Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 21
13265 membres inscrits

Montréal: 19 oct 01:09:50
Paris: 19 oct 07:09:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Mots d'un soir...maux d'une vie... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 2 oct 2008 à 14:27
Modifié:  2 oct 2008 à 14:48 par Dominiquer
Citer     Aller en bas de page

Mots d'un soir, maux d'une vie...


Je joue des mots, serait-ce pour rire quand je pleure ?
On me dit sot, on me dit triste, comme un mauvais clown.
Je me joue de mes maux pourtant, ne voulant que le bonheur.
J'aurais été cow boy justicier dans une bagarre de saloon.
Je joue oui, à espérer le soleil dans mon petit coeur,
Je jouis de rêver, de voir autour de moi une foule
Faites de gens gais, qui m'aimeraient pour moi...Honneur !

Je chante cette belle qui habitera au plus profond de mon âme.
On me dit invisible pour ces dames qui regardent au loin.
Je déchante alors et je souffre, sachez le tendres femmes.
Alors je ferme les yeux et je me couche et touche...Quoi ? Rien !
Si ma solitude me noie, je me laisse faire...devant ces lames
Qui me font suffoquer, je n'ai pour me poser aucun sein.
Esclave dans la galère des gens malheureux, je rame.

Je suis moi, j'essuie les larmes dans ces mois qui passent.
On me dit malade, et si c'est vrai, je ne mérite pas vos regards
Noirs comme de la suie...Mais je continue malgré tout, je trace
Mon chemin. Je déambulerais de gare en gare
Pour trouver la tendresse un jour, sans devenir las.
Une demoiselle,un petit bébé, un père plein d'émotion...Je me narre
Si souvent ce moment tout en tremblant...une espérance seulement, hélas !

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 2 oct 2008 à 14:34 Citer     Aller en bas de page

Déjà, si tu rames, c'est certes que tu galères (c'était facile, je te l'accorde) mais qu'au moins, tu avances. Puis l'espérance, c'est aussi quelque chose.

En tous cas, tu les joues bien, tes mots.

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 2 oct 2008 à 15:34 Citer     Aller en bas de page

clown ou justicier du saloon, qu'importe le masque qui te couvre, ta sagacité est pleine de ferveur, ce talent des mots, et toute cette grandeur, un jour viendra où tu rencontreras ta fleur !

amicalement,

idou

  Seirén - ©
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23529 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 2 oct 2008 à 16:22
Modifié:  3 oct 2008 à 12:15 par James
Citer     Aller en bas de page

délicieusement bien colorié !
amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 2 oct 2008 à 17:02 Citer     Aller en bas de page

Continue, cher et gentil poète....la vie est pleine de surprises parfois.... Alex

 
p'titeféetimide


La tendresse tue, l'absence de tendresse assassine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
116 commentaires
Membre depuis
6 septembre 2008
Dernière connexion
16 juin 2015
  Publié: 3 oct 2008 à 09:11 Citer     Aller en bas de page

Je suis émue par tes mots, tu écris merveilleusement bien.
"La dernière illusion est de croire qu'on les a toutes perdues. "
Continue de vivre un jour tu trouveras la moitié qui te mérite.
Tendrement
Petite fée timide

  Additionnez vos joies, soustrayez vos peines, multipliez vous mais ne vous divisez jamais
♥LiSo♥
Impossible d'afficher l'image
Qui devant l'amour ose parler de l'enfer? (Charles beaudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
399 commentaires
Membre depuis
28 septembre 2005
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 3 oct 2008 à 15:24 Citer     Aller en bas de page

oh mon poete, c'est si douloureux, beaucoup de solitude, et peu d'espoir... tu doix t'y accrocher... et tout sera bien, j'espere que tu trouveras ton bonheur...
et pour le poeme c superbe j'aime beaucoup..
mes amitiés...

  ~~~~liso~~~~
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 4 sept 2009 à 11:16 Citer     Aller en bas de page

je ressent tellement de solitude dans ton poème.. il ne faut pas écouter les paroles blessante même si c'est les seul que l'on retiens dans ces moments.. si tu déambule de gare en gare, j'aimerais t'aider a trouver le bon train..
Merci de tes vers qui me transporte..

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1404
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,2186] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.