Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 353
Invisible : 0
Total : 355
· patrick dabard · ypup
13129 membres inscrits

Montréal: 20 févr 08:05:27
Paris: 20 févr 14:05:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: La Poésie une Empathie des Sens Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 22 févr 2019 à 07:09
Modifié:  16 mars 2019 à 04:56 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page


La Poésie une Empathie des Sens

Une essence de Vie.


La poésie détient cette force quasiment irréelle de pouvoir transporter le lecteur dans un autre univers ou encore de lui ouvrir les yeux sur son propre univers.

Par des techniques multiples elle « montre » à son lecteur les beautés réelles ou irréelles rencontrées à longueur de journées sans même les regarder… et encore moins de les contempler ou de les envelopper.
En utilisant la musicalité d’associations appropriées de phonèmes et en pixellisant les mots avec les coloris des métaphores la poésie, contrairement à d’autres expressions artistiques, est à la fois un régal pour les yeux, pour l’oreille... sans oublier le cœur et l’âme (ou la conscience).


Et qui lui donne cette force de frappe émotionnelle incomparable pour ouvrir des voies d’évasion multiples parfois même jusqu’au fin fond de l'espace sidéral, baigné dans le halo de l’indicible.

Dans ce sens, telle une chamane ou une magicienne, la poésie transforme la froideur du mot, par des souffles alchimiques complexes, en chaleur de symphonies harmoniques d’images, de couleurs et de sonorités, qui à leur tour renforcent


Notre Empathie pour Autrui,
Notre Tolérance vis à vis du Vivant
Notre Respect pour la Nature et la Terre qu'on habite....



La poésie une empathie des sens. Une promesse d'humanisme. Un espoir de survie.


Actuaire
01/2019


  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
4102 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 28 févr 2019 à 02:49 Citer     Aller en bas de page

Etienne merci

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14960 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 février
  Publié: 4 mars 2019 à 00:06 Citer     Aller en bas de page



Bonjour cher ami. J' aime beaucoup ta definition de la poésie.
Elle nous fait ressentir l' indicibile ed nous connecte sans se connaître.

Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
272 poèmes Liste
9074 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 4 mars 2019 à 05:14 Citer     Aller en bas de page

pour moi aussi la poésie est une technologie des activations neuroniques.
sans devenir des formes d'ingérences, la poésie est semblable à cette semeuse des pièces de monnaies, qui glane en abusant des disponibilités aux rêveries.
elles sont incroyables ces présences qui alimentent des attentes, qui créent les scénarios de compensations.
merci encore à toi Actuaire.

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 4 mars 2019 à 07:04 Citer     Aller en bas de page

Lady

Toujours un plaisir de vous trouver sous mes lignes... telle une caresse romantique.


Lilia

Oui chère amie la poésie nous rapproche de l'indicible et nous connecte à la Nature et à Autrui. Sans elle je ne t'aurai jamais rencontré... et manqué à jamais la force profonde de ton regard empathique.

Shovnigorath

Merci Poète pour tes mots d'estime qui me font très plaisir. Je sais que tu préfères poétiser plutôt que commenter... Ne te sens donc pas obligé de me commenter... Moi j'adore faire les deux. Ce texte je l'ai initialement écrit en tant que commentaire sur une citation personnelle récente de Y.D... Ce comment à du me prendre une bonne heure pour le finaliser. Je le trouvais intéressant et je le l'ai mis dans mon journal.

Merci les Amis de la Poésie, à chacun individuellement, du fond du cœur.

Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 4 mars 2019 à 07:57
Modifié:  8 mars 2019 à 09:36 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bon Jour samamuse

Je vous cite tout en ayant mis au préalable un delta d'ordre dans la ponctuation et le choix approprié des mots...


"Pour moi aussi la Poésie est une technologie d'activation neuronique.

Sans devenir une forme d'ingérence, la Poésie est semblable à cette semeuse de pièces de monnaies, qui glane et abuse ainsi des disponibilités aux rêveries des uns et des autres.

Incroyables sont toutes ces présences qui alimentent des attentes, et créent des scénarios de compensations.

Merci encore à toi Actuaire."




Je n'oserai pour ma part jamais comparer la Poésie à une Technologie... C'est presque un Pêché Mortel... Comparable à un baiser qui serait défini comme un échange culturel de salive bactérienne.

La deuxième comparaison est également drôlement étonnante sans cependant répondre aux exigences de la fulgurance poétique. Une semeuse de pièces de monnaie... Ce n'est pas un Pêché mortel... mais un Crime de Lèse Majesté pour la pauvre Poésie qui depuis la nuit des temps s'est bien gardée d'inspirer le cœur aciéré des banquiers...

Alors le dernier paragraphe aurait à la limite pu être prononcée par un énarque égaré sur une exo-planète d'une étoile perdue au fin fond d'une galaxie non encore découverte dans notre univers immense.



Cher samamuse... Vous êtes éminemment compliqué dans vos formulations... et de ce fait difficile à comprendre... dans le cheminement incohérent de vos élucubrations trop souvent extrêmement déphasées du thème central sous débat.

