Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 17
· ori · pyc
13040 membres inscrits

Montréal: 22 sept 03:31:18
Paris: 22 sept 09:31:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: De l'indécence de certains hommages et éloges Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Abey
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2017
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 10 déc 2017 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

Entre l'architecte artiste créateur ayant conçu le "monument" et l'ouvrier qui l'a construit en y mettant tout son savoir faire, malgré tout le respect que j'ai pour ce dernier, c'est le concepteur de l'œuvre qui est le plus à honorer.
En effet, s'il n'avait pas engendré l'ouvrage, l'ouvrier n'aurait pas pu faire montre de sa maîtrise et de son habileté.

Monsieur Jean d'Ormesson était un créateur.
Monsieur Jean Philippe Smet était un ouvrier. Il n'a rien écrit; n'a rien composé; il s'est contenté de chanter (certes avec talent) des chansons dont les paroles et les musiques étaient écrites et composées par d'autres.

Je trouve, indécent la pluie d'éloges et le concert d'hommages, orchestrés par les médias, dont il a fait l'objet, par rapport à ceux décernés à l'immense écrivain et philosophe qu'était Monsieur Jean d'Ormesson.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
185 poèmes Liste
9790 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 déc 2017 à 05:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Abey
...
Il n'a rien écrit; n'a rien composé; il s'est contenté de chanter (certes avec talent) des chansons dont les paroles et les musiques étaient écrites et composées par d'autres.

...



Je te rejoins sur ce sujet ... Merci de le souligner

  ISABELLE
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
277 poèmes Liste
2406 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 10 déc 2017 à 06:26 Citer     Aller en bas de page

Est-ce indécent de générer autant d’amour ?

marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2420 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 10 déc 2017 à 09:32
Modifié:  10 déc 2017 à 09:40 par Didier
Citer     Aller en bas de page

Abey, je comprends ta réaction, mais il a existé un certain nombre de gens ayant fait la même chose que Jean d'Ormesson. Heureusement ! C'était un journaliste de talent qui faisait de la philosophie, mais ce n'est jamais la grandeur du sujet que l'on manipule qui nous confère en retour une grandeur personnelle. En ce sens il a été un bon ouvrier.
A contrario, l'oeuvre de Johnny reste unique à ce jour dans la culture française, que se soit en taille ou en originalité. On ne voit d'ailleurs pas dans l'immédiat qui pourrait le dépasser, au moins avant longtemps. Nous cherchions par lui des sentiments et de l'émotion, sans conteste il fut un créateur.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
401 poèmes Liste
20881 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 déc 2017 à 10:53 Citer     Aller en bas de page

Respectons la mémoire de chacun, on ne peut comparer, c'est très différent, mais chaque être a ressenti à sa façon, des sentiments qui leur donnent un bien être que l'on ne peut décrire.
Bien amicalement ODE 31 - 17
Il ne faut pas confondre obsèques nationales et obsèques populaires.

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
401 poèmes Liste
20881 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 11 déc 2017 à 02:26
Modifié:  11 déc 2017 à 02:30 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Personnellement, j'apprécie les deux versions.
Michel nous fait ressentir la souffrance de ce pauvre Diego, avec beaucoup de respect et d'une voix si douce et Jonnhy " hurle " comme tu le dis, mais pour mettre des accents très profonds sur une révolte, une injustice que nous comprenons, qui a eu lieu dans ce pays là.
Maintenant quels que soient les artistes, je sais qu'il y a des gens qui mélangent politique et art.
Il y a des chanteurs de gauche que j'apprécie beaucoup, d'autres moins et pour ceux de droite, c'est pareil.
Sardou qui est de droite, quand il a chanté " le France " a eu avec lui tous les ouvriers des chantiers navals...
J'écris cela, parce que j'ai eu ce genre de réflexion chez moi.
Merci HUBIX
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6835 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 11 déc 2017 à 03:05 Citer     Aller en bas de page

prenez le temps de voir ou revoir, "tout le monde il est gentil" de jean yanne.
ce sont souvent à cause de nos dernières traces, que nous sommes par les médias des acouphènes cleanex.

