Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 58
Invisible : 1
Total : 62
· TheLudz1 · student27 · Barba
13019 membres inscrits

Montréal: 19 nov 07:10:09
Paris: 19 nov 13:10:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Sale noir ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
301 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 30 oct à 05:42
Modifié:  6 nov à 07:01 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Tu me traites de sale noir
Toi mon égal, mon frère humain
Me remettant à ma mémoire
Je me suis lavé ce matin.

Donc au cuisant de ton offense
Ponctuant ici ton ignorance
Pire de toutes les carences
J’adresse mon indifférence

Je refuse d’être celui
Qui fera écho à ta haine
De surcroît elle n’est pas tienne
De tes limites elle est le fruit !

Si on choisit son apparence
Avant de s’incarner ici
C’est pour mener une expérience
Magnifiant et l’âme, et l’esprit

En quoi ton choix est-il si noble
Pour te montrer aussi ignoble ?
Là, pour démythifier tes peurs
Je t’invite à de la hauteur

Mes mots sont tous à l’encre noire
Or, page blanche offre son lait
Si à son sein ils peuvent boire,
Elle s’arrête à leur aspect ?

Quand sagesse nous interpelle :
Sans l’autre, l’Un serait complet ?
Humilité en couperet
Remet les ego à l’échelle !

Le jugement de l’apparence
Provient de la basse conscience
Délestés des illusions rances
Nous sommes de la même essence



Greg Horie

  GH
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
718 poèmes Liste
21361 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 30 oct à 08:11 Citer     Aller en bas de page

Les mots de haine sont des crachats.
Les gens d'esprit n'en sont pas atteints

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« La Foi est un arc-en-ciel plein de couleurs, dommage que les religions soient daltoniennes. » Sh
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
283 poèmes Liste
1896 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 30 oct à 08:46
Modifié:  30 oct à 08:47 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Noir et Blanc ne sont que des amalgames de couleurs, des synthèses, les films ont souvent des pellicules mais travaillent toujours en tandem noir et blanc.
Et le blanc a toujours les idées noires
Et le noir des rideaux blancs (kkk)

Merci pour ce coup de gueule très pertinent

Amitié

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
1631 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 30 oct à 09:28 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Greg Horie

Merci de ce partage
J'ai une tendresse particulière pour le peuple noir
Je le trouve beau dehors et beau dedans pour la plupart.
Leurs racines leur ont appris à être fiers d'être un homme
A prendre la vie avec philosophie
Et a faire "fi" de tous ce qu'ils peuvent entendre
De toutes les injustices qui leur sont faites.

Et pourtant ils ont tellement de choses à nous apprendre :
Nous blancs stressés.............la zénitude
Nous visage renfrognés......... la bonne humeur
Nous les jamais contents........la satisfaction
Nous toujours avides de plus....le contentement.
Nous pas très accueillants.......l'hospitalité et le partage.

Voilà çà rejoint l'essentiel de mon poème "l'africain"

Bisous - MUSCADE




  MUSCADE
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
215 poèmes Liste
7186 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 2 nov à 13:38 Citer     Aller en bas de page

un peu d'humour est-ce possible ?
j'ai un ami aveugle de naissance qui fut pris à partie par des ignorants. "tu arrives à faire l'amour dans le noir ?" " pourquoi toi, tu éteins la lumière ?"

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
2430 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 6 nov à 04:17 Citer     Aller en bas de page

Excellent.
Je n'ai jamais compris le racisme.
Et ne le comprendrai sans doute jamais.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
215 poèmes Liste
7186 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 nov à 05:44 Citer     Aller en bas de page

peut-être parce ce n'est pas toujours facile d'évoquer les effets miroirs, auprès de certaines défensives qui se croient en état de supériorité en écrasant leurs incompréhensions avec des clans qui entretiennent les ignorances des CNV.
(communications en non violences) certaines médiatisations ne pourraient pas en faire d'audimats. (devant certains inconforts, de mauvaises informations, une sensibilité de réactivité, couve dans des recoins de défensives.)
que j'aimerai être autorisé à offrir des effets miroirs.

 
Samira DE Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
8 mai 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 6 nov à 07:30
Modifié:  6 nov à 07:38 par Samira DE
Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Excellent.
Je n'ai jamais compris le racisme.
Et ne le comprendrai sans doute jamais.

Bizzz JB



Il existe parce que ce sont ceux qui regardent sans rien faire sont là !

Einstein le disait suffisamment à son époque : "Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Nous sommes plein de poètes, de personnes je pense de bonne volonté, mais personne ne veut faire sa part !
Où sont les Victor Hugo de notre siècle ?

Quand Zemmour est en tête des ventes et qu'il a le droit de dire qu'une Hapsatou, ça ne fait pas Français véritable et que c'est une honte pour la France, mais qu'il est toujours invité sur les plateaux télé et a même son émission sur Paris Première, il y a quelque chose qui va vraiment mal en France !

Et ça n'est pas forcément de la faute de la part des personnes de couleur en France (parce qu'on dit souvent qu'ils sont ceux qui peuplent le plus les prisons) mais plus d'un défaut de l’État à faire appliquer les lois et faire respecter ses valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité !

A Marseille, ville réputée pour la délinquance, 3 bâtiments se sont effondrés parce que, là où il y a des noirs et des arabes, on ne prend pas soin de leur cadre de vie !
Quand on habite dans des bâtiments insalubres et que la justice ne fait pas son job contre les vendeurs de sommeil, pas étonnant que certains pètent les plombs !

En plus quand tu es noir, arabe et venant d'un mauvais quartier, tu es discriminé ! L'ascenseur social n'est pas le même pour tout le monde !

Et quand des représentants de l’État insultent tous les jours copieusement toute une partie de la population française, il est difficile pour certains de respecter la République qui ne les respecte pas !

C'est un énorme cercle vicieux et à part les personnes concernées par le racisme, il n'y a pas vraiment grand monde pour se battre pour que tous les Français soient acceptés !

Le bruit des bottes brunes résonnent dans tout le monde et l'Histoire recommence, mais personne ne s'en alerte, à part celles et ceux qui seront les premiers en ligne de mire !

Nous sommes toutes et tous allé.e.s sur les bancs de l'école et on nous a appris l'Histoire, personne n'est ignorant aujourd'hui de ce que le racisme peut avoir comme conséquences sur l'humanité !

Il y a bien longtemps que le racisme est tombé dans le registre de la liberté d'expression !

Merci pour cette poésie Greg Horie !

Ça me fait vraiment plaisir de lire de la poésie engagée et qui réveille un peu les consciences, même si aujourd'hui, personne ne veut plus entendre parler de ce type de sujets qui dérangent le confort de certains !
Merci beaucoup !


Poétiquement et fraternellement,

La Sanctuaire.

  ]La Sanctuaire[
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
301 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 8 nov à 12:33 Citer     Aller en bas de page

Merci amis poètes pour vos mots sur mon dialogue intérieur;

La vie dans sa diversité n"attend pas nos croyances, elle est !!!

Cependant certains maintiennent encore que la terre est plate...

Fraternellement,

  GH
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 151
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0474] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.