Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 59
Invisible : 0
Total : 60
· Allantvers
13172 membres inscrits

Montréal: 16 déc 09:05:59
Paris: 16 déc 15:05:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Enfin seul avec elle. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 28 juil 2008 à 22:32
Modifié:  29 juil 2008 à 14:05 par D a r l i n'
Citer     Aller en bas de page

Enfin seul avec elle.





Source


J'ai coulé en bateau
l'océan de mes rêves
m'a chaviré à l'eau
l'illusion d'une terre
où puis-je poser mes pieds
et la piètre espérance
que ce monde me sauve
c'est noyé dans l'errance
de mes espoirs si pauvre.

Capitaine de mon navire
rongé par les remords
j'ai navigué seul et ivre
accompagner des morts
une bouteille à la main
de vielles chansons rouillées
dans mon esprit malveillant
souhaitant être libéré.

Je me laisse couler
avalant les bulles du passé
je n'ai qu'un seul désir
étouffé dans l'image de son sourire
de toucher son visage
le plus magnifique des rivages
me morfondre dans ce bleu
au fond de l'océan
me perdre dans ces yeux
pour revivre ces instants.

La mort coule doucement
et je m'endors avec elle
épanouie comme un enfant
qui contemple le ciel.

Je revis à nouveau,
parmi les vagues.


(Désinvolture)
28 Juillet 2008

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 29 juil 2008 à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Oh...

C'est... magnifique, et magique...

Merci.

 
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 29 juil 2008 à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup

 
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
1er octobre 2018
  Publié: 30 juil 2008 à 09:04 Citer     Aller en bas de page

Un texte surprenant de beauté. J'ai adoré.

La mort coule doucement
et je m'endors avec elle
épanouie comme un enfant
qui contemple le ciel.

Je revis à nouveau,
parmi les vagues.


Merci, désinvolture!

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
7 décembre 2014
  Publié: 1er août 2008 à 19:41 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magnifique !

Je me laisse couler
avalant les bulles du passé
je n'ai qu'un seul désir
étouffé dans l'image de son sourire
de toucher son visage
le plus magnifique des rivages
me morfondre dans ce bleu
au fond de l'océan
me perdre dans ces yeux
pour revivre ces instants.



Au plaisir de te relire,

Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 3 août 2008 à 14:03 Citer     Aller en bas de page

Une poésie triste malgré toutes les images !
j'ai déjà rencontré la mort et par contre je me suis
réveillé avec un ciel de bonheur !

un texte très bien ciselé !
j'ai beaucoup apprécié ma lecture

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 3 août 2008 à 16:30 Citer     Aller en bas de page

Merci pour votre passage !
Toujours aussi heureuse de vous voir en dessous de mes poèmes. Toute mes amitier,



Désinvolture

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1322
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0677] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.