 
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
152 poèmes Liste
1589 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 11 déc 2017 à 05:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Abey

Je me dois de réagir !
Quand Johnny déplacent les foules et mobilise la France entière - c'est quand même que de l'amour - la France en majorité le pleure -
Et je trouve qu'à l'heure actuelle le monde en manque -

Il a le don de rassembler la France entière - pauvres -, riches, jeunes et moins jeunes - ce qu'aucun chef d'état jusqu'alors n'a réussi -

La réalité est bien là - ces hommages représentant un ELAN D'AMOUR - un MERCI - à la hauteur de l'homme -

Qui peut à l'heure actuelle en faire autant ? ?

Véhiculer autant d'amour ! ! mérite de tels hommages

Bonne journée - MUSCADE

  MUSCADE
Abey
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2017
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 25 déc 2017 à 16:09
Modifié:  25 déc 2017 à 16:31 par Abey
Citer     Aller en bas de page

Maschoune, Marchepascal, Hubix-Jeee, Didier, Ode3117, Muscade:
Vous avez exprimé vos opinions, merci, mais ils ne m'ont pas fait d'avis. Je persiste et je signe.

Quant aux médias, pensez-vous que c'est l'amour ou l'audience (et à travers elle, les recettes publicitaires qu'elle permet d'engendrer) qui les motivent?
En attendant, depuis sa mort, c'est la ruée sur ses disques et on ne compte plus les coffrets complets diffusés par les labels et la mise sous presse de plusieurs milliers de ses albums.
Là aussi, c'est l'amour qui les motivent !!!

 
alinus babiscus


Les être-anges poètes dévorent nos démons
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
308 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2012
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 10 jan à 04:02
Modifié:  10 jan à 04:43 par alinus babiscus
Citer     Aller en bas de page

D'un point de vue artistique, il est évident qu'il est impossible de comparer un simple interprète à un artiste accompli qui a cela dans la peau. A mes yeux, le pur génie du rock se nomme Chuck Berry (auteur, compositeur, interprète et créateur de ce style de musique).

D'un point de vue moral, je trouve indécent d'avoir fait d'un évadé fiscal absolu un héros national : personne n'est allé aussi loin dans l'évasion fiscale que Johnny Hallyday, manageant des coquilles vides offshores au Luxembourg et au Liberia pour ne payer d'impôts nul part, même pas les impôts que même les étrangers paient habituellement sur le sol français. L'hommage populaire des fans était naturel, l'hommage politique l'était beaucoup moins.

Mais voilà, quand on est fan, on oublie tout. Tout comme je pardonne à Chuck Berry ses frasques et ses condamnations judiciaires, mettant cela sur le compte de la personnalité de l'artiste excentrique. Et on en revient donc à la légitimité de ce statut d'artiste. Qu'aime-t-on le plus chez les peintres ? Le sens de leur création ou la beauté de leur interprétation ?

Johnny Hallyday est un artiste dans la forme car ses interprétations ont procuré de l'émotion à des millions de français. Est-il un artiste dans l'âme pour permettre de pardonner ses choix de vie ? Peut-il prétendre à cette immunité à laquelle ont droit les artistes fous, décalés des réalités du monde ? Chacun jugera. On peut se poser la même question pour Elvis Presley ou Celine Dion.

Enfin tu abordes un dernier point sur le rôle des médias, et plus précisément leur complaisance. Difficile de dire si ce sont les médias qui ont construit Johnny ou si c'est Johnny qui s'est imposé à eux depuis les années 60. Difficile de connaitre la vraie influence du marketing dans la carrière de Johnny.

Quelle était également l'influence politique et diplomatique de Johnny Hallyday, l'homme de droite revendiqué, et sa part dans ces hommages nationaux ? Nous aurons la réponse probablement au décès de Mylène Farmer, autre icône de la chanson française en terme de ventes d'albums, mais non engagée politiquement. Nous pourrons juger cet aspect au regard des hommages qu'elle recevra à son décès. Aura-t-elle droit à des funérailles nationales ou privées ? Nous aurons à ce moment la réponse tant attendue sur le rôle de l'engagement en politique pour recevoir, ou non, des hommages nationaux télévisés. La popularité se suffit-elle, à elle seule, pour recevoir ce type d'hommages ?

ps : la comparaison avec l'ouvrier est malgré tout exagérée, car l'ouvrier n'a pas le choix de jouer avec les nuances de couleurs.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 687
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0618] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.