Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 20
13055 membres inscrits

Montréal: 11 déc 22:21:31
Paris: 12 déc 04:21:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Réveillons-nous ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 20 mars à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Réveillons-nous !

Citoyens du monde réveillons-nous !
Hurlez, criez, descendez dans la rue,
Aux autorités scélérates insurgez-vous,
Comme Zola et Jaurès soyons convaincus !

Nos villes sont jonchées de grabats
Quelle que soit la saison, sombre oraison,
On y entend des cris et des sanglots
Avec parfois la mort, triste constat.

Nos chefs, bien élevés, si bien éduqués,
Pataugeant dans l'innommable opulence,
Osant imposer le silence et nous museler
Avec des lois prétextant malveillance.

Mais tout va bien pour certains polémistes
Avec l'assurance d'un avenir carriériste,
Étouffant les voix dénonçant les problèmes
Avec un certain mépris criant au blasphème.

Et le monde sommeille en pleine léthargie
Ne se rend-il pas compte de l'hémiplégie ?
Il faut que ça cesse, que citoyen se réveille
Pour que nos enfants puissent vivre au soleil.

Hurlez, criez, descendez tous dans la rue,
Aux autorités scélérates insurgez-vous !
Comme Zola et Jaurès soyons-en convaincus
Que l'exécutif veut nous mettre sous verrou.

Rosanna 15/03/2018

  Merci pour votre lecture
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10320 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 20 mars à 14:34 Citer     Aller en bas de page

Eh bien voilà un cri qu'on ne peut pas ne pas entendre

Merci à toi Rosanna

  ISABELLE
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 20 mars à 20:42 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Eh bien voilà un cri qu'on ne peut pas ne pas entendre

Merci à toi Rosanna



Hé non, justement il est fait pour être entendu.... (sourire)
Merci Maschoune.

  Merci pour votre lecture
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 20 mars à 20:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ratatam
c'était quoi la chanson déjà?
Rosanna.. Rosanna

mais non c'est Suzanna
https://www.youtube.com/watch?v=rfuO1KMTosM

pardon je sais pas ce qui me prend,
je déraille

oui.. vous avez raison
Jaurès 100 000 fois doit se retourner dans sa tombe
voyant le monde d'aujourd'hui

le monde d'aujourd'hui qui creuse son trou
en toute hégémonie.. tranquillement

ayant déjà dépassé les limites de l'impunité depuis longtemps



Merci pour la chanson... mdr !
Quant au pamphlet, oui nous sommes arrivés à un point de non retour, le monarque veut passer en force et multiplie les conneries de plus en plus aberrantes, les hôpitaux vont mal, les cheminots vont mal, les retraités aussi, sans parler du reste, la rue est en effervescence, la colère gronde mais qu'il se méfie, car même Louis XVI n'avait pas vu venir sa chute et la sienne sera d'autant plus terrible qu'il ne se l'attend pas non plus. Merci pour le commentaire.
Rosanna






  Merci pour votre lecture
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 21 mars à 06:26 Citer     Aller en bas de page

je suis désolé de me permettre un autre regard.
ce que nous vivons en ce moment
c'est un changement de politique des vivres ensembles.
avec comme "jésus" à son époque, par des provocations envers les anciens fonctionnements. le côté pervers, ce sont les médias qui polémiquent et dérégulent les continuités de pensées, ainsi et surtout, les dits conseillers d'état, qui sont des élites de schémas dits économiques non réactualisés, dénués de toutes formes d'humanités, et qui sont intouchables parce que pas élus, mais d'octrois privilégiés.

Nos chefs, bien élevés, si bien éduqués,
Pataugeant dans l'innommable opulence,
Osant imposer le silence et nous museler
Avec des lois prétextant malveillance

et pourquoi faire preuves d'irresponsabilités...
Hurlez, criez, descendez tous dans la rue,
Aux autorités scélérates insurgez-vous !
Comme Zola et Jaurès soyons-en convaincus
Que l'exécutif veut nous mettre sous verrou.


ne nous trompons pas de finalités. sachons soutenir les informations qui ouvrent les formes de raisonnements libres (oui lesquelles ?), soutenus par nos bulletins de votes. que nos formes de manifestations soient moins fréquentes, réalisées dans des silences qui fassent peur, et non des kermesses, en filtrant les médiatisations. ça c'est du civisme responsable. les puissants ont peur de ce qu'ils ne contrôlent pas.
merci de nous offrir une telle tribune.

