Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 31
· Joker · Lapoètesse · DeviousF · Cioran · Room H7
13067 membres inscrits

Montréal: 20 mai 06:59:41
Paris: 20 mai 12:59:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Au ciel ou sur ta tombe Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 6 oct 2008 à 14:49 Citer     Aller en bas de page



Au ciel ou sur ta tombe


Le vent souffle la tombe
Au soir d'un hiver creux
Des hommes des palombes
Qui réchauffaient les vieux
Les yeux foutus de nombres
Faute d'avoir fait mieux
Ce ciel fichu de bleus
Pourra gueuler cette ombre

Au nord y avait la rime
Au sud la brume immonde
Calées dans cette frime
Qui avait fait ma blonde
Ma môme en pantomime
Sous une lune ronde
A creusé mon abîme

Au printemps point d'arondes
Ont parcouru le ciel
A peine l'âme sonde
Où naquit Gabriel
Ressucé des profondes
A prédit que le fiel
Tuerait l'enfant d'un monde

Le vent souffle la tombe
Au soir d'un rêve pieu
où l'homme et ses palombes
Qui dessinaient un dieu
Aux yeux foutus de nombres
Faute d'avoir fait vœu
D'un lendemain plus bleu...
Il fait froid dans cette ombre.



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2332 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 6 oct 2008 à 15:12 Citer     Aller en bas de page


Moi je le trouve de résonances bibliques!!

Saldday aime

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 6 oct 2008 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Et puis la tombe peut bien former un ciel, si l'on marche sur les mains...

Breeef. C'est beau. Magnifique, même. Ça s'arrache de la peau, un peu.

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 6 oct 2008 à 16:20 Citer     Aller en bas de page

oui superbe !

  Seirén - ©
Chàn

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
7 octobre 2008
Dernière connexion
27 avril 2009
  Publié: 7 oct 2008 à 04:35 Citer     Aller en bas de page

"Il fait froid dans cette ombre" Brrr en effet, ce texte glace les émotions du lecteur. Bravo !

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 7 oct 2008 à 14:39 Citer     Aller en bas de page

D'accord avec sadday...
Mais ton poème n'en est pas moins magnifique!
Bravo!

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 8 oct 2008 à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Toujours un faible pour tes mots qui m'en mettent plein la vue !

Agnès

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 20 oct 2008 à 17:23 Citer     Aller en bas de page


... merci ?


* les références bibliques ... oui un peu... à la relecture... elles peuvent même être prises pour des vraies alors qu'en vérité, il n'en est rien... *


Merci vraiment...

Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 25 oct 2008 à 05:17 Citer     Aller en bas de page

c'est un très beau poème


amitiés

Clovis67

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 27 oct 2008 à 13:40 Citer     Aller en bas de page

Merci...

Amicalement

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 1er nov 2008 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

En vérité j’en cherche encore le sens.

Mais les impressions sont là à coup sûr. Brrr. Fait froid au cœur et à l’âme. Peut-être était-ce l’effet recherché.

Plume efficace !

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 15 nov 2008 à 13:27 Citer     Aller en bas de page


@jocsim : pour en percer, il te faudrait ma tête et un bout de mes souvenirs... Ce n'était pas un effet recherché (j'écris rarement une idée sur l'effet...) mais qu'il fasse froid... Cela semble tout à fait dans l'ordre des choses...

Merci


@dominique : j'espère que tu n'es pas aller trop en profondeur parce que l'effet se serait envolé... En tout cas merci du compliment...


Amicalement

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 29 août 2009 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Ambre

Et de rien... Celui-ci venait de loin... Si je me souviens bien.

Merci

Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1869
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Les silhouettes mal cadrées (Autres)
Auteur : Lilu
L'appel de l'hiver (Autres)
Auteur : Ly S.
Peaux de chagrin (Autres)
Auteur : Tilou8897
Et tourne le manège (avorté.. ou pas terminé) Claire & Tilou (Collectifs)
Auteur : Tilou8897

 

 
Cette page a été générée en [0,0644] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.