N'y vois aucune méchanceté de ma part... mais de grâce oublie ton ego surdimensionné et descend de votre piédestal pour rencontrer et écouter autrui tout en oubliant toi même.


J'espère de tout cœur que tu puisses trouver le chemin de la communication Normale ... inspire toi des commentaires des autres pour te familiariser avec leur façon de s'y pendre...


Actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22257 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 février
  Publié: 4 mars 2019 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Merci ACTUAIRE, une façon que j'apprécie pour parler de la poésie, des mots qui me sont bien agréables à lire.
La poésie commence par une petite goutte d'eau, un ru, une rivière, un océan pour alimenter notre chère planète et satisfaire nos besoins.
C'est une image, un tableau que j'aimerais peindre, avec tout le respect que l'on doit à la nature.
C'est ma façon de m'exprimer...Et d'apprécier bon nombre d'écrits sur ce site. Merci à tous et à toi cher ACTUAIRE.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 5 mars 2019 à 06:08
Modifié:  8 mars 2019 à 09:34 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bon jour Ode

Je vous cite:



Une façon que j'apprécie pour parler de la poésie et des mots bien agréables à lire.

La poésie commence par une petite goutte d'eau, un ru, une rivière, un fleuve... un océan pour alimenter notre chère planète et satisfaire nos besoins.

C'est une image, un tableau que j'aimerais peindre,
avec tout le respect que l'on doit à la nature.
C'est ma façon de m'exprimer...
Et d'apprécier bon nombre d'écrits sur ce site.



Un grand merci à Toi Chère Ode pour ce très beau et chaleureux commentaire.
Touché !
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
272 poèmes Liste
9074 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 6 mars 2019 à 02:32 Citer     Aller en bas de page

merci ACTUAIRE
je suis pour la diversité, ça évite de rentrer dans un moule.
les décalages des pensées sont un peu comme les voies de gauche et de droite d'un carrefour
celles que l'on oublie de visiter jusqu'au prochain rond point, avant de reprendre la voie principale.
j'ai adoré ta réactivité, pardon nous avons aimé MUSE et SAM.
ne me demande pas de m'uniformiser aves les autres, tu le regretterais, je ne serais plus moi-même.
MUSE.

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 6 mars 2019 à 11:06 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour samamuse,

Je suis pour ma part également un fervent défenseur de la diversité. Je n'aime nullement les gens sans personnalité qui se complaisent dans le strass du paraître et du trend promu par des "marketteurs" plus habiles que nos anciennes sirènes pour faire flancher des consommateurs sans ossature et devenus accroc à vie au reflex Pavlovien.

Par contre je crois fermement dans la communication sociale habillée de respect pour autrui et conforme aux règles de conduite civiles communément applicables.

Bien à vous samamuse.

actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22257 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 février
  Publié: 6 mars 2019 à 11:18 Citer     Aller en bas de page

Merci cher ACTUAIRE, un oubli de ma part de ne pas avoir mentionné les fleuves après les rivières.
Merci encore pour tout
Bises ODE 31 - 17

  OM
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 8 mars 2019 à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Chère Ode,

Je viens de corriger cet oubli. Les fleuves majestueux ne pouvaient manquer à tous ces flots qui rejoignent nos mers et nos océans.

Amitiés,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5144 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 février
  Publié: 16 mars 2019 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Cher Étienne,

J'apprécie beaucoup cet article de ton journal.
Je crois pouvoir dire, après cette lecture, que nos perceptions de ce qu'est la poésie sont assez proches (à l'exception de certain mot que tu réprouves )
Merci de l'avoir si bien écrit.

Je compléterais, en précisant qu'outre le lecteur, le poète est aussi transporté dans un autre univers. Mais comme tu ne parles que de lecture... ce n'était pas ton propos.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 18 mars 2019 à 05:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Baptiste,


Je suis un peu plus absent... une certaine lassitude hivernale alourdit mes pas et colore de grisaille les horizons de mes demains.

J'ai beaucoup apprécié ton commentaire... et je t'en prie oubli ce différend de mots... sourires.

Tu as tout à fait raison... le poète, comme le lecteur, est également transporté dans d'autres univers.

Bien à toi l'ami.

Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
20 février
  Publié: 21 mars 2019 à 09:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Etienne

J'aime beaucoup ta vision sur la Poésie...

Elle est évasion... réflexion sur soi-même...
Elle fait appel à l'imaginaire...
C'est une peinture en noir et blanc ou en couleurs...
Elle charme l'oreille par son rythme lent ou rapide...
Et le plus important, elle parle au cœur et à l'âme...

Merci beaucoup pour cette profonde pensée joliment exprimée
et pour tes messages sur ma page

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 21 mars 2019 à 12:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Glycine,


Un grand merci pour ton arrêt sur un essai de description de la poésie...
Oui chère poète;




La Poésie

Elle est évasion et réflexion sur soi-même.

Elle est peinture en noir et blanc ou en couleurs...

Elle charme l'oreille par son rythme lent ou rapide...

