Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 90
Invisible : 0
Total : 92
· Orélia · Jean-Claude Glissant
13275 membres inscrits

Montréal: 22 oct 04:57:22
Paris: 22 oct 10:57:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Sur la table, près du lit, il y avait trois billes... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 15 août 2008 à 04:33
Modifié:  15 août 2008 à 13:12 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Sur la table,près du lit, il y avait trois billes...


Avant de lire : Je suis souvent malheureux de savoir que des parents perdent leurs enfants suite à des maladies…et je me demandais comment je vivrais cette situation atroce…j’ai donc voulu écrire comme si j’étais un père, mettre mes ressentiments sur ce sujet en espérant ne jamais devoir affronter cela dans la réalité.


Bonjour petit ange trop vite parti vers les cieux,
C'est ton père qui te parle, des larmes plein les yeux.
Je te revois encore gambadant dans les champs de blés,
Ne me reste maintenant qu'à pleurer, encore et encore pleurer.
Les nuages dans le ciel ont la forme de ton visage sans cesse,
Alors j’attends la nuit sans savoir qu’elle est déjà tombée…Me délaisse

La gaieté, m’envahissent mille et un démons et je survis plus que ne vis.
Pourquoi ? Mais pourquoi elle t’a arraché à nous, cette maladie ?
Nous t’avons tenu la main jusqu’aux dernières minutes, avec l’espoir
Que tes yeux s’ouvriraient pour un dernier regard…
Une femme en blanc est arrivée et nous a dit : « c’est fini »,
Et nous n’avons pas pu réaliser…Nous n’avons pas compris

Que la chair de notre chair dormait pour l’éternité.
Nous aurions voulu qu’une étoile filante vienne traverser
Les étendues d’encre pour faire le vœu
De te voir à nouveau rire dans nos bras, heureux.
Nous ne sommes rien si tu n’es plus là,
Notre destin ne sera que manque et de cela, je me sens las.

Hôpital, chambre 232…
Sur la table près du lit, il y avait trois billes que nous t’avions offertes.



 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 15 août 2008 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Le refus de la réalité et cette dernière qui rattrape, plus lourde encore...

Et les billes sont de plomb.

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 15 août 2008 à 05:36 Citer     Aller en bas de page

bonjour Pierre Yves, ton poème est très émouvant ....je l'ai lu avec beaucoup d'émotion ...

c'est vrai que la perte d'un enfant est la plus cruelle épreuve qu'un être humain puisse vivre et malheureusement beaucoup de couples en sont confrontés..... la perte d'un être aimé, est toujours dur à vivre, toujours ....

Amicalement

Clovis

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
♥LiSo♥
Impossible d'afficher l'image
Qui devant l'amour ose parler de l'enfer? (Charles beaudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
399 commentaires
Membre depuis
28 septembre 2005
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 15 août 2008 à 10:32 Citer     Aller en bas de page

ça fait longtemps que je ne suis pas passé pour lire vos poèmes...
eh voilà tu me fais trembler de nouveau... c'est si dur ... et pleine d'émotions... j'ai eu des frissons en le lisant...
j'espère que jamais ça se passerait avec toi...
amicalement

  ~~~~liso~~~~
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 15 août 2008 à 13:36 Citer     Aller en bas de page

Très émouvant poème. Je suis maman et je n'ose y penser...
Amicalement
Plume

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 15 août 2008 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

J'en ai les larmes aux yeux . . . La maladie qui touche les enfants, c'est comme un nuage gris qui cache le soleil , ça nous fait mal au coeur .

Cher ami poète, père de demain, je te souhaite de tout mon coeur de ne pas vivre cette tragédie .

Merci de ce partage, qui malgré sa tristesse , est extrêmement bien écrit .

A bientôt

d'Audrey

  Audrey .
Daph à la rose


Mes textes sont ma propriété
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1284 commentaires
Membre depuis
5 juin 2006
Dernière connexion
17 août 2017
  Publié: 15 août 2008 à 23:35 Citer     Aller en bas de page

félicitation... j'ai versé plusieurs larmes...

Ça fait tellement mal la mort, alors je n'ose pas imaginer comment c'est de perdre son enfant... Je nous souhaite que ça n'arrive jamais ! Que ton poème ne reste qu'inspiration, très belle ceci-dit ton inspiration!

Daphné

  Daph à la rose
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
7 décembre 2014
  Publié: 18 août 2008 à 21:12 Citer     Aller en bas de page

Que c'est triste ... j'aime mieux ne pas y penser non plus. J'ai 3 enfants, tous en santé, Dieu Merci !

Bravo pour cet écrit !

Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23529 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 25 août 2008 à 07:12 Citer     Aller en bas de page

sans mots , j'espère que tu ne connaîtra jamais cela
et moi non plus , un sujet très délicat !

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
lilou-nuage
Impossible d'afficher l'image
aime ton ennemi car il n'y a aucun mérite à aimer quelqu'un qui t'aime déjà
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
273 commentaires
Membre depuis
28 mars 2007
Dernière connexion
5 mai 2012
  Publié: 26 août 2008 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Tu m'as mis les larmes aux yeux

  lilou-nuage
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1613
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Ecorchures... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Redécouvrir le bonheur...en quelques vers... (Amitié)
Auteur : Claire de lune

 

 
Cette page a été générée en [0,0490] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.