Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 402
Invisible : 0
Total : 402
13297 membres inscrits

Montréal: 23 jan 10:02:18
Paris: 23 jan 16:02:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Je Suis Ta Différence… Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 23 juil 2008 à 03:47
Modifié:  27 juil 2008 à 04:30 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Je Suis Ta Différence…

Ton chemin à l’envers
L’autre côté du mur
Qui cache l’essentiel,
Ta question, ton pourquoi.

Je suis l’indifférence
Et pourtant je suis là
À te regarder vivre
À voir battre ton cœur
À sourire ton sourire
À faire geste d’amour
Pour caresser ta peine.

Je suis force, mais j’ai peur
J’ose à peine me le dire
Et c’est la mort dans l’âme
Que mon cœur bat encore…

Je suis…
Un semblant, un paraître
Mais qui a larmes au cœur
Rien qu’à ta façon d’être.

Dans l’arpège de ta vie
Je suis la note silence
Un battement, un respire
Communion interdite…

Je suis mal de mal être.

Je suis…
Je suis l’homme qui regarde
Mais que tu ne vois pas

Je suis ta différence
L’accepteras-tu jamais… ?

Yvon Le 23/07/08

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15552 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 23 juil 2008 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Rare de te voir en triste, mais toujours aussi bien écrit et imagé...une douleur pudique et touchante....
Alex

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet 2020
  Publié: 23 juil 2008 à 05:15 Citer     Aller en bas de page

et oui comme dis Alexandra c'est rare de te voir dans le triste .....

l'indifférence , elle touche beaucoup aujourd'hui , touché par tes vers , très bien écrit ce poème

merci Yvon pour ce partage qui n'a pas d'indiférence pour moi

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 23 juil 2008 à 08:51 Citer     Aller en bas de page

"À sourire ton sourire"

souple, douce, et poétique. Ton texte me gagne et le coeur et l'esprit.

Du courage pour feutrer encore le bleu limpide de ta plume sympathique et originale.

Bonsoir mon poète

Poétiquement, ton lecteur

 
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 23 juil 2008 à 21:12 Citer     Aller en bas de page

on ne voit bien qu avec le coeur et les diffrences deviennent une force.

Une jolie douceur mélancolique s émane de tes vers c est un reel plaisir de s y plonger.

merci mon ami

Amitié

Tristan

 
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 24 juil 2008 à 08:56 Citer     Aller en bas de page



Un seul mot .

MA-GNI-FI-QUE .

A bientôt

Amicalement Audrey

  Audrey .
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 24 juil 2008 à 11:37 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir !

Quel force sous ces mots .... on apprend toujours de l'autre côté du miroir, il nous faut s'y arrêter parfois !

Belle Écriture ! Tu nous ravis .... on te suit avec immense Bonheur ....

Dans l'Arpège de nos vies, tu es les notes qui nous offrent une Musique inoubliable, sublime!

  Lysée
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1166 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 24 juil 2008 à 16:29
Modifié:  24 juil 2008 à 16:30 par Estérak
Citer     Aller en bas de page

Désolé, le Passant : c'est seulement à la deuxième lecture que je me suis aperçu de toute la puissance de ton poème . Recommencerai plus, promis : magnifique message à l'être aimé(e)

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
1er octobre 2018
  Publié: 24 juil 2008 à 21:26 Citer     Aller en bas de page

Poème existentiel : la question de l'Autre avec sa différence et son indifférence.
Une poésie douce et triste qui mène la vie dure au poète comme au lecteur.
Profondément touché, cher ami..Vraiment ému!
Merci
Bekri

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 27 juil 2008 à 05:13 Citer     Aller en bas de page


""Oui Sam être différent c'est ce que nous vivons tous, et il y a toujours du vécu quelque part dans nos écrits

Merci pour ton passage et à bientôt

""Merci Alex oui aujourd'hui il pleut dans mon coeur, mais si Dieu le veut il y a demain...

Merci pour ta gentillesse

""Merci James pour ce message qui me touche...

Mes amitiés

"" C'est vrai JB encore faut-il oser...

Mes amitiés et A+

""La vie et tu le sais n'est pas que du rose c'est ce qui permet de mieux nous connaître si on en prend le temps faire une introspection et c'est pas toujours facile...

Merci d'être venue me lire

"" Mon ami toujours la même joie de lire tes commentaires qui me font
chaud au coeur...

A bientôt mon ami...

""Tout à fait cher Tristan ta remarque et ta vision nous rapprochent...

Merci de ton passage...

Mes amitiés ...

""Petite Audrey, je suis touché...

Au plaisir de te lire

""Oui Estérak c'est un message qui n'a de porté que pour moi, si ma différence de sa différence n'ont pas les même couleurs, je resterais son indifférence...

Merci pour ta pensé...A + mon ami

"" Je suis moi aussi très touché par ta visite ou tu laisses un impacte dont je ne suis pas indifférent...

Merci Bekri à bientôt pour te lire...

Mes amitiés

""L'insoumise merci d'avoir pris le temps d'être passée me lire...

Au plaisir te te relire



 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 2 août 2008 à 02:37 Citer     Aller en bas de page



Merci faya pour ton message qui me touche...

Au plaisir de te lire...

Yvon

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 4 août 2008 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Une réalité si doucement énoncée dans ton poème Yvon qu'elle m'a touchée en plein coeur.

Merci de l'avoir écrit.

Amicalement, Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 7 août 2008 à 10:55 Citer     Aller en bas de page


Merci à toi d'être venue le lire...

Mes amitiés Yvon

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 3 sept 2008 à 17:41 Citer     Aller en bas de page

Sacré petit demon tu finis par bien me connaître, toute personne dans
un moment de sa vie, cherche à être reconnu tu ne crois pas...?

Je te fais un gros

A bientôt pur te lire...

 
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1437 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
25 novembre 2020
  Publié: 12 oct 2008 à 18:07
Modifié:  12 oct 2008 à 18:08 par Joey
Citer     Aller en bas de page

Solitude et.. résignation inconfortable s'il en est,
Et la beauté de ce lyrisme pour nous servir.. merci.

Joey

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 25 nov 2008 à 10:32 Citer     Aller en bas de page


Merci à toi Jo

 
Racyne


Cacher son âge c'est effacer ses souvenirs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
199 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2008
Dernière connexion
30 décembre 2010
  Publié: 25 nov 2008 à 14:52 Citer     Aller en bas de page




Ce poème qui est un superbe message à sa douce, peut aussi s'adresser au reflet que l'on a de soi.

La différence reste un vaste débat...

J'ai aimé cette lecture.


Mes amitiés

  Sait-on vraiment qui on est ? L’essentiel est le plaisir de se découvrir.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 26 nov 2008 à 14:10 Citer     Aller en bas de page


Comme tu le dis si bien la différence est un vaste débat...

Je pense que nous voyons petit tout petit, et qu'à force de regarder

son nombril on oublie les autres, mais c'est là une vision personnel...

Mes amitiés Racyne et au plaisir de te relire...

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 3 juil 2009 à 17:49 Citer     Aller en bas de page


Merci pour ton assiduité j'apprécie...

Au plaisir de te relire...

Mes amitiés Yvon

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1701
Réponses: 18
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0439] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.