Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 753
Invisible : 0
Total : 756
· Flora Lynn · Argynne Aphrodite · Lachésis (Moirae)
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 18:28:30
Paris: 28 févr 00:28:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Déconne pas l'ami Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] 2 :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 19 août 2008 à 16:00
Modifié:  31 mars 2011 à 22:33 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page


Déconne pas l’Ami

Je sais que l’on en a trop descendus
Trop tirés, trop tués, trop mordus
Toujours partant pour ces coups tordus
Au travers de ces pays pourris, perdus

Arrête de chialer dans ton alcool
On se battait, point barre, au vitriol
Va pas te foutre dans la picole
Fais chier, t’as qu’a aussi sniffer de la colle

Personne ne t’a collé d’flingue dans les pognes
C’est toi qui voulais cette vie de besogne
Vivre dans le feu, pleine vitesse, sans vergogne
A découper des corps pour en faire de la charogne

Rappelles-toi Vientiane et les soirées tatou
Quand on sortait tout juste d’un sale coup
Quelques aiguilles dans ta peau de voyou
Entre deux verres de liqueurs de bambous

Putain et la fumerie de l’araignée bleue
Plantée au cœur de Saigon, là ou il n’y a plus de Dieux
Cette fille pour qui tu bandais, t’étais mordu, morbleu
Souviens-toi, son prénom, je crois, Duong Liêu

Nico, Bob et Cam’s pioncent dans les sables du Yémen
On s’est tiré à Beyrouth, deux bastos dans l’abdomen
Tu ne m’as pas laissé, moi je voulais revoir les dolmens
J’ai jamais prié de ma vie, mais ce jour là, merde, Amen

Lâche ce calibre, allez joue pas au con
Tu es mon pote, amigo, choppe le flacon
Bois un coup comme un vrai Gascon
Crack..., sur ta tempe, la marque du faucon

Salut, mon Ami
T’as crevé seul dans ton honneur
Comme tous les chiens de guerre
Nous, on n’est pas des seigneurs
Juste des coups de tonnerre.

A Patrick

Texte protégé par Copyright


n° 00045583



 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 19 août 2008 à 17:24 Citer     Aller en bas de page

uN POÈME QUI FAIT MAL AUX TRIPES , UN ÉCRIT AVEC DES IMAGES FORTES EN ÉMOTIONS.PRENDS SOIN DE TOI. AMITIÉ OKANA TENDRESSE...

Lâche ce calibre, allez joues pas au con
Tu es mon pote, amigo, choppes le flacon
Bois un coup comme un vrai Gascon
Crack..., sur ta tempe, la marque du faucon

Salut, mon Ami
T’as crevé seul dans ton honneur
Comme tous les chiens de guerre
Nous, on n’est pas des seigneurs
Juste des coups de tonnerre.

  Nicole chaput. *Okana *...
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 19 août 2008 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Emeline
Eh, bien tu dis "coucou c'est moi"
Oui, il y a beaucoup de vrai, trop peut-être
Bon, digère ta crêpe
Gros bisous


Sirenegothik
J'avais envie d'en parlé, même si ça dérange un peu
bisous


Dominique
J'espère avoir réussi à faire passer mes émotions.
merci à toi

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 19 août 2008 à 17:44 Citer     Aller en bas de page

Sam
Merci à toi, il y a longtemps que je voulais en parler, comme ça c'est fait. C'est là, on vit avec.
dommage


okana
Je voulais que ça fasse mal, qu'on en ressorte pas indemne.
Merci de m'avoir lu et compris

 
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 20 août 2008 à 03:08 Citer     Aller en bas de page

Ashimati, ton poème y fait mal... mais il est magnifique. Je crois qu'on vit tous avec ses fantômes, ou du moins qu'on apprend à vivre avec. Pour certains, c'est plus dur que pour d'autres... et puis tout dépend des fantômes. Les tiens et ceux de ton ami sont si... je n'trouve pas le mot...
Bien amicalement
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 20 août 2008 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

ça sort des tripes.. du plus profond de l'être...
Sublime dans ce ton brut avec des mots familiers à fleur de peau...
un coup de coeur... pour ce fantôme du passé..............
Cathy
Je t'embrasse

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 20 août 2008 à 05:41 Citer     Aller en bas de page

Bon, j'ai un petit problème avec le vocabulaire et pourtant... je me suis surprise à le lire jusqu'au bout. C'est bien qu'il a quelque chose. Comme une douleur que l'on ne parvient pas à soigner, quelque chose de brut, violent.

Je ne parviens pas à déterminer si j'aime ou non. Mais merci.

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 20 août 2008 à 09:31 Citer     Aller en bas de page

Emeline
J'ai attendu le train et réceptionné les bisous, y'en avait plein, merci
Bisous


*marion*
Merci d'être passé et d'avoir apprécié l'écriture
Amitiés


Thérèse
Je voulais choquer et que cela fasse mal.
Mais on vit avec, le temps n'efface rien.
Amicalement


Elisa
Un cri de guerre, une douleur, des souvenirs et trop d'alcool....
Cette petite phrase résume à elle seule tout mon texte
Merci et gros bisous


Cathy
Je voulais un texte qui rende mal à l'aise, je crois que je n'en suis pas loin.
Tu as raison, ça vient de loin
Bisous ma belle


Kajak
Cette chanson de Brel, je l'ai tellement écouté, un verre d'alcool à la main. Elle fait mal
Oui, bien sur, j'ai voulu que ce texte choque, d'où la vulgarité du ton par moment.
Merci d'avoir pris le temps de me lire
Amitiés


Eliawe
Tu sais, ce n'est pas important que tu ais aimé ou pas, ce qui est important pour moi, c'est que tu es ressenti cette douleur, et puis tu as été jusqu'au bout
Merci


ThE gReEn FaIrY
Merci Marine, d'avoir tout compris.
Au delà de la violence, il y a l'amitié, et cette amitié-là, je l'a souhaite a tout le monde.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18006 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
27 février
  Publié: 20 août 2008 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

Fort oui.

