Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 326
Invisible : 0
Total : 328
· Alessandro Alesini · doux18
13022 membres inscrits

Montréal: 21 mai 01:19:46
Paris: 21 mai 07:19:46
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Acrostiches :: Mes mots pourtant se frôlent ... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
362 poèmes Liste
1207 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 9 mai 2017 à 09:04
Modifié:  9 mai 2017 à 12:21 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Mort, je t'aperçois, mort. Il y a encore des braises
Enfouies au foyer, qui ne s'éteignent pas,
Signes que ta voix résonne encore en moi.

Mon nom importait peu, pour toi j'étais "Princesse",
On riait, je pleurais, et mes lettres parfumées
Te frôlaient près du cœur, gage d'éternité.
Sous tes yeux les tempêtes sur mon front jouaient la messe,

Piano désaccordé pour un public aveugle.
Oui, tes mains étaient loin de ma bouche sucrée.
Une nuit je crois bien, t'avoir tout confessé.
Relis le charme discret qui entre nous flottait,
Tourne encore avec moi, la corde déjà m'étrangle...
A l'abri des bourrasques, les bourreaux font leur œuvre,
Nettoyant à la hâte le billot et la hache.
Toute la foule s'écriant "Cette femme est couleuvre,

Son esprit se débat sous la faucheuse en marche".
Et les dernières paroles sur la lame aiguisée

Feront de toi, dans l'ombre, le témoin du spectacle.
Regarde ces cernes marquées par des veilles au cachot,
Oubliant même de boire, de manger au cénacle.
Les heures sur mon chapelet s'égrainent en silence
Et les roses entrouvertes n'exhalent que poussière.
Nul ne sait où tu es, cesse donc ce mystère...
Tu me laisses dans la chair l'allumette et l'essence.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9354 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 9 mai 2017 à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Je suis toujours bluffée quand je lis tes acrostiches

C'est un vrai talent, merci à toi

  ISABELLE
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
362 poèmes Liste
1207 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 9 mai 2017 à 13:50 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Isa... tu n'es pas en reste de talent!😊
Mes amitiés...

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
3372 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 9 mai 2017 à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Plusieurs émotions me viennent, s’entremêlent en moi à tel point que je suis incapable de vous apportez plus de précision sur l'une ou bien l'autre. Un fort ressenti en tout cas..

  "Écrivez ce qui vous gêne, en particuliers si cela ne gêne que vous."
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
362 poèmes Liste
1207 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 9 mai 2017 à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce fort ressenti...

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
2299 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 9 mai 2017 à 17:58
Modifié:  9 mai 2017 à 18:01 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

En fait je trouve que tu mets dans ce texte des images très fortes.
C'est ton trait de ... génie... ces images et l'acrostiche bien sûr
J'adore
Christophe

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
362 poèmes Liste
1207 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 10 mai 2017 à 01:46 Citer     Aller en bas de page

Oh... merci Christophe...peut être que les images sont fortes car les liens de celui qui les inspire le sont aussi...et dans un même temps si indéfinissables...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 251
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0232] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.