Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 132
Invisible : 0
Total : 136
· ELDORADO · Soliste · JYL · Aude Doiderose
13173 membres inscrits

Montréal: 25 août 06:01:35
Paris: 25 août 12:01:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Onda d'inverno... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 22 oct 2008 à 07:42
Modifié:  22 août 2009 à 19:58 par (...)
Citer     Aller en bas de page

* Vague d'Hiver...


Je me souviens la mer pleurait
Pour ses enfants, frères de larmes
Compagnons de guerres sans armes
Amis du flot qui les portait
Contre les vents et les tempêtes
Ou avec eux, toujours vaillants
Matelots de guerres en fêtes
Ils s'en allaient filets battants

Je me souviens mère pleurait
Quand vint l'heure du grand départ
Pour celui qui donna sa part
Au ressac qui nous soulevait
Ami des mots, il nous vantait
Les golfes clairs, les valeurs sûres
Je me souviens mère pleurait
Et nous pleurions dans ses voilures

Je me souviens l'amour pleuvait
Mais quand faillit à son appel
Le grand mât prisonnier du gel
Au janvier qui nous l'enlevait
L'amour pleurait, il pleure encore
Tout comme ma mère et la mer
Comme nous tous quand à l'aurore
Se lève une vague d'hiver


© AD

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 22 oct 2008 à 07:55 Citer     Aller en bas de page

Tes vagues chavirent un peu, en dedans.

Puis, c'est beau. Et plus (si affinités ).

Merci...

 
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15480 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 août
  Publié: 22 oct 2008 à 08:09 Citer     Aller en bas de page

Ces mots posés si délicatement ont soulevés mon coeur dans une vague d'émotions....toujours aussi beau.... Alex

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23520 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 22 oct 2008 à 08:19 Citer     Aller en bas de page

les vagues l'hiver elles sont très froides et je le sais très bien

amitié

james

  Membre de la Société des poètes Français.
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 22 oct 2008 à 08:36 Citer     Aller en bas de page

De la pudeur pour une tristesse en larme de fond…
merci

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 22 oct 2008 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Des mots qui dansent sous un rythme vraiment bleu comme celui des mers profondes.

Poétiquement, ton lecteur

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 22 oct 2008 à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Superbement écrit.......

Je la sens cette vague qui remue mes émotions là juste sous ma poitrine.

Bises et rebises petite Bulle d'amour,


Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17689 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
23 août
  Publié: 22 oct 2008 à 13:04 Citer     Aller en bas de page

"Ami des mots, il nous vantait
Les golfes clairs, les valeurs sûres
Je me souviens mère pleurait
Et nous pleurions dans ses voilures"

Brrr m'a donné froid, quel orage d'émotion

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 22 oct 2008 à 15:31 Citer     Aller en bas de page

magnifique poème... des mots pleins d'émotions

Je me souviens mère pleurait
Quand vint l'heure du grand départ

... comment ne pas pleurer ....

amitiés sincères

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
1er août
  Publié: 23 oct 2008 à 12:14 Citer     Aller en bas de page

du premier vers au dernier, j'ai été happé par tes mots qui résonnent d'images subtiles...une lecture dont on ressort pour s'y replonger tout de suite.
une grande profondeur dans ces vers.
une vague qui ne s'oublie pas.
amitiés sincères à toi,ptitebulle.
pyc.

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
5028 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 23 oct 2008 à 13:23 Citer     Aller en bas de page

Les frères de larme, très belle image ...

  La musique danse, la poésie chante
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 23 oct 2008 à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ambre, tout à fait magnifique ta poésie. vers ciselés et des images qui parlent.Bravo. Okana ...

  Nicole chaput. *Okana *...
Claire de lune


Chacun de nous est une lune avec une face cachée que personne ne voit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
984 commentaires
Membre depuis
21 septembre 2007
Dernière connexion
13 août 2018
  Publié: 23 oct 2008 à 13:54 Citer     Aller en bas de page

un vague à l'âme qui fait pleurer mon coeur...
Touchée, coulée.

Amicalement
Dark

 
Racyne


Cacher son âge c'est effacer ses souvenirs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
199 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2008
Dernière connexion
30 décembre 2010
  Publié: 23 oct 2008 à 18:05 Citer     Aller en bas de page


Une ballade que j'ai apprécié lire...

Merci et bonne soirée

  Sait-on vraiment qui on est ? L’essentiel est le plaisir de se découvrir.
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
1er octobre 2018
  Publié: 23 oct 2008 à 21:41 Citer     Aller en bas de page

Très beau poeme avec une tristesse soutenue et on sent le poids mélacolique du souvenir et puis les reprises avec "Je me souviens la mer pleurait" me donne des frissons à chaque fois.
C'est une belle vague que tu nous relates avecdes mots très subtiles.
Merci.
Bekri

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
7 décembre 2014
  Publié: 25 oct 2008 à 17:52 Citer     Aller en bas de page

D'une grande profondeur ...

