Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 36
Invisible : 1
Total : 37
13086 membres inscrits

Montréal: 21 mars 10:30:26
Paris: 21 mars 15:30:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: les Raisins de la Colère Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 30 août 2018 à 10:48
Modifié:  31 août 2018 à 08:36 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page






les Raisins de la Colère

***

La presse est muselée comme un chien prêt à mordre,
Tous les gouvernements ont peur de leur reflet,
Alors ils ont lié les mots qui les sabordent,
Avec un inquiétant souffle de non-respect.

A quoi sert la lecture, à quoi sert donc l’écoute,
Si ce n’est pour se faire effrontément berner,
Et cette dictature aux relents qui dégoûtent,
Réduit notre univers à moins de Libertés.

Et la démocratie qu’ils invoquent sans cesse,
Personne n’en voit jamais l’effet de son bon choix
Ce ne sont que non-dits et cent fausses promesses
Qui mènent notre nez au bon gré de leur doigt.

La diplomatie meurt dans les bras du passé,
Favorisant les uns aux dépens de ses autres,
Où est donc notre honneur quelque peu malmené,
Offrant sa prose aux Huns pour ‘préserver’ les nôtres.

Nous avons travaillé tout comme eux sans répit,
En sacrifiant souvent nos liens par nos absences,
Et nous avons pleuré nos débris de famille
En se rongeant les sangs pour notre survivance.

Aujourd’hui on est vieux, à l’âge qui dérape,
On nous parque, on nous zone, en ghettos de Judas,
Les jeunes ignorent que personne n’en réchappe,
Qu’ils recevront aussi l’aumône de l’état.

La presse est muselée comme un chien prêt à mordre,
Et les gouvernements censurent les reflets,
Alors ils ont lié les mots qui les sabordent,
Avec un inquiétant souffle de non-respect.





  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 1er sept 2018 à 10:51
Modifié:  1er sept 2018 à 12:39 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Il est vrai qu’un vent froid puisse rendre frileux mais je croyais vraiment que vos cœurs seraient plus chauds /(%

Bises à tous


Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
426 poèmes Liste
21524 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 1er sept 2018 à 14:31 Citer     Aller en bas de page

SHOVNI, ton poème sème à tous vents, j'apprécie ton engouement et je suis d'accord sur bien des points, mais journalistes et hommes politiques me jettent un froid, la démocratie est dite avec des mots crasseux, c'est parce qu'il fait trop chaud que l'on ne répond pas toujours, les raisins de la colère donnent des raisons de se prendre une cuite, parce que personne n'est crue.
Mon coeur garde toutefois sa chaleur pour l'amour, l'amitié et la fidélité à tout poète.
Bises SHOVNI
ODE 31 - 17

  OM
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 1er sept 2018 à 20:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
SHOVNI, ton poème sème à tous vents, j'apprécie ton engouement et je suis d'accord sur bien des points, mais journalistes et hommes politiques me jettent un froid, la démocratie est dite avec des mots crasseux, c'est parce qu'il fait trop chaud que l'on ne répond pas toujours, les raisins de la colère donnent des raisons de se prendre une cuite, parce que personne n'est crue.
Mon coeur garde toutefois sa chaleur pour l'amour, l'amitié et la fidélité à tout poète.
Bises SHOVNI
ODE 31 - 17



Ode, merci pour tes explications qui me rassurent car je croyais avoir offensé quelqu’un.
Ceci dit, confirme moi lecture de ma réponse stp après quoi je remplacerai cet écrit par autre chose plus léger j’espere

Plein de bizzz

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
7746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 2 sept 2018 à 10:05 Citer     Aller en bas de page

nenni, nenni, ne change rien, surtout pour remplacer cette ligne de départ.
je viens de découvrir ton texte. j'était avec "la fontaine", et non aux USA.
La presse est muselée comme un chien prêt à mordre,
Tous les gouvernements ont peur de leur reflet,
surtout depuis nos deux derniers présidents, qui les ont trop laissés avec des abus de libertés.
il existe 3 types d'informations,
1- celles qui entrainent de la consommation ou des mensonges
2 - celles qui ne font que des polémiques.
3 - le vrai rôle de ces capteurs d'évènements, de sensibilisations sur des sujets où ne pouvons pas intervenir, sur des regards déformés par nos cultures sans humanités.
4 - ah oui, celle là, qui ne prend pas partis, et qui respecte les philosophies des concernés.
Et la démocratie qu’ils invoquent sans cesse,
Personne n’en voit jamais l’effet de son bon choix

