Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 520
Invisible : 0
Total : 520
13142 membres inscrits

Montréal: 9 avr 00:12:02
Paris: 9 avr 06:12:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: L’enfant-papillon Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 21 oct 2008 à 13:07 Citer     Aller en bas de page


La rosée sur ses joues, ses lèvres vermillon
Des vallées de baisers aux gonflés des pommettes
Dans ses cheveux bouclés un soleil moussaillon
Fait scintiller le vent en millier d’odelettes.

Ses ailes colorées des feux d’une comète
Ont brûlé l’arc-en-ciel de vie acidulée
En laissant dans mon cœur un amour en disette
Mais au serein Éther, poussent immaculées.

Qu’il est doux de penser qu’il vole avec les anges,
Que le Divin accorde un plus bel horizon,
Une émotion de foi, mais je perds en échange
De serrer dans mes bras mon enfant-papillon.

Au profond de mes yeux un hiver se prélasse,
Son givre a nécrosé l’embellie d’être père,
Le printemps ne sait plus le chemin de la grâce ;
Le temps n’offrira pas ce que mon âme espère.

Il était une fois un enfant-papillon
Qui n’entendit ma voix qu’en larmes sur la terre
Et dont le souvenir est autant d’aiguillons
Qui percent mes pensées juste sous la paupière.

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 21 oct 2008 à 13:16 Citer     Aller en bas de page

...

Amour, tendresse, douleur et malgré tout vie juste là-dedans...

C'est... (tu choisiras le mot que tu veux, tant qu'il est au-delà de magnifique - moi, je n'ai pas trouvé).

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20742 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 21 oct 2008 à 13:45 Citer     Aller en bas de page

Ouch... Celui là il m'a prise là et...


(Rien...)



  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
oxymore


Folie, drogue ou trahison...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
257 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
19 septembre 2019
  Publié: 21 oct 2008 à 14:26 Citer     Aller en bas de page

me voilà en lambeaux...

La majesté d'un poème qui arrache le coeur..

Ox

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5337 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 21 oct 2008 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

La souffrance d'un père,
Cet enfant si loin déjà si grand.
Merci pour ce partage

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 22 oct 2008 à 04:45 Citer     Aller en bas de page

Dès que l’émotion est transmise, il n’y a plus besoin de qualificatif…
Merci Eliawe

Merci de m’accompagner Lunastrelle

Ta sensibilité est un cadeau Oxymore
Merci

Alors on s’accroche à ses croyances…
Merci de ta compréhension, L’oncle

La vie décide seule, parfois, des chemins à suivre…
Merci Marion

C’est beaucoup !!!
Merci François

Aimer est suffisant ! Re-Création1
Merci

L’amour est universel, la souffrance aussi
Merci Laghzali

Merci d’en prendre une part L’Insoumise


 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 22 oct 2008 à 06:42 Citer     Aller en bas de page

Sous la tristesse je sens de la tendresse, de la douceur...
C'est beau les papillons...
Bon mon commentaire n'est pas très constructif alors je te dirai simplement merci!
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 22 oct 2008 à 08:44 Citer     Aller en bas de page

Superbement écrit mais terriblement émouvant..... Alex

 
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 23 oct 2008 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Il est encourageant et me fait plaisir Echo,
C’est important !
Merci

Merci AB, ton témoignage est un cadeau

C’est bien trop Faya
Merci


 
colombelle


C'est dans la rosée des petites choses que le coeur trouve son matin et se rafraîchit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
105 commentaires
Membre depuis
7 avril 2006
Dernière connexion
17 octobre 2012
  Publié: 23 oct 2008 à 05:44 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui me touche particulièrement...parce qu'il me ramène quelques années en arrière.
Silence et respect sur tes mots

  Le désir est la moitié de la vie. L'indifférence est la moitié de la mort. (K.Gibran)
Claire de lune


Chacun de nous est une lune avec une face cachée que personne ne voit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
984 commentaires
Membre depuis
21 septembre 2007
Dernière connexion
9 novembre 2019
  Publié: 23 oct 2008 à 13:45 Citer     Aller en bas de page

j'ai adoré ! merci pour ce magnifique poème

bises de lune

 
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 24 oct 2008 à 09:12 Citer     Aller en bas de page