Touchée par tes mots ...

... merci pour cette intrusion au coeur de mon âme ...

Amitiés,
Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 1er nov 2008 à 10:04 Citer     Aller en bas de page

Vague d’hiver comme un vague à l’âme quand revient l’absence d’un être cher.

Mais ces vers sont berceurs… et si beaux !

«Ami des mots, il nous vantait
Les golfes clairs, les valeurs sûres
Je me souviens mère pleurait
Et nous pleurions dans ses voilures»

Un immense poème !

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 12 nov 2008 à 19:22
Modifié:  12 nov 2008 à 19:26 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Vi Eliawe... dedans .. au plus profond..
Merci 'moiselle...

------

Merci Alex.. beaucoup..

------

La mélancolie est l'état d'une 'tristesse' qui n'a pas de raison.. Ces mots-là malheureusement ont une raison (plusieurs) au chagrin... C'est lui qui est tenace..
Merci beaucoup Samira..

------

Je sais que tu sais James.. surtout lorsqu'elles se suivent de près.. Merci de ton passage..

------

Jusqu'où tu le veux ou le peux.. petit grain de sable.. chacun est libre de son chemin.. Merci d'être passé sur le mien..

------

Je crois que tu la connais aussi, bonjour... Merci à toi..

-------

L'impression .. l'étrangeté n'y est pourtant pas.. merci beaucoup Sophie..

------

Ils chantent aussi Frantz, j'espère, pour accéder au plus haut de la vague.. merci..

------

Le "Nous tous"... s'adressaient je crois bien, inconsciemment à ceux qui vivent cette vague, un jour ou l'autre.. Rien d'étonnant à ce qu'elle soit arrivée jusqu'à toi...
Merci beaucoup Carole..

------

C'est gentil lumi, merci d'être passée..

------

J'espère qu'il s'est calmé JUANITO...
J'apprécie beaucoup ton passage... merci...

-------

(Il fait encore un peu froid ).. Merci Vinie..

------

Merci beaucoup Pierre.. plein de mercis pour toi..

------

Je n'oublierai pas ton passage non plus Pyc..
Je te remercie..

------

Tu en es un Davidoux... merci d'être là mon Maître..

------

Merci Nicole, vraiment..

------

C'est toi qui me touches, Claire..
Merci beaucoup Dark..

------

S'il n'y avait qu'en hiver *Lys?.. si seulement..
Merci de ton passage...

------

C'est très gentil à toi Racyne... c'est moi qui te remercie...

------

Peut-être parce que l'image ne disparaît pas Bekri... elle ne s'estompe pas.. pas encore.. Merci beaucoup...

------

Merci d'y avoir plongé L'INSOUMISE...

------

C'est moi qui le suis de ton passage Douce_Émeraude...

------

C'est ton commentaire qui me berce Joc... Merci d'être venu jusqu'ici....

------

(Alors, tu l'as entendu comme il le fallait Alain)
Rien ne justifie la poésie je crois, de même qu'un auteur n'a pas à s'en justifier.. Il faut en prendre l'instant, et le vivre ou le revivre comme il veut bien se poser..
Merci beaucoup hermes..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 24 nov 2008 à 05:04 Citer     Aller en bas de page

Comme nous tous quand à l'aurore
Se lève une vague d'hiver

Et par tes mots le coeur chavire.

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 2 déc 2008 à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup de ton passage Athenea...

---

Merci Alain d'être repassé et d'avoir (re)senti...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3519
Réponses: 19
Réponses uniques: 18
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Déconne pas l'ami (Tristes)
Auteur : Ashimati
Le masque de givre (Autres)
Auteur : Lauriane
Je ne crois plus en rien...en rien...en rien...en rien. (Tristes)
Auteur : pyc
Alcool 3 - L'ombre de toi-même (Tristes)
Auteur : Ashimati
Par don, j'avoue... (Tristes)
Auteur : Lunastrelle
Et ce, dans tous les domaines (Autres)
Auteur : Lacase
Le gabier (Autres)
Auteur : Ashimati
J'ai peur de froid (Tristes)
Auteur : Lunastrelle
Plein les mirettes ! (Amour)
Auteur : Little stella
Le nigaud (Autres)
Auteur : Symphonie
Femme machine (Tristes)
Auteur : Athenea
Tristan (Acrostiches)
Auteur : Mississipi2009
Lunatique (Autres)
Auteur : Little stella
Évasion (Autres)
Auteur : Ashimati

 

 
Cette page a été générée en [0,0597] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.