Elle parle au cœur et à l'âme... et nous transpose dans l'indicible.






La poésie une empathie des sens. Une promesse d'humanisme. Un espoir de survie.

Bien à toi Glycine,

Avec mes amitiés,
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22261 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 21 mars 2019 à 16:40 Citer     Aller en bas de page

Pour être tout à fait franche, je considère la poésie est un art comme un autre.
Elle nécessite une mobilisation de nos facultés créatives, un sens aigu de l'autocritique et le talent de l'expression concise.
Elle a un caractère musical, puisqu'elle met en jeu les sonorités des mots et le rythme, mais aussi littéraire, car elle doit raconter quelque chose, sans compter son aspect visuel : la longueur des vers, la séparation en strophes, les majuscules en début de vers (et même la typographie).
Empathie ? Pas toujours. Ce n'est pas un langage universel.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 2 avr 2019 à 15:28
Modifié:  2 avr 2019 à 16:45 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

La poésie est un Art comme un autre. Bien sûr. Pour le reste je crois que nous sommes plus ou moins d’accord.

A l’exception de l’Empathie… Un "grand" différend. Pas trop surprenant, je dirais.

La raison invoquée m’a par contre hautement surpris. L’empathie n’est pas un langage universel…
J’ai éclaté en rires.

Et puis je me suis dit... ben oui. Pourquoi pas d’ailleurs.
C’est vrai qu’il y a beaucoup plus d’égologiques que d’écologistes.

Les uns et les autres ou encore moi et les autres.
Et pourquoi pas un beau couple, exempt de solitude et sans aucun problème de confronter la différence, tout simplement Moi et Je.

Bien à vous Aude Doiderose.

actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
4116 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
15 février
  Publié: 25 avr 2019 à 07:37 Citer     Aller en bas de page

Cher Etienne,

Par cette définition dithyrambique de la poésie tu lui confères un pouvoir bien particulier et de ce fait, une grande responsabilité sur les épaules du poète qui tente tant bien que mal de faire naître cette alchimie.

Personnellement, je resterai modeste et humble face à ce défi …

Mais j’aime cette formule de « l’empathie des sens »

Car, la poésie comme tout art me semble-t-il est avant tout un geste généreux. Même si, nous le savons, nous donnons parfois pour le plaisir de recevoir en retour …

Mais, lorsque nous arrivons à nous détacher de cela, lorsque nous cherchons simplement à déposer dans nos mots une émotion la plus sincère possible dans un intime partage de ce qui nous anime, alors, oui, nous donnons à la poésie le pouvoir de faire grandir notre humanité.

Avec toutes mes amitiés

Myo

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22261 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 25 avr 2019 à 08:04
Modifié:  25 avr 2019 à 08:05 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Citation de actuaire
Bonjour,

La poésie est un Art comme un autre. Bien sûr. Pour le reste je crois que nous sommes plus ou moins d’accord.

A l’exception de l’Empathie… Un "grand" différend. Pas trop surprenant, je dirais.

La raison invoquée m’a par contre hautement surpris. L’empathie n’est pas un langage universel…
J’ai éclaté en rires.

Et puis je me suis dit... ben oui. Pourquoi pas d’ailleurs.
C’est vrai qu’il y a beaucoup plus d’égologiques que d’écologistes.

Les uns et les autres ou encore moi et les autres.
Et pourquoi pas un beau couple, exempt de solitude et sans aucun problème de confronter la différence, tout simplement Moi et Je.

Bien à vous Aude Doiderose.

actuaire



Je n'avais pas vu cette réponse. Si j'ai fait rire, tant mieux.
Est ce que votre réponse signifie que certains ou certaines d'entre nous sont égocentriques ou nombrillistes? Je réponds oui et moi la première.

Sans complexes.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 25 avr 2019 à 08:41 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,

J'essaie de respecter chacun et chacune dans sa différence.

La différence constitue en ce qui me concerne toujours un plus, un nouvel éclairage, une autre voie de développement, d'autres territoires à découvrir.

Loin de moi de penser que je vous connais à travers les quelques observations comportementales sur ce site. Le paraître n'est pas nécessairement le reflet d'un être.

Vous paraissez imbue, égocentrique ou nombriliste (un l?). Mais il se peut fort bien que ce ne soit qu'un mirage, un "fata morgana" qui n'a rien à voir avec la réalité de votre être.

L'incroyable légèreté de votre être en apparence n'est peut être qu' un simple écran de fumée pour cacher la profondeur de votre pensée.

En bref je vous respecte telle que vous êtes et telle que vous apparaissez. Mais il est vrai qu'il a peu d'atomes crochus entre nous.

Bonne journée à vous Aude,
actuaire

PS: Mettre en exergue mes écrits présuppose à première vue en ce qui me concerne une attitude d'extrême méfiance de votre part. Sachez que je ne manipule jamais mes écrits après coup!!!

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 891
Réponses: 23

Page : [1] 2

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1020/13121

8.6%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 162 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 196 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.3%
 
 319 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0832] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.