Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 156
Invisible : 0
Total : 160
· glycine · NicoNavel · Rayon de soleil · Ali
13003 membres inscrits

Montréal: 20 août 16:49:24
Paris: 20 août 22:49:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Acrostiches :: Éloge des silences Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 15 mai 2017 à 13:24
Modifié:  18 mai 2017 à 08:53 par Rimevasion
Citer     Aller en bas de page



Et je combine les silences pour qu’ils créent des symphonies
Liturgies de nos amours et de nos douces nuits
ô le plaisir est si près quand il est sous les feux !
Guérissant nos querelles et soignant nos vœux
Est-ce les harmonies de nos corps qui se mêlent ?

Des mains qui se touchent et qui s’ensorcellent ?
En épiant tes regards, je me cache pour te plaire
Sous les draps de satin, témoins de nos affaires.

Si je rêve de retrouvailles après les disputes
Intuitives secondes pour terminer la lutte
La lyre file conductrice de nos ébats
Énoncera le rythme de nos partitions
Nous dictera le souffle comme l’aquilon !
Contre toi je me blottirai et qui sait si demain ?
En moi je sentirai une petite vie un matin,
Sous ma peau un petit cœur qui bat !




  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
6677 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 août
  Publié: 18 mai 2017 à 03:02 Citer     Aller en bas de page

Excellent texte
Non facile à lire.
.
Choisir une telle
Ouverture bleutée comme
Une invitation à se faire
Lire autrement que les autres
Eventuellement ça change
Une telle presentation
Rarement utilisée.
.
Ne tiens pas compte de ces
Observations qui peuvent
Irriter tes perceptions qui veulent
Revisiter de nouvelles
Espérances.

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 18 mai 2017 à 08:51 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Je ne le prends pas mal et même sur le ton de l'humour , cet acrostiche pourrait bien même être publié dans cette catégorie !

Merci de ce recul et de cet exercice de style

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2928 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 août
  Publié: 31 mai 2017 à 09:16 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup de plaisir à la lecture de cet adorable poème...

Jiçé

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1006 poèmes Liste
16206 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
20 août
  Publié: 31 mai 2017 à 09:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

J'ai beaucoup aimé, à la fin de ma lecture, mettre l'idée du silence en face des derniers vers de ton acrostiche....Parce qu'ils m'évoquent comme un tumulte intérieur devant l'idée d'abriter puis de donner naissance à la vie...Mais en effet, dans des moments de silence, on peut être intérieurement très heureux, et à ce moment en faire un vibrant éloge.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 31 mai 2017 à 11:40 Citer     Aller en bas de page

Merci à tout les deux de votre passage, deux poètes comme vous avec beaucoup de talents.
Le silence , des regards, pas besoin de mots pour se comprendre !

Merci
Riméva

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Brin d'harmonie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
427 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 5 août 2017 à 08:43
Modifié:  5 août 2017 à 08:44 par Brin d'harmonie
Citer     Aller en bas de page

D'une grande beauté, de merveilleux sentiments déposés, et peut-être un jour, parmi vos étreintes scellées, viendra fleurir en choeur la trinité d'Aimer : on entendrait presque le silence de ce futur,
nouveau-né, patientant comme une évidence.
Bravo Riméva !! Que votre Bonheur soit !

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 5 août 2017 à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Encore merci brin d’harmonie ! Pour le moment le petit coeur ne bat pas encore mais qui sait bientôt !
Ravie de ton passage et d'avoir découvert aussi ta plume , que j'affectionne.
Une entrée sur LPDP bien appréciée

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 505
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0415] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.