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 20 août 2008 à 13:58
Modifié:  20 août 2008 à 14:01 par Mariesarah
Citer     Aller en bas de page

Thierry,

Il me prend aux tripes....

Je ne sais trop si j'aime ou j'aime pas, tout ce que je sais, c'est qu'il provoque un tas d'émotions là dans ma cavité cardiaque.

Ce dont je suis certaine en revanche, c'est de la diversité poétique de l'auteur... et chapeau bas pour ça.

(Il n'a pas dû être facile à écrire celui-là y a de ces souvenirs qui passe de travers dans la gorge).



Bisous et rebisous, Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 21 août 2008 à 07:42 Citer     Aller en bas de page

Bestiole
Merci pour ce , c'est ce que je cherchais, visiblement ça fonctionne


Mariesarah
Coucou, peu importe que l'on aime ou pas, l'important était de faire passer une émotion, un moment de vie et je crois que tu l'as bien ressenti.
Bisous


*Mélusine*
Merci petite fée d'être passé, je suis toujours content quand tu viens me voir. Bon , j'espère que tu n'as pas été trop dérangé en le lisant.
Je t'embrasse

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 22 août 2008 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Merci *Lys, d'avoir compris ma démarche.
L'emploi de mots crus est bien sur volontaire pour tenter de faire passer cette émotion brutale.
Amitiés

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 23 août 2008 à 06:26 Citer     Aller en bas de page

Il prend au ventre mais il est bien écrit
douleur qui encre ton âme de souvenirs
toutes mes amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 23 août 2008 à 06:33 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi James, d'être passé me lire. Beaucoup de souvenirs au travers de ces lignes.
Amitiés

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16122 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
2 février
  Publié: 24 août 2008 à 13:01 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé lire ces mots et surtout le ton que tu y as mis, il n'y a qu'un constat des choses qui parfois font que les êtres sont amenés là où ils ne pensaient pouvoir aller....

je ressens fort ce texte d'autant plus, qu'il y a quelques décennies, mon meilleur ami s'est trouvé dans une situation analogue....je me souviens même avoir écrit quelques mots, dans un autre ton, mais pour un même constat...

amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 24 août 2008 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Guido, ton passage me fait plaisir.
Je ne sais pas si c'est vraiment de la poésie, au sens propre du terme, mais un beau lâché d'émotions en tout cas.
Merci d'avoir ressenti ce texte

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 24 août 2008 à 18:46 Citer     Aller en bas de page

Merci Véro, c'est vrai que le but était là, mais bon, remets-rapidement quand même.
gros bisous

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 1er sept 2008 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Marci poupie
C'est sympa d'être venu me lire
Amitiés
Thierry

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 1er sept 2008 à 09:57 Citer     Aller en bas de page

C'est gentil, j'espère ne jamais te décevoir.

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 février
  Publié: 19 sept 2008 à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Merci pour le favori, cela est toujours un honneur et un plaisir.
Content de t'avoir plu.
Amitiés
Thierry

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 1er févr 2010 à 18:02 Citer     Aller en bas de page

Ashimati

j'en ai les larmes aux yeux, ton poème me raconte tellement ce que dans ses soirs de folies il me racontait tout ce qu'il avait vécu là bas ....sortant vraiment d'un film d'horreur, et ses crises de malaria qu'il avait tremblant à transpirer, sa fièvre ou il me disait ne t'approche pas de moi, je pourrais te faire du mal....je connais tout ça

Ton poème sont des souvenirs .....

Bravo pour ce poème Magnifique est espérant que ton pote va s'en sortir ...

Il va droit dans mes favoris

Je crois que je peux te dire merci, parce qu'aujourd'hui il est décédé..

Puis excuse moi pour la longueur de mon commentaire..

Je t'embrasse très fort ..

Pour l'info nous avions 20ans d'écart


Sélénaé Merci

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3169
Réponses: 22
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Avant de partir,avant ton dernier soupir... (Tristes)
Auteur : Mystic4Ever
Le vent de la mer - Fransua et Ashimati (Collectifs)
Auteur : Ashimati
Petite sœur (Tristes)
Auteur : Ashimati
Évasion (Autres)
Auteur : Ashimati
Onda d'inverno... (Tristes)
Auteur : (...)
Mon corps sage (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Femme machine (Tristes)
Auteur : Athenea
J'ai vu pleurer les hommes (Autres)
Auteur : Ashimati
Matin D'ÉtÉ Au Mouillage (Amour)
Auteur : pengyou42
Plein les mirettes ! (Amour)
Auteur : Little stella
Et ce, dans tous les domaines (Autres)
Auteur : Lacase
Lunatique (Autres)
Auteur : Little stella
Fleur de femme (Textes érotiques)
Auteur : Ashimati
La fille en noir (Amour)
Auteur : Ashimati
Par don, j'avoue... (Tristes)
Auteur : Lunastrelle

 

 
Cette page a été générée en [0,1245] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.