Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 38
· Brin d'harmonie · ***Cocci*** · quentin de sade · Andesine
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 13:08:00
Paris: 22 sept 19:08:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Acrostiches :: Tu m'as laissée aux chiens... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
***Cocci***

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
1265 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 20 juil 2017 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Toujours en première ligne, tu es parti trop tôt,
Une nuit où l'étoile éteinte sous les mouchoirs,

Marquait l'horizon pâle d'un soubresaut hagard...

Alors presque vivace ce désir en étau,
Salua sans mot dire mes plus belles années...

Le vent sur mes épaules posa un léger voile,
A mes pieds enchaînés, une grâce funambule.
Il pleuvait ce jour-là quand il fallut creuser,
Sortir de ma mémoire les pioches et les pelles,
Saccager les armoires pour pouvoir te parler.
Et je sers de béquille pour qu'Ils puissent avancer,
Et mon corps en pâture pour dernière étincelle.

Aux chiens il m'a jetée, solitaire et pieds nus,
Une forêt bien sombre pour unique refuge.
Xylophore de mes nuits, mes joues ne sont plus rouges,

C'est en haut de nos cimes que tu perdras la vue.
Hallebarde tranchante sous tes grandes mains infirmes,
Impassible ma voix sous l'extatique prose,
Embrassera au front tes tristes ecchymoses...
N'arrête pas ta course, une fenêtre se ferme.
Sur ton nom effacé une lueur nous veille...

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 20 juil 2017 à 13:16 Citer     Aller en bas de page



J'aime toujours tes histoires , il y a du drame, des sentiments et...de la poesie.

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
***Cocci***

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
1265 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 20 juil 2017 à 14:53 Citer     Aller en bas de page

...et je suis toujours aussi émue que tu t'attardes sur mes vers...MERCI!

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
11308 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 21 juil 2017 à 03:19 Citer     Aller en bas de page

... et toujours cette belle écriture,
qui te caractérise ...

Merci à toi

  ISABELLE
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 21 juil 2017 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

superbe écriture malgré le thème qui suspens un drame. .

Yvon

  YD
***Cocci***

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
1265 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 21 juil 2017 à 10:06 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous pour ce passage sur ces lignes...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 626
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0204] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.