le peuple pour ces personnes se traduit à des préjugés, des reconnaissances très limités, exemple ? les français seraient des gaulois…. certains français sont noir de peau, ou asiatique, ou issus de cultures magrébines, leurs ancêtres ne sont pas gaulois. l'Europe financière des intouchables hobby ou conseillers d'état, qui ne savent plus respecter les reconnaissances humanisées.
et de ton texte que de regards à formuler qui deviennent chiants j'en conviens.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
426 poèmes Liste
21524 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 2 sept 2018 à 12:20
Modifié:  2 sept 2018 à 12:31 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Je ne suis pas "gauloise" et je "fume" de voir aussi que l'on ne respecte pas notre pays, ceci pour des soit disant français qui ne veulent vivre que de "j'ai droit à ça" et ceux qui sèment la terreur. Cet hiver il y eut des morts par le froid, et cet été par la chaleur.
Un maigre salaire ne permet pas et ne te donne aucun droit au logement. Je suis peut - être hors sujet, mais je veux dire que ce devrait être aussi au gouvernement de nourrir ses sujets, et Coluche le pauvre n'a rien laissé tombé.
Et puis ces chômeurs qui touchent 6 mille euros, qui perçoivent des allocations familiales, quand un couple qui n'a qu'un enfant n'a droit à rien, c'est scandaleux, est - ce que la presse en parle ?
Ce sont des sujets qui me turlupinent.
Je suis je le pense une bonne française, mais d' aller voter, ça me donne des sueurs froides, pourtant je dois faire mon rôle de bonne citoyenne.
Bises à tous deux.
Vous allez voir le fédéralisme arriver, vous verrez.
En ce qui concerne l'écologie, la catastrophe s'avance...
Les débats au sein de ma famille, c'est pas triste.
Bon je vais faire des confitures avant de faire de la déconfiture.
Un petit peu d'humour pour décompresser.
Et puis basta la politique et les journalistes qui mettent de l'huile sur le feu.

  OM
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
7746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 sept 2018 à 05:04 Citer     Aller en bas de page

comme tu peux le lire SYLVAIN,
ton texte fait naître des commentaires, de 2 pseudos, bien sûr.

Aujourd’hui on est vieux, à l’âge qui dérape,
On nous parque, on nous zone, en ghettos de Judas,
Les jeunes ignorent que personne n’en réchappe,
Qu’ils recevront aussi l’aumône de l’état.
en guise d'aumône, ce sont plutôt des doigts crochus,
le plus grave ce sont les démotivations de participations aux vies communes de citoyenneté, et les pertes de créativités, en s'engluant dans de la consommation et des parcours du combattant avec de moins en moins de subventions pour ne pas trop importer, et pour innover en France ce qui était mon métier.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
426 poèmes Liste
21524 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 sept 2018 à 05:09
Modifié:  3 sept 2018 à 05:10 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

C'est tout à fait ça, merci SAM
Bises amicales ODE 31 - 17
Et en ce qui concerne les raisins de la colère, on nous vendange

  OM
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
7746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 sept 2018 à 05:25 Citer     Aller en bas de page

en décembre en vents d'anges dites tardives, quand la colère des raisins, sera ratatinée. pauvre sylvain nous sortons vite de ton texte.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
426 poèmes Liste
21524 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 sept 2018 à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Enfin SAM, pas tellement et SHOVNI, ne nous en tiendra pas rigueur, on s'exprime voilà tout, sur cette rubrique "opinion", on se défoule, enfin en ce qui me concerne et ça ne plaît pas à tout le monde peut être. Les divergences ça alimente les rapports et les sujets de conversations, pas de conservations.
Bises SAM et SHOVNI
ODE 31 - 17

