Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 110
Invisible : 0
Total : 110
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 02:21:17
Paris: 20 oct 08:21:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (juin 2014) : "Si vous n'avez rien à me dire" :: Si vous n'avez rien à me dire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 8 juin 2014 à 15:03 Citer     Aller en bas de page


Vous n'avez rien à dire, alors laissez partir
Enchanter cet été de vers décalés
Une chaîne à décrire, un mot à dévêtir
Dans la gangue fermée, de vous, me délaver
Vos ébauches au lavis, nos vies en grains de riz

Sans l'ombre de portée, les croches ont déboîté.
Aux portes de Paris, au port du pont-levis
Les recherches poussées ne sont pas consolées.
Peut-être tel cas dense, martèle de défiance
Des corps rafistolés aux balles prisonniers

Maintenir ce goût rance augure la déviance
Avez-vous isolé mes souhaits d'arrache-pied
Il est de ces gourances, à force d'inadvertance
Qu'ajouter ? Tout se tait. Laissez-moi m'en aller

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
423 poèmes Liste
13473 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 8 juin 2014 à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Je retrouve ce rythme et cette cadence que j'aimais tant. Depuis quelque temps, je ne le retrouvais plus ; c'est tout à fait normal, cela dépend de nos envies, de nos textes, de notre humeur...
Du coup, c'est rythmé, ça chaloupe, les mots jouent entre eux, se suivent et se complètent. Bref, j'ai aimé et je suis heureuse d'être la première à te le dire.

Bisous

Magali

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4393 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 8 juin 2014 à 16:02 Citer     Aller en bas de page

Je ne saurais dire
Toi l'arracheur des mots niaque
Si tu as retrouvé ta niaque
Je ne saurais dire
Toi le pour fendeur de mots
Si tu écris à demi-mot
Je ne saurais dire
Toi l'accrocheur parangon
Si des fois tu pars en gond
Je ne saurais dire
Toi le boxeur percutant
Si tu percutes l'instant
Je ne saurais dire
Toi le rhéteur en tic
Si tu suis toujours l’éthique
Je ne saurais dire ...
Finalement un émoticône
Vaut mieux qu'une parole conne

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 8 juin 2014 à 18:14 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Catherine,

Des erreurs par mégarde en des maux délavés par les mots sous ta plume
Merci de ce superbe partage !


Toutes mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23529 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 8 juin 2014 à 19:04 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Catherine,

Des goûts rances , gourances que j'ai aimé lire
Très beau ce poème.

  Membre de la Société des poètes Français.
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 9 juin 2014 à 06:40 Citer     Aller en bas de page

À suivre de très près tes mots sont hybrides volte-face chenapans, ils passent comme la foudre ( un petit instant seulement ) À nous d'ouvrir les yeux au bon moment !!



Excellente vitesse ton texte expresse



Marchepascal






    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Cherry


Comme une douce brise qui souffle...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
648 commentaires
Membre depuis
1er février 2006
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 9 juin 2014 à 08:58 Citer     Aller en bas de page

Un petit goût amer qui s'accroche à la langue, j'ai toujours adoré les mots forts en bouche.

Merci pour cette lecture xx

Âmemitié, cherry

  Personne n'a dit que la vie était facile. Juste qu'elle valait la peine d'être vécue.
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 9 juin 2014 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

"Vous n'avez rien à dire, alors laissez partir
Enchanter cet été de vers décalés
Une chaîne à décrire, un mot à dévêtir
Dans la gangue fermée, de vous, me délaver
Vos ébauches au lavis, nos vies en grains de riz"...


Je trouve cette strophe superbe...

Merci tout plein...

Alex

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 10 juin 2014 à 02:40 Citer     Aller en bas de page

>Alexandra
Oh, Alex, merci de trouver mes mots superbes.

>Cherry
Les mots forts en bouche ? Merci. Moi aussi, un peu trop même.

>Pascal
Ha oui, j'apprécie ton mot mot "chenapan". Allez en marche !

>James
Des goûts rances, de la gourme, rien à apprécier.

>Sybilla
Par mégarde, humm, il faut voir.
Merci beaucoup pour ton commentaire.

>Nadir
Le goût rance laisse un fond a-mer, hein ?
Merci Nadir.

>QUOIQOUIJE
En même temps, j'apprécie ton commentaire truffé de jeux de mots dynamiques et dynamites.

>Magali
Je vais tenter de retrouver la verve accompagnée de rythme'n'blues ! Promis.
Merci pour ces encouagements et sincérité.



 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
3940 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 10 juin 2014 à 04:13 Citer     Aller en bas de page



Deux vers en la chute en excellent résumé...

Il est de ces gourances, à force d'inadvertance
Qu'ajouter ? Tout se tait. Laissez-moi m'en aller




Le thème t'a vraiment bien inspiré..un très beau cocktail de mots et jeux de mots....

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 10 juin 2014 à 04:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ballandine,
Merci pour ton commentaire. Avec ce radieux sourire (pix), je suis ravie.

Des bises,
Catherine

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 12 juin 2014 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins Magali dans son commentaire. Ca swingue ici et les jeux de mots m'enchantent.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 12 juin 2014 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

>adameve
Les mots liber(t)és ne sont pas toujours faciles à amadouer. Je m'y emploie...
Merci Madame

>Lacase
Ca swingue, çà danse et bien singing in the rain !

Merci à tous les 2,
Catherine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1082
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0531] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.