Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 25
· Tychilios
Équipe de gestion
· Catwoman
13153 membres inscrits

Montréal: 8 déc 04:09:25
Paris: 8 déc 10:09:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Le Secret de Victoria Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Au Nom de la Rose


Une fleur de sang, pour tous les maux de la Terre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1651 commentaires
Membre depuis
21 décembre 2004
Dernière connexion
30 avril 2016
  Publié: 3 mars 2009 à 02:49
Modifié:  3 mars 2009 à 02:58 par OuLiPoMad
Citer     Aller en bas de page

C’est une histoire que je me raconte parfois, quand je suis fatigué, déprimé et lorsque j’ai oublié qui je suis, où je vais.

Une aventure dans la neige, loin de tout. C’est une aventure dans mon cœur.

Je suis arrivé de nulle part avec elle. C’est la blancheur et le froid partout autour.

Le vent souffle de plus en plus fort et les bourrasques nous jettent par terre, elle et moi.

De peine et de misère, nous confectionnons un abri de nos manteaux enroulés et nous y réfugions.

À ce moment là, la détresse cache autre chose, l’euphorie.

Je suis avec elle et rien d’autre ne compte.

La tempête fait rage, mais mon cœur bat plus fort encore.

Cela dura un jour et une nuit. Et ensuite un autre jour.

Puis le vent se calma, mon cœur s’était apaisé.

Il n’y avait plus de prétexte pour nous à rester là et pourtant aucun de nous ne bougeait.

Puis elle parla, brisant le silence ayant envahi l’espace après le sifflement du vent.

Sa voix ressemblait à un ruisseau printanier alimenté de la fonte des neiges.

« Réveille-toi », me dit-elle. « Réveille-toi, David. Tu rêves. »

-De si tristes yeux-

  La culture et la science ne nous aident pas à aimer.
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 3 mars 2009 à 03:17 Citer     Aller en bas de page

Ah la la !!!
Victoria's secret fait encore des ravages !!!

 
Au Nom de la Rose


Une fleur de sang, pour tous les maux de la Terre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1651 commentaires
Membre depuis
21 décembre 2004
Dernière connexion
30 avril 2016
  Publié: 3 mars 2009 à 12:14 Citer     Aller en bas de page

Le pire, est que c'est le titre "Victoria's Secret" qui m'avait inspiré. Mais c'est plutot le titre d'une épisode de série télé, nommée Due : South (Direction : Sud), où l'un des événements est celui que j'ai décrit ici.

J'ai tellement aimé cette série, par ses valeurs et sa romances que pendant quelques mois, j'y suis resté immergé, et que j'y baigne encore un peu, dans mes idéologie.

Merciiiiiii de ton passage

  La culture et la science ne nous aident pas à aimer.
couki


Il ne faut pas souffrir, mais il faut prendre le risque de souffrir beaucoup -Réjean Ducharme-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
54 commentaires
Membre depuis
20 mars 2007
Dernière connexion
17 mars 2017
  Publié: 17 mars 2009 à 18:53 Citer     Aller en bas de page

Le moment du réveil est parfois cruel..

Couki

  Vanessa
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
30 juin 2018
  Publié: 22 mai 2009 à 16:36 Citer     Aller en bas de page

hehe j'adore

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1169
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0401] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.