  OM
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 3 sept 2018 à 06:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
nenni, nenni, ne change rien, surtout pour remplacer cette ligne de départ.
je viens de découvrir ton texte. j'était avec "la fontaine", et non aux USA.
La presse est muselée comme un chien prêt à mordre,
Tous les gouvernements ont peur de leur reflet,
surtout depuis nos deux derniers présidents, qui les ont trop laissés avec des abus de libertés.
il existe 3 types d'informations,
1- celles qui entrainent de la consommation ou des mensonges
2 - celles qui ne font que des polémiques.
3 - le vrai rôle de ces capteurs d'évènements, de sensibilisations sur des sujets où ne pouvons pas intervenir, sur des regards déformés par nos cultures sans humanités.
4 - ah oui, celle là, qui ne prend pas partis, et qui respecte les philosophies des concernés.
Et la démocratie qu’ils invoquent sans cesse,
Personne n’en voit jamais l’effet de son bon choix

le peuple pour ces personnes se traduit à des préjugés, des reconnaissances très limités, exemple ? les français seraient des gaulois…. certains français sont noir de peau, ou asiatique, ou issus de cultures magrébines, leurs ancêtres ne sont pas gaulois. l'Europe financière des intouchables hobby ou conseillers d'état, qui ne savent plus respecter les reconnaissances humanisées.
et de ton texte que de regards à formuler qui deviennent chiants j'en conviens.




Citation de ode3117
Je ne suis pas "gauloise" et je "fume" de voir aussi que l'on ne respecte pas notre pays, ceci pour des soit disant français qui ne veulent vivre que de "j'ai droit à ça" et ceux qui sèment la terreur. Cet hiver il y eut des morts par le froid, et cet été par la chaleur.
Un maigre salaire ne permet pas et ne te donne aucun droit au logement. Je suis peut - être hors sujet, mais je veux dire que ce devrait être aussi au gouvernement de nourrir ses sujets, et Coluche le pauvre n'a rien laissé tombé.
Et puis ces chômeurs qui touchent 6 mille euros, qui perçoivent des allocations familiales, quand un couple qui n'a qu'un enfant n'a droit à rien, c'est scandaleux, est - ce que la presse en parle ?
Ce sont des sujets qui me turlupinent.
Je suis je le pense une bonne française, mais d' aller voter, ça me donne des sueurs froides, pourtant je dois faire mon rôle de bonne citoyenne.
Bises à tous deux.
Vous allez voir le fédéralisme arriver, vous verrez.
En ce qui concerne l'écologie, la catastrophe s'avance...
Les débats au sein de ma famille, c'est pas triste.
Bon je vais faire des confitures avant de faire de la déconfiture.
Un petit peu d'humour pour décompresser.
Et puis basta la politique et les journalistes qui mettent de l'huile sur le feu.




Pour vous répondre il serait trop long de débattre d’un tel sujet sur un site qui n’en a pas la vocation, mais je veux vous dire que par respect pour vous et ceux qui me lisent je ne supprimerais pas ce texte j’espere A votre satisfaction.
Une petite parenthèse pour te dire Sam que dans le vers :
Tous les gouvernements ont peur de leur reflet, j’ai voulu dire
Le reflet des gouvernements et non de la presse pour qui il faudrait plus d’un vers pour oublier LOL

Merci Ode, Sam et tous mes lecteurs

Amicalement

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 3 sept 2018 à 06:04
Modifié:  3 sept 2018 à 06:06 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
comme tu peux le lire SYLVAIN,
ton texte fait naître des commentaires, de 2 pseudos, bien sûr.
Aujourd’hui on est vieux, à l’âge qui dérape,
On nous parque, on nous zone, en ghettos de Judas,
Les jeunes ignorent que personne n’en réchappe,
Qu’ils recevront aussi l’aumône de l’état.
en guise d'aumône, ce sont plutôt des doigts crochus,
le plus grave ce sont les démotivations de participations aux vies communes de citoyenneté, et les pertes de créativités, en s'engluant dans de la consommation et des parcours du combattant avec de moins en moins de subventions pour ne pas trop importer, et pour innover en France ce qui était mon métier.



