fois. Le patron de Space X et Tesla, Elon Musk, vient de le confirmer en satellisant une bagnole directement sortie de ses usines (qu'elle soit électrique ne change rien à l'extravagance mégalomane du milliardaire).

"J'adore l'idée d'une voiture dérivant apparemment à l'infini dans l'espace et qui sera peut-être découverte par une race extraterrestre dans des millions d'années", dit-il. Cet individu doit vraiment être très bête, puéril et prétentieux pour imaginer qu'une civilisation capable de voyages interstellaires puisse s'intéresser à un tas de ferraille dérisoire et parfaitement inutile dans l'espace. Et puis, pour témoigner du "rayonnement" et de l'expansion de l'Humanité, on pouvait quand même trouver mieux comme symbole !

Les passionnés savaient que depuis le renoncement des états, l'empire du fric s'était emparé de l'astronautique. Les dérives et les concepts farfelus étaient prévisibles. C'est arrivé et le pire reste à venir...

  Bernard M.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6837 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 22 févr à 03:11 Citer     Aller en bas de page

Les dérives et les concepts farfelus étaient prévisibles. C'est arrivé et le pire reste à venir...
l'idée d'une voiture dérivant apparemment à l'infini dans l'espace et qui sera peut-être découverte par une exploration extraterrestre dans des millions d'années",
ils vont recueillir cette pyramide d'archéologiques technologies,
et passer beaucoup de temps à rechercher cette présence énergétique invisible, qu'est-ce qui nous trompe là-dedans ?

 
Bernard


Si quelqu'un te parle avec des flammes réponds-lui avec de l'eau (Souleymane Diamanka)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
30 janvier 2015
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 3 avr à 11:14
Modifié:  21 avr à 09:10 par Bernard
Citer     Aller en bas de page

samamuse : "ils vont recueillir cette pyramide d'archéologiques technologies,
et passer beaucoup de temps à rechercher cette présence énergétique invisible, qu'est-ce qui nous trompe là-dedans ?"


Le feront-ils ?
Voudront-ils s'intéresser à une espèce dont les rêves d'avenir furent systématiquement anéantis par une incoercible addiction aux instantanés cupides et narcissiques ?
Pourront-ils décrypter notre incapacité à concilier la sérénité, la vanité, la désinvolture, le désespoir et la résignation ?

  Bernard M.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
21269 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 avr à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Les américains feraient mieux de s'envoyer en l'air eux-mêmes.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6837 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 avr à 23:00 Citer     Aller en bas de page

il y eu deux séries américaines de hautes philosophies qui évoquaient ces formes de curiosités, "star gate" et "universal quelque chose".
en supposant que des civilisations lointaines soient capables d'utiliser les trous de vers, et dotées d'usages énergétiques probablement à base d'hydrogène, puissent exister, ou être en devenir, l'intérêt de la terre serait probablement une station de ravitaillement ou de réparations. cette voiture devenant les débris d'un envoie spatial orbitaire de plus à éviter, la lune n'ayant aucune organisation d'échanges. (et les projets sur "mars" plus les surprendre, n'envisageant pas l'exode* ni les sorties de notre système solaire). que le tas de curiosités technologiques sans utilités dans cet espace.
ces genres de considérations, sont des voyages à poétiser, sans public sur ce site. à moins que je ne me trompe ?

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2954 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 4 avr à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Tous les politiques sont fous affirmait Freud...

 
Bernard


Si quelqu'un te parle avec des flammes réponds-lui avec de l'eau (Souleymane Diamanka)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
30 janvier 2015
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 23 avr à 10:57 Citer     Aller en bas de page

Le "trou de ver" est un concept physique purement théorique dont le bien-fondé ne pourra probablement pas être vérifié. Quant à observer ou créer un tel objet et l'utiliser comme galerie de métro... "on peut tout imaginer", dirait un certain canard.

Et puis, il y a l'hypothèse - peu vraisemblable - de "l'homo-solo" auquel cas, en dépit de tous les calculs de probabilités, la vie terrestre devrait être considérée comme le néoplasme d'une singularité moléculaire insolite et isolée. L'homme serait donc dans tout l'univers, l'unique bizarrerie consciente et cognitive. "Ce serait un beau gâchis d'espace", disait le père d'Ellie dans "Contact"* mais cela ravirait probablement ceux qui proclament (en confondant souvent humanisme et anthropocentrisme) que l'espèce humaine et une petite merveille miraculeuse constituant l'aboutissement apothéotique d'un acte créatif.



*Contact (1997) : film de Robert Zemeckis avec Jodie Foster, Matthew McConaughey, John Hurt, James Wood, David Morse, ...

  Bernard M.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 309
Réponses: 6

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 953/13016

8.5%
 
 81 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 74 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 49 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.7%
 
 150 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.9%
 
 104 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 184 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.8%
 
 294 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0234] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.