Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 41
Invisible : 0
Total : 45
· doux18 · Soliste · Chlamys · walikan
13159 membres inscrits

Montréal: 18 août 09:30:37
Paris: 18 août 15:30:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (juillet 2014) : "Un chemin de vie" :: Une rose des vents insolite Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 5 juil 2014 à 08:43
Modifié:  7 juil 2014 à 15:20 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page


UNE ROSE DES VENTS INSOLITE



Rien ne presse, mais un arc-en-ciel m’invite.

J’enfourche l’indigo pour aller plus haut

Pour voir la rose des vents insolite

Voir les chemins de la vie en badaud.

Mille et une voies, mille et un rayons

Se regroupent autour de l’étoile noire

Des sentes belles, bordées de fruits vermillon

Des sentes couvertes de ronces, d’épineux noirs

Des sentes enchevêtrées soleil et nuit

Des sentes profondes aux ornières étroites

Des sentes à n’en plus finir, à l’infini…

Et sur ces sentiers des âmes en théâtre

Marchant vers l’étoile noire, le néant.

Perplexe, je recherche les chemins bonheur

Tous, en ombre et lumière sont exigeants.

Soudain, un vol de cigognes au labeur

Bec chargé de commandes livre des âmes

Aux chemins de vie, des nouveaux marcheurs

Déposés n’importe où, sans programme...

Heureux hasard, il fera notre diversité !

Chaîne sans fin…bah ! Je retourne jardiner…


YD

  YD
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
439 poèmes Liste
8567 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 août
  Publié: 5 juil 2014 à 14:41 Citer     Aller en bas de page

YD
Une rose des sable par-semis au 4 coins de la planète. Une richesse à cultiver.
Catherine

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 5 juil 2014 à 16:33 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir YD,

Les roses de sable sont magnifiques, j'en possède une que l'on m'a offerte
Merci de ce partage aux pétales cristallisants les sables !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 5 juil 2014 à 17:18 Citer     Aller en bas de page

il y a des jours sans, ou j'ai la tête à l'envers. excusez mes bêtises, je les cumule. la rubrique n'est pas bonne ce poème devrait être dans les éphémères -tout cela va s'arranger ce n'est pas la rose des sables, mais la rose des vents...bon tout cela va s'arranger - mille excuses encore.
Yvon

  YD
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
3939 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
7 août
  Publié: 6 juil 2014 à 16:36
Modifié:  6 juil 2014 à 16:37 par ballandine
Citer     Aller en bas de page



Ho ! Ho ! C'est une véritable théorie du hasard que tu nous déclames ainsi...

Si les chemins semblent "rigoureusement déterminés"..
Les âmes qui vont les emprunter sont non prédictibles, déposées par Dame cigogne...
........en son grè et bon vouloir...

Une fatalité qui paraît bien en ta chute...
Ta foi n'étant qu'en ce que le hasard de vie t'a donnée...

Je trouve que c'est une grande et belle métaphore ce poème..et d'une grande profondeur méditative..



Et en plus dans un flot poétique limpide et gracieux pour parler de dimensions "célestes"...inconnues

Beau !


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 7 juil 2014 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Cat, Sibilla

Merci de votre passage sur mes lignes, excusez moi encore pour avoir influencer votre commentaire avec ma rose des sables...

Péribole


merci, ton indulgence me touche beaucoup

Ballandine

Merci, je te suis reconnaissant ton commentaire souligne parfaitement ma pensée

Amitiés poétiques à vous tous

Yvon

  YD
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 8 juil 2014 à 12:52 Citer     Aller en bas de page

Lande

merci pour ton commentaire toujours apprécié

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
4988 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
18 août
  Publié: 10 juil 2014 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

Enfourcher l'arc en ciel et y mirer le monde en sa diversité,
Puis candide, sage et débonnaire, cultiver son jardin les pieds bien ancrés sur la terre. Si je te fais ce commentaire c'est la faute à Voltaire !

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Eau Vive

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
148 commentaires
Membre depuis
14 juin 2014
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 10 juil 2014 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Traverser la vie en badaud, c´est avoir acquis une importante sagesse.
Notre planète est lumineuse et génère et alimente la vie. C´est une mère
aimante de ses enfants. Malgré que les âmes sont aveuglées comme les
bébés nouveaux - nés qui ne distinguent que des ombres.
Un poème touchant. Amitiés Eau Vive

 
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 10 juil 2014 à 16:43 Citer     Aller en bas de page

Une rose des sables au parfum de vie…

Vraiment très beau

Amitiés poétiques .. belle soirée

Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 11 juil 2014 à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Lacase, Eau Vive, Ombline



Merci pour vos mots qui me touchent beaucoup

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2577 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
16 août
  Publié: 12 juil 2014 à 03:36 Citer     Aller en bas de page


Et ça doit être ça en plus si ça se trouve?

Ta façon de le voir ce chemin de vie ...


Merci


Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 15 juil 2014 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

Marchepascal


Merci beaucoup

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1221
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0511] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.