Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
Équipe de gestion
· Maschoune
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 02:06:10
Paris: 20 sept 08:06:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: À quand la chute ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 17 août à 01:27 Citer     Aller en bas de page

Je ne voudrais pas jouer l'oiseau de mauvais augures mais...

Mais voilà, depuis la période de 1971 à 1974 j'ai été hautement sensibilisé à la problématique du rapport entre l'écologie et l'économie, et ai pris conscience alors que toute décision politique/économique a un impact écologique. Merci à ceux qui m'ont ouvert les yeux : Reiser - l'An 01 (On arrête tout et on réfléchit), Pierre Samuel - Écologie, détente ou cycle infernal ? et enfin à René Dumont, premier candidat écolo à la présidentielle de 1974.

Grâce à eux, à leur lecture, j'ai appris à voir global et ai pris conscience de la fuite en avant énergétique, technologique, financière, démographique...

Voilà. Maintenant l'élastique est bien tendu. La question n'est plus de savoir s'il rompra ou non, il rompra c'est certain, mais quand.

Un événement "bénin" peut mettre à mal demain le fonctionnement de l'économie d'une zone donnée et déclencher par contagion une crise générale. Que se serait-il passé si l'Eyjafjallajökull avait continué à cracher ses scories pendant trois mois ?

Bref, le déclencheur peut être n'importe quoi : la prochaine crise financière (ne doutez surtout pas qu'elle se produira), le blocage du détroit d'Ormuz (merci Trump), la propagation d'Ebola ou autre (merci la déforestation)...

Notre système hyperspécialisé s'est rendu de fait hyperfragile, à tel point que je m'interroge si freiner très fort n'aura pas, peu ou prou, les mêmes effets, en plus doux peut-être, que l'effondrement systémique que je vois poindre à l'horizon.

Mais quand ?...

Sur ce, je vous souhaite un bon week-end, y compris à vous chers amis optimistes qui croyez que le progrès et la technologie nous sauveront de tout.

  La vie commence à chaque instant.
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
6276 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 17 août à 03:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour JB...

Ce qui m'a intéressé, en particulier, parce que tout ce que tu dis est intéressant, c'est au sujet de René Dumont...

Cet homme m'a toujours passionné, par ses idées et par son point de vue global sur la société, sur l'environnement, donc l'économie (et la consommation) et l'écologie...

Bon, après, on peut ne pas être d'accord avec lui, sur certains sujets, mais, sur un sujet particulier, celui de l'automobile, j'adhère totalement à ses idées, considèrent l'automobile comme l'un des principaux ennemi de l'environnement, donc de la planète et de la santé publique, ce qui est une évidence, aujourd'hui...

La voiture est l'une des sources principales de pollution de la planète, il ne faut pas se le cacher, même si, il faut aussi le reconnaître, depuis quelques décennies, des progrès ont été fait, pour diminuer les effets négatifs environnementaux de la voiture, certes, mais, pour moi, ce n'est pas encore assez...

Je ne suis pas un radical, extrémiste, sur le sujet, malgré le fait que je déteste les voitures (je vais peut-être me faire des amis!), je ne conduis pas, je privilégie les transports en communs (bus, autocars, trains) et individuels (vélos, électrique ou non, rollers, voire trottinettes) et bien évidemment, la marche (ce qu'il y a de meilleurs pour tout le monde!)...

Je sais et connais l'utilité de la voiture, dans certaines conditions de la vie, mais, n'y a -t-il pas d'autres moyens tout aussi utiles? certainement que oui, même si tout cela a un coût (mais la voiture n'a-t-elle pas un coût également?), ce que l'on appelle les moyens écologiques, ceux que je viens de citer, précédemment...

De plus, on parle de la voiture électrique, comme une alternative, oui, c'est bien, mais ça coute super cher, même si l'on sait qu'avec le temps, cela diminuera, financièrement, mais, lorsque l'on dit que la voiture électrique c'est écologique, ça ne pollue pas, c'est faux, archi faux...

Que contient une batterie de voiture électrique, à votre avis? Ce ne sont pas des éléments bio-dégradables, mais, pour l'instant, elle contient du lithium, métal alcalin, très polluant, au contact de l'air ou de l'eau, donc, loin d'être écologique...

Bref, le jour ou chacun, chacune, des consommateurs-trices, de la vie de tous les jours, aura pris conscience de l'impact que peut avoir, l'utilisation quotidienne de leur voiture, sur la planète, la santé de tout le monde et l'avenir, peut-être que, enfin, il se passera quelque chose de positif, pour l'instant, je ne crois pas que les mentalités soient capables d'évoluer et de changer, malheureusement, (Attention au slogan "touche pas à ma voiture!", qui risque d'apparaître!), mais j'ai encore de l'espoir...

Ceci étant dit, en ce qui concerne ta dernière phrase là, non plus, je ne pense pas que la technologie et le progrès soient là pour nous sauver, bien au contraire, il suffit de voir l'impact des téléphones portables, des ordinateurs et de s (fameux) nouveaux compteurs électriques, sur notre environnement, pour réaliser la nocivité de tout cela...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 132
Réponses: 1

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1003/13201

8.5%
 
 85 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 76 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16%
 
 160 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.9%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.1%
 
 192 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.2%
 
 313 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0207] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.