Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 8
Invités : 38
Invisible : 0
Total : 46
· Gylfi · ode3117 · BORZEK · HH · Tychilios · Saint-Ange
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13251 membres inscrits

Montréal: 5 déc 07:14:28
Paris: 5 déc 13:14:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Byzance, ma douce. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Anis Tézian


This is the way the world ends, not with a bang but a whimper.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
322 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2009
Dernière connexion
29 juillet 2019
  Publié: 13 févr 2010 à 09:00
Modifié:  14 déc 2011 à 11:20 par Anis Tézian
Citer     Aller en bas de page








Byzance, ma douce





Sur les pavés, le martèlement des pas cadencés
D'un couple de jeunes et élégants fiancés
Trouble ce silence qui se voulait immortel
L'homme était anglais, la femme était belle


Des yeux pourpres, profonds comme les abysses
Et ce parfum, à la fois si fruité et si amer
De ceux qui vous emportent, et comme la mer
Ne vous libèrent plus, prisonnier de sa malice


L'anglais, lui, avait encore ces lourds traits burinés
Propres à ces hommes élevés par le Scotch et l'océan
Si son coeur tangue encore, ce n'est plus pour chavirer
Mais se laisser entraîner par cette main, au gré des passants


Tous deux, fous, filent, trébuchent et virevoltent
Puis se faufilent dans la foule du Grand Bazar
Au milieu des épices, des fruits de toutes récoltes
Des tissus, des couleurs, des dorures au hasard


Ils sont là les mille mondes, mille peuples, mille langues
Les marchands de soie, d'opium, de sabres, sultans et métèques
A chacun de vos pas, chacune de vos pensées, ils vous haranguent
Vous allègent de votre monnaie avec une ruse vieille comme les Cheikhs


Quitter ce Capharnaüm humain pour les rives du Bosphore
Ce légendaire détroit qui aura divisé tant d'Empires
Fait couler encre, sang, peinture et métaphores
Tiré avec lui aventuriers et guerriers sur tant de navires


Sur les quais, le martèlement des pas cadencés
D'un couple de jeunes et élégants fiancés
Dans un face à face qui se veut charnel
L'homme était anglais, la femme était belle


Fébrile comme ces coeurs qui se trémoussent
Je me perds en ton sein, et tu m'enlaces
Ô je t'aime et ne peux te quitter, Byzance, ma douce
Contre toi je me presse, et tu m'embrasses




Lord Byron, tableau de Thomas Phillips, 1835

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 13 févr 2010 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

un amour aventureux, singulier, odorant, audible et sucré ...

un bien bel Empire que celui de l'Amour !

un bien beau Roi que celui qui l'a bâti ici !!

merci !!

superbe pour toutes ces images riches de scènes !

  Seirén - ©
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
805 poèmes Liste
22842 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 13 févr 2010 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Un style raffiné et dandy, un hommage peut-être à Pierre Loti ? J'ai voyagé dans cet Istambul byzantin, je me suis souvenue des rues, du Bosphore, des palais. Un texte brillant et évocateur.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 14 févr 2010 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

Un poème sublime avec de belles images d'orient. Byzance t'a bien inspiré.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Anis Tézian


This is the way the world ends, not with a bang but a whimper.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
322 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2009
Dernière connexion
29 juillet 2019
  Publié: 15 févr 2010 à 09:56 Citer     Aller en bas de page

Idou : Ce n'est pas aisé de vouloir faire passer des goûts et des sensations à travers des mots, je m'y suis essayé. C'est toujours une expérience à tenter.

Merci à tou !

Aude : En effet, entre du Loti et du Lord Byron, des voyageurs qui ont su capté l'essence des lieux qu'ils visitaient.
J'avoue avec tristesse que je ne suis jamais allé à Istanbul, mais c'est peut etre ce qui la rend plus poétique à mes yeux.

Merci.

Rousselaure : Byzance m'a fait reprendre la plume après plus d'un an sans écrire de poèmes, c'est dire si elle m'a inspiré !

Merci !

Dominique : Ravi de avoir que cela t'a plu. Merci !

 
Chanelle


La vie n'est qu'un passage !!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
4 février 2010
Dernière connexion
7 mars 2011
  Publié: 23 févr 2010 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

Magnifique poèmes et toute ses belle image , Merci d'avoir partager cela avec nous !! Bravo encore !

  Chanelle
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2476 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 16 juin 2010 à 07:58 Citer     Aller en bas de page

merci...

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
Anis Tézian


This is the way the world ends, not with a bang but a whimper.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
322 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2009
Dernière connexion
29 juillet 2019
  Publié: 5 déc 2010 à 10:21 Citer     Aller en bas de page

Samira en ébauche :Merci à vous ! Rien est plus beau que ce qui mélange haine et amour, violence et majesté en un même lieu.

Chanelle : Je vous en remercie bien !

C : Tout le plaisir est pour moi !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1909
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2010
Décerné le 4 juillet 2011
25e position dans le choix des membres.
Poèmes de l'année 2010
Décerné le 20 mars 2012
28e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0264] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.