Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 29
Invisible : 1
Total : 35
· FREDER · doux18 · Andesine
Équipe de gestion
· In Poésie · Catwoman
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 07:45:38
Paris: 20 oct 13:45:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2014 (semaine 1) : "D’un pas discret" :: D'un pas discret, Nathan, vers Reykjavik Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 14 juil 2014 à 13:30 Citer     Aller en bas de page


La pluie bruine sans discontinuité,
Amasse l'automne et ces feuilles ocres
Pris à la gorge, compte les nuitées
Balafrant en bourrasque le médiocre

Sa chevelure s'assombrit en décembre
Quand le noroît humidifie les plaines
Coucher de soleil dans les teintes ambres
Signées en cohortes, folles fontaines

La contrée a tant donné, tout appris
Sa neige butée fouaille les joues.
Fine poudreuse balafre les logis
Soutenant en son sein frein grippe-sou

L'orgueil sur glacis alimente en vain
Ce gel en sursis lent comme limace
Grimaçant par envie pauvres humains
A la merci du climat faisant face

Douce idée s'invite sur pointe des pieds
L'autonomie ressentie en ce temps
Et génération de s'émanciper
Car l'époque à poursuivre court à présent

Fidélité, dévouement en vertus ?
Le conflit de loyauté se distend
Et gamin prétend à ventre repu
Son indépendante vie point n'attend

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 14 juil 2014 à 19:18 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Catherine,

Très belle poésie sur l'Islande et sa capitale où la lumière est si peu présente en hiver et sans discontinuer l'été qui fait parfois fuir les jeunes d'aujourd'hui...
Merci de cet excellent partage !


Toutes mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23529 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 14 juil 2014 à 20:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Catherine,


Une très belle écriture très soyeuse , ou l'Islande se révèle comme un pays splendide et fascinant, un ami revient d'un séjour
c'est le nec plus ultra de la beauté ! Merci pour ce partage fascinant , beau , pure et soyeux, et de plus est un pays que j'affectionne
en plus de la Suède ... Décidément j'adore les pays froid !

Mes amitiés James

  Membre de la Société des poètes Français.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 15 juil 2014 à 02:02 Citer     Aller en bas de page

>James
Ecriture soyeuse ? Ha, bien merci beaucoup James. Je tenté de lécher les images (je sus en train de lire une trilogie se déroulant en Islande).
Pourtant, je ne jure que par le soleil.

>Sybilla
Oui, les campagnes islandaises peuvent êtres rudes et dures, surtout l'hiver quand les villes sont isolées. Les sirènes de la ville sont tentantes.

Merci beaucoup à tous les 2,
Catherine

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
423 poèmes Liste
13473 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 15 juil 2014 à 02:42 Citer     Aller en bas de page

J'ai été attirée par le titre (l'un de mes fils a le même prénom). Je n'aime pas le froid mais j'ai passé un beau moment de lecture.

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 15 juil 2014 à 07:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Magali,

Tu sais, le froid, je l'ai aussi en horreur ! Mais l'Islande sans la neige, pourquoi pas ?

Bises,
Catherine

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 16 juil 2014 à 05:10 Citer     Aller en bas de page

Me ramène un peu d'atmosphère de Rosa Candida un roman du froid que j'ai adoré. Sous le coup de frais viennent les questions existentielles.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 16 juil 2014 à 05:16 Citer     Aller en bas de page

Merci m'sieur Lacase,

De fraîches bises,
Catherine

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 18 juil 2014 à 14:37 Citer     Aller en bas de page

Cher Monsieur,

A condition d'y mettre les formes et tant qu'il ne s'agit pas d'insultes ou de diffamations (je sais, j'aime les GROS MOTS), non, vous n'êtes pas impoli. Plus goûtu, plus tendre, seraient plus votre tendance .

Plutôt heureuse même de vous (ac)cueillir sous ses lignes. Et, vous le savez, je parle peut-être peu (j'écris) mais je suis polie.

Je sais bien qu'en termes de "lèche", les bottes ne vont pas forcément dans vos préférences. De mon côté, je me dis rarement que je suis trop-hyper-bonne en quoi que ce soit. Aussi, je vous remercie pour ce chaleureux et dense commentaire.

Amitiés,
Catherine

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 20 juil 2014 à 01:56
Modifié:  20 juil 2014 à 02:05 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Monsieur,

Comment réprouver autant de civilités ? Même si, je dois admettre que je crois bien peu en la vertu suscitée.

Je vous remercie de ces fort amabilités que je trouve de bon matin entre un croissant et les nouvelles.

Merci pour vos mots qui swinguent en dance-flower !
Catherine


 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 22 juil 2014 à 15:07 Citer     Aller en bas de page

Monsieur,

Un pas fleuri ? Pourquoi pas ? Assorti d'un parterre d'orchidées mystérieuses et somptueusement sauvages (exit le grossier pot en plastique), des allées de majestueux et fiers bougainvilliers conviendraient à mon teint délicat. Pourriez-vous planter des trèfles à quatre feuilles porte-bonheur sentent le romarin ? Bien que j'apprécie le fabuleux, je ne vous demande certes pas de décrocher la lune, comment croire aux fables ?

Vous montrerez-vous affable, empreint de gestes adroits et délicats ? Si l'action d'argent précède la parole d'or, votre monde trouverait-il en filigrane mon accord accorte ?

Bien à vous, Monsieur,
Gent Dame Catherine

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 23 juil 2014 à 10:17 Citer     Aller en bas de page

Gentilhomme,

Je vous sais gré de vos majestieuses salutations du matin.

Rechercher, moi ? Que nenni !

Je disais :
Si l'action d'argent précède la parole d'or, votre monde trouverait-il en filigrane mon accord accorte ?

J'ajouterai : L'action préside à la parole et d'homme de parole ne l'êtes vous pas (non sur parlotte uniquement, ce qui agace toute gente dame), n'est-ce pas ? Et la femme apprécie l'incarnation de la surprise...

Bien à vous,
Catherine


 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 25 juil 2014 à 01:47 Citer     Aller en bas de page

Hello,
Ha, j'ai failli y aller !
Catherine

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 25 juil 2014 à 01:48 Citer     Aller en bas de page

Hello,
Ha, j'ai failli y aller !
Catherine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1056
Réponses: 13
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Sangsuelle (Textes érotiques)
Auteur : Tysha'Na
Pour qui chante la cigale (Lettres ouvertes)
Auteur : Galatea belga
Fable à morale immorale (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose

 

 
Cette page a été générée en [0,0322] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.