Quand les souffrances se ressemblent elles rassemblent… Se diluent…un peu
Merci Colombelle

Tant mieux Dark Moon
merci

 
Lastum


Même quand l'oiseau marche, on sent qu'il a des ailes. (Antoine-Marin Lemierre)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
24 octobre 2008
Dernière connexion
26 novembre 2011
  Publié: 1er févr 2009 à 08:42
Modifié:  1er févr 2009 à 08:45 par Lastum
Citer     Aller en bas de page

Rempli d'amour, de mélancolie, de tendresse..
Les images que tu nous suggères grâce à tes mots sont superbe.

Merci pour ce poème, auquel j'ai trouvé une petite place dans mes favoris.

Camille.

  Non. Et non. Jamais. Libre. Oui! Toujours. Alors non d'avance. Gardez vos chaînes dorés, j'ai mes tempêtes...
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 16 févr 2009 à 18:07 Citer     Aller en bas de page

légers et pourtant si douloureux ... ces vers plein d'amour m'ont paralysée de tendresse ...

merci

  Seirén - ©
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 23 févr 2009 à 12:26 Citer     Aller en bas de page

Inegale_(ment), Lastum & Idou, merci beaucoup… Car la souffrance partagée apaise la peine…

C’est parce que tu sais bien lire JB ! On retrouve la même faute avec « divin accorde » (et quelques autres erreurs par-ci par-là…).
Cet écrit n’est pas un modèle de bonne et due forme, lol ! Peut-être qu’un jour je reviendrais dessus… En attendant, j’invente les liaisons pour que ça passe mieux
Merci
Bizzz à l’idem

 
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 1er mars 2009 à 08:58 Citer     Aller en bas de page

Absolument magnifique !

Je reste sans voix . . .


Bonsoir et à bientôt !

Amicalement Audrey

  Audrey .
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18042 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 1er mars 2009 à 16:09 Citer     Aller en bas de page

Pour l'émotion, il est clair que ton univers en est blindé ...

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 7 mars 2009 à 07:05 Citer     Aller en bas de page

bonjour Audrey
bonjour Vinie,

Parfois, la douleur est si grande que le cerveau met le souvenir aux oubliettes de l’esprit.
Bien des années plus tard, la souffrance d’un autre ravive nos blessures… Apaisées, juste un peu, pour rendre un rien plus acceptable…
La peine de notre vie.

Mille mercis.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 7 mars 2009 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

très émouvant ce poème , j'ai encore le sucré de tes vers dans ma bouche ! merci james

  Membre de la Société des poètes Français.
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 18 mars 2009 à 07:39 Citer     Aller en bas de page

Touchée, terriblement bouleversée...

Il était une fois un enfant-papillon
Qui n’entendit ma voix qu’en larmes sur la terre
Et dont le souvenir est autant d’aiguillons
Qui percent mes pensées juste sous la paupière.

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 22 mars 2009 à 06:57 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup sœurs et frères de plume d’avoir offert à mon enfant-papillon quelques instants de vie (en plus) dans vos cœurs…

mille

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2740
Réponses: 20
Réponses uniques: 15
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

A la gueule du monde (Autres)
Auteur : Lily.H
Si Tu Savais... (Autres)
Auteur : LE PASSANT
La Guerre des Mondes (Autres)
Auteur : THOMAS
Entre chien et louve... (Autres)
Auteur : (...)
(Autres)
Auteur :
Aube session... (Amour)
Auteur : (...)
Des mots (Autres)
Auteur : Athenea
crieras-tu? (Autres)
Auteur : dav
Sally- Le monde est sourd (Tristes)
Auteur : Lily.H
L'oeil Poésie... (Autres)
Auteur : (...)
(Autres)
Auteur :
Messe basse... (Autres)
Auteur : (...)
Aux cris du silence... (Tristes)
Auteur : Daphn

 

 
Cette page a été générée en [0,0864] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.