Citation de ode3117
C'est tout à fait ça, merci SAM
Bises amicales ODE 31 - 17
Et en ce qui concerne les raisins de la colère, on nous vendange



Citation de samamuse
en décembre en vents d'anges dites tardives, quand la colère des raisins, sera ratatinée. pauvre sylvain nous sortons vite de ton texte.




Ha ha ha , je vois que l’ambiance monte à El Paso je vous adore


Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
426 poèmes Liste
21524 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 sept 2018 à 09:33
Modifié:  3 sept 2018 à 09:35 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci SHOVNI, ça pimente ton écrit, mais ça n'empêche pas la douceur et la chaleur de l'amitié qui nous réunit
Bises ODE 31 - 17

  OM
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 3 sept 2018 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Merci SHOVNI, ça pimente ton écrit, mais ça n'empêche pas la douceur et la chaleur de l'amitié qui nous réunit
Bises ODE 31 - 17



L’amitie Ça c’est sûr !!!!! La mienne vous est acquise !!!!!!!

Big bisous

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
7746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 9 sept 2018 à 07:53 Citer     Aller en bas de page

je vais sortir de ma retraite de philo sur la complexité à 16 heures, domaine (la complexité) où j'ai beaucoup de lacunes. le texte 5612-57 qui traite du sujet, que j'ai promis, est déjà prêt. à recevoir sur demande en MP.
je confondais "complexe" de l'ancien monde, avec "complexité" nouveauté du 20 ième siècle, (voir E.MORIN)
j'ai ou plutôt je suis en train d'évoluer, pour m'adapter aux jeunes générations.
les raisins de la colère, sont il me semble, les fruits des pertes de certitudes.

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 9 sept 2018 à 08:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
je vais sortir de ma retraite de philo sur la complexité à 16 heures, domaine (la complexité) où j'ai beaucoup de lacunes. le texte 5612-57 qui traite du sujet, que j'ai promis, est déjà prêt. à recevoir sur demande en MP.
je confondais "complexe" de l'ancien monde, avec "complexité" nouveauté du 20 ième siècle, (voir E.MORIN)
j'ai ou plutôt je suis en train d'évoluer, pour m'adapter aux jeunes générations.
les raisins de la colère, sont il me semble, les fruits des pertes de certitudes.



Bonjour Sam, n’ayant aucune éducation académique, je me contenterai de saluer tes remarques en relevant pourtant que les « pertes de certitudes » pour les uns sont «  la certitude de constats vérifiables » pour les autres dont moi.
Merci pour avoir pris le temps de commenter cet écrit

Amicalement

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
7746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 11 sept 2018 à 04:23 Citer     Aller en bas de page

oh pour ODE qui dit qu'elle vient se défouler.
les raisin de la colère, passent aux régimes de la "presse" maintenant (je me demande sous vents quoi, pour les mains bien sûr)
après ton pressage (en un seul mot), que vas-tu faire de ce qui sera "tonneau", un autre texte j'espère (tu peux essayer en 3 mots)

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 13 sept 2018 à 03:31 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
oh pour ODE qui dit qu'elle vient se défouler.
les raisin de la colère, passent aux régimes de la "presse" maintenant (je me demande sous vents quoi, pour les mains bien sûr)
après ton pressage (en un seul mot), que vas-tu faire de ce qui sera "tonneau", un autre texte j'espère (tu peux essayer en 3 mots)



Quelle joute MDR...

Amirie

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
7746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 13 sept 2018 à 16:30 Citer     Aller en bas de page

c'est quoi amirie, à mi-tillé (tiller c'est le cérémonial que nous pratiquions dans la cour d'école, pour composer deux équipes.
amirie serait-ce comme coquille (erreur d'imprimerie, à ne pas confondre avec un manque de "Q", ou de bol, ce qui ne se lirait pas de la même façon, tout en exprimant la même chose.

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 14 sept 2018 à 06:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
c'est quoi amirie, à mi-tillé (tiller c'est le cérémonial que nous pratiquions dans la cour d'école, pour composer deux équipes.
amirie serait-ce comme coquille (erreur d'imprimerie, à ne pas confondre avec un manque de "Q", ou de bol, ce qui ne se lirait pas de la même façon, tout en exprimant la même chose.




  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 429
Réponses: 19
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1713] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.