Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 7
Invités : 688
Invisible : 0
Total : 695
· CORRY · samamuse · villequiers99 · FREDER · Jean-Louis · Tychilios · Filiquier
13141 membres inscrits

Montréal: 22 févr 05:06:49
Paris: 22 févr 11:06:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: La démocratie et ses limites Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
21 février
  Publié: 23 juil 2018 à 02:17
Modifié:  23 juil 2018 à 02:19 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Si on donne le droit de vote à chaque partie du corps, il est peu probable que le cerveau soit élu. Plusieurs organes voient en lui un tyran. Le suffrage universel appliqué à la jungle pourrait faire élire un rat démagogue. Le lion majestueux perdrait sa couronne.

La démocratie vient de montrer ses limites en plaçant un soudard milliardaire à la Maison blanche. Avec ses velléités démocratiques, l’Afrique livre au monde des potentats. Les meilleurs de ses enfants sont réduits au silence. Le syndrome « Bokassa » stipule que plus un homme est illégitime au pouvoir, plus il en abuse, pour finalement être chassé comme un va-nu-pieds. Les bourgeois ne savent pas se tenir. Ils sont opportunistes. Qui a oublié la photo officielle de François Hollande, les bras ballants comme un rôdeur dans les jardins de l’Elysée ? Louis XIII était gardé par D’Artagnan, le mousquetaire, alors que Macron s’encombre d’un voyou qui frappe une femme à terre.

Les gentilshommes ont de la classe. Ils gagnent de haute lutte leurs combats en respectant l’adversaire, en épargnant la veuve et l’orphelin. Le bourgeois Napoléon avec ses guerres a ouvert la voie aux massacres de masse qui ont fait tellement de dégâts au XXème siècle.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
272 poèmes Liste
9080 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 février
  Publié: 24 juil 2018 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci JOKER
ton texte me fait penser à la fable 2 du livre 3 de la fontaine.
"les membres et l'estomac"
ton approche est très intéressante.
les encours actuellement largement médiatisés
font encore une fois le constat des dérégulations des conseillers d'état, ici l'Elysée, qui finira par un non lieu inexplicable, pour ne pas trop remuer la merde de ces privilégiés. chaque fois que j'en ai fait des évocations ici sur LPDP, ces privilégiés de l'ENA, ne rendent jamais de comptes, même en fonction de la courre des comptes, pour ne pas faire trop de vagues, sur ces décisionnaires intouchables. donner des noms serait poursuivi de diffamations.

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
21 février
  Publié: 25 juil 2018 à 04:47 Citer     Aller en bas de page

Merci SAM pour ton commentaire. Je n'aime pas citer des noms. Mais parfois c'est nécessaire pour qu'on sache bien de qui on parle, surtout si les faits sont du domaine public.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22262 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 février
  Publié: 26 juil 2018 à 05:12 Citer     Aller en bas de page

Pouvoir et privilèges et c'est toujours la merde et nous pauvres de nous, nous payons pour ces tartuffes là.
ODE 31 - 17
Cela a toujours été, et on nous en a caché et ça continuera jusqu'à la nuit des temps. Je suis écoeurée.

  OM
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
21 février
  Publié: 26 juil 2018 à 07:54 Citer     Aller en bas de page

Nous sommes tous écœurés.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
272 poèmes Liste
9080 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 février
  Publié: 27 juil 2018 à 02:55 Citer     Aller en bas de page

non il ne faut pas en être écœuré.
certaines personnes bafouent les vivres ensembles, pour des égoïsmes ou des erreurs d'appréciations de libertés.
mais ces personnes n'en sont pas heureuses.
elles doivent jongler en des soumissions aux perversions de leur mental, et les rattrapages évincés de leur âme, les autres vivres ensembles finissent par les rattraper, les médiatisations en font des scandales d'apparences tant que ça leur apporte des récupérations financières de lectures, d'audimats télévisés, vite dans les oubliettes des scoops, alors que les pensées des sans dents (Elysée de hollande) continuent d'y penser.
les scandales de Bercy, de l'Elysée et des 3 autres, sont nombreux et mensuels, en faire des formulations d'alertes, ne sont pas entendus, comme les consommations périodiques de chairs humaines dans certaine formes alimentaires humaines que les médiatisations ne rendent pas encore publiques.
oui je sais je suis chiant, zappé, et sans aucun intérêt.

 
Cléo
Impossible d'afficher l'image
J'ai mis les pieds sur le paillasson du chagrin/ Et je l'ai repoussé bien loin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
3 juin 2018
Dernière connexion
2 janvier
  Publié: 27 juil 2018 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

La question d'un intellect capable est pertinente : " il est peu probable que le cerveau soit élu".
Déjà au XIX eme siècle, le suffrage universel ( masculin) soulevait des questions : le peuple aura-t-il l'instruction nécessaire ? Saura-t-il bien choisir ?

Pour reprendre le commentaire de samamuse, il est vrai que ces personnes " corrompues" ne peuvent être heureuses. C'est ce que tendaient à souligner Socrate et Platon, dans la République. L'injuste ne peut être heureux, car il ne fait pas le bien. Seul l'homme vertueux, juste peut l'être.

Hélas, l'Etat est fait d'hommes et non pas d'entités supérieures, donc la corruptibilité, et les vices qui les accompagnent sont présents. Il ne faut pas non plus pour autant avoir un regard manichéen, il existe autant de défauts que de qualités comme nous tous.
En tout cas, ce n'est pas le plus bel aspect qui est mis en avant !

Merci pour cette réflexion sur la démocratie. Elle prouve par ailleurs que l'on est bien en démocratie, avec des personnes qui expriment leur avis, leur opinion, qui usent de leur liberté d'expression. Tout n'est peut-être pas perdu ?



  La joie est la conptine de nos heures
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
21 février
  Publié: 30 juil 2018 à 01:17 Citer     Aller en bas de page

Merci Cléo pour ton commentaire.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 662
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0473] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.