 
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 21 mars à 10:32
Modifié:  21 mars à 10:36 par Rosanna
Citer     Aller en bas de page

Ah Sam ! Décidément nous avons des divergences dans nos points de vue... selon toi on devrait se taire et obéir dans le silence ? Donc pour toi, service public hospitalier à l'agonie : silence, système de protection sociale (SS) en danger : silence, empoisonnement par les lobbys industriels et pharmaceutiques : silence, appauvrissement des plus démunis : silence, Fake News censure de l'information (indépendante): silence, réforme de l'ISF en faveur des plus hauts revenus : silence, ponction sur les retraites : silence, les EHPAD au bord de la rupture : silence.... je continue ou j'arrête là ? Parce que j'en ai encore et pas de moindres !
Ca fait beaucoup de silences pour exprimer la souffrance tu ne crois pas ?
Il y a un vieil adage socratique qui dit : Qui ne dit mot consent... et moi, je suis désolée, mais quand on me fait mal je crie et je le fais savoir, je n'ai pas le goût de souffrir en silence !
Nous sommes en train de perdre notre liberté et cela... dans le silence !
Bonne journée.
Rosanna

  Merci pour votre lecture
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 24 mars à 13:03 Citer     Aller en bas de page

oh il ne s'agit pas de subir...
plutôt de remettre certaines incohérences à plat.
sur des doublons administrativement entretenus
qui se heurtent à des privilèges, que certaines faciles exagérations rendent ridicules en évoquant des inconforts, sans proposer d'alternatives.
j'ai vécu des quantités de réorganisations de principes qui n'étaient jamais évaluées. certaines remises en causes peuvent faire naître des révoltes sans proposer de meilleurs vivres ensembles.
en tant qu'ancien syndicaliste, je n'ai jamais pu atteindre les réflexions avec des arguments à débattre, pour des remises en causes de certains conditionnements, ou d'acquit qui ne sont plus autant nécessaires.

 
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 24 mars à 18:18 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ta réponse, mais décidément je ne comprends pas ton point de vue...
Bonne soirée

  Merci pour votre lecture
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 25 mars à 03:13 Citer     Aller en bas de page

oui je n'arrive plus à partager mes sensibilités.
je me sens devenir inutile.

 
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 25 mars à 17:53 Citer     Aller en bas de page

Ne dis pas ça Sam, personne n'est inutile, je comprends qu'en étant ancien syndicaliste tu sois un peu blasé par la situation actuelle, mais si en mai 68 nous n'étions pas descendus dans la rue nous n'aurions pas eu les acquis que l'exécutif veut démolir, il y a des colères qui sont justifiées et là ça va vraiment trop loin pour rester passifs, surtout avec le dernier en date, ces étudiants qui se sont fait tabasser par une milice fasciste avec la complicité du doyen de la Faculté, c'est insupportable !
Bonne soirée Sam.
Amicalement Rosanna

  Merci pour votre lecture
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 26 mars à 03:27 Citer     Aller en bas de page

merci ROSANNA.
philosophiquement j'ai depuis 2016
appris à ne pas regarder que les apparences.
le Titanic n'a pas été détruit par les apparences de surface.
j'ai été piégé par des provocations qui ont filmé seulement mes réactivités d'auto protections.
par des manipulations ridiculisant mes propos, avec des preuves d'assemblages sélectionnés.
nous ne sommes plus sûr de rien.
les procédures administratives sont de vraies toiles d'araignée.
mes enfants prétendent que nous n'y pouvons rien.
ils refusent de lire STEPHANE HESSEL.
depuis le 19-12-17 ma femme est administrativement hors de nos anciens projets de fin de vie. je me suis donné jusqu'au mois de juillet pour me réinsérer dans la société. vendredi dernier le 23-03, ce que j'avais reconstruit depuis son départ a été réduit à néant par des regards d'apparences. ils accumulent de mes contradictions pour me rendre irresponsable.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 408
Réponses: 10
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0380] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.