Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 317
Invisible : 0
Total : 318
· Acide Sulfurique
12981 membres inscrits

Montréal: 20 févr 21:50:24
Paris: 21 févr 03:50:24
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: 100% pur poil par Aude Doiderose & Adamantine Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
381 poèmes Liste
11584 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 févr à 05:03
Modifié:  8 févr à 07:36 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page




Marie-Thé un matin dans son manoir normand
Voulut se tricoter, en laine vierge mauve
Un pull à col roulé, hommage à la guimauve
Qu’en gourmande insatiable elle savourait, enfant.

Elle alla chez Jurine car elle avait appris
Que son amie avait – excusez-moi du peu
Quelques moutons nommés « Barbarines à grosses queues »
Qui paissaient dans les prés autour de son logis.

Armée d'une tondeuse dont elle usait souvent
Pour raser son minet qu'elle avait fort touffu,
Elle sonna à la porte et fit un tel raffut
Que Jurine, affolée, surgit en coup de vent

« Marie-Thé ! », lui dit-elle, « Quel est cet ustensile ?
— Vos moutons, mon amie, sont laineux au possible
Mon envie de tricot devient irrépressible
Mais je ne puis les tondre : ils sont trop indociles !"

"J'ai un bouvier des Flandres", lui répondit Jurine
"Qui saura rassembler mes ouailles prestement"
D'un geste de sa main, le chien vint sagement
Regrouper les moutons au son de leur clarines

Marie-Thé hésitait, allait de droite à gauche
Détaillant les ovins et le chien, tour à tour
Avant de s’écrier, les yeux emplis d’amour :
« - Ce bouvier est divin, allez, je vous l’embauche ! »

Elle tondit le mâtin, de la queue jusqu’au cou
Et quinze jours plus tard, le tricot achevé
Retourna chez Jurine, qui se mit à baver
D'envie et déclara : "Il a du chien, j’avoue !"

Elles s’associèrent. Leur succès fut inouï,
— La normande adorait les pulls en canidés, —
Les moutons quant à eux ne furent pas oubliés :
La crémaillère eut lieu autour d’un grand méchoui.


  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
412 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2017
Dernière connexion
16 février
  Publié: 7 févr à 07:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Adamantine, Bonjour Aude,

En solo ou ensemble dans tous les genres et styles vous excellez !

Et dans beaucoup, beaucoup, beaucoup d'années, quand vous serez Mamie Diamant et Mémé Aude, à vos histoires inventées, j'entends déjà rire vos petits-enfantés...

 
De Margotin


savoir bien faire!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
2115 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 févr à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Très plaisante histoire

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
3031 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
12 février
  Publié: 7 févr à 09:26
Modifié:  7 févr à 09:28 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Adamantine et Aude,

Quel humour ! J'ai adoré !

Deux grands talents conjugués pour un résultat... assez poilant ! (je pense qu'il n'y a pas d'autre terme, en l'occurrence !)

Un grand bravo, et bravo à Marie-Thé et Jurine ;
on espère que leur petit commerce sera très florissant !

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
4163 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 févr à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Quand les imaginations s'associent elles donnent une œuvre bien sympa à savourer



Yvon

  YD
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
8912 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 févr à 12:25 Citer     Aller en bas de page

C'est une histoire au poil pourrait-on dire ...

  ISABELLE
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
2043 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 févr à 16:58 Citer     Aller en bas de page

Ouf ! avec le... minet j'ai eu peur un instant que l'on tonde une foufoune. Peut-être auriez-vous fait alors un pull-ovaire ? Histoire de proximité.

Bref, vous m'avez bien fait rire.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
381 poèmes Liste
11584 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 février
  Publié: 8 févr à 01:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ali
Bonjour Adamantine, Bonjour Aude,

En solo ou ensemble dans tous les genres et styles vous excellez !

Et dans beaucoup, beaucoup, beaucoup d'années, quand vous serez Mamie Diamant et Mémé Aude, à vos histoires inventées, j'entends déjà rire vos petits-enfantés...



Nous serons les "Martine" du futur.



Citation de De Margotin
Très plaisante histoire



Merci

Citation de Le Poète Masqué
Bonjour Adamantine et Aude,

Quel humour ! J'ai adoré !

Deux grands talents conjugués pour un résultat... assez poilant ! (je pense qu'il n'y a pas d'autre terme, en l'occurrence !)

Un grand bravo, et bravo à Marie-Thé et Jurine ;
on espère que leur petit commerce sera très florissant !

Amitiés



Jurine et Marie-Thé sont pleines de ressource mais d'humeur changeante. Dès qu'elles auront trouvé une autre activité, elles cesseront sans doute celle-là.

Citation de Léora Kah
Quand je lis ce texte, je me rends compte de tout le chemin qu'il me reste à parcourir pour égaler tant de talent.


C'est bien d'être lucide
J'aime parfois lire des romans de gare, regarder des films sans "grands messages", écrire de la "feel good poésie" juste pour le plaisir immédiat (et en tant qu'égoïste revendiquée, je pense au mien en premier lieu).

(un smiley parce que ça fait plaisir et que ça ne mange pas de pain).

Citation de Y.D
Quand les imaginations s'associent elles donnent une œuvre bien sympa à savourer



Yvon


Un peu comme un bonbon à la menthe.
Merci Yvon

Citation de Maschoune
C'est une histoire au poil pourrait-on dire ...


Et sans frisettes.


Citation de In Poésie
Ouf ! avec le... minet j'ai eu peur un instant que l'on tonde une foufoune. Peut-être auriez-vous fait alors un pull-ovaire ? Histoire de proximité.

Bref, vous m'avez bien fait rire.

Bizzz JB



Rhoooo ! Quelle imagination !
Non non, restons dans les bêtes à poil... quoique... Si avec cette histoire nous n'avons pas la SPA sur le dos...

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Xenia


(cc & ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
1505 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
20 février
  Publié: 8 févr à 04:33 Citer     Aller en bas de page

J'ai passé un bon moment,

  ( cc& ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
Barbamimi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
488 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
20 février
  Publié: 8 févr à 04:54 Citer     Aller en bas de page

Plus fort que les normands Corneille et Maupassant réunis!!!

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
5328 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 8 févr à 05:04 Citer     Aller en bas de page

votre histoire est très imagée.
ça ma fait un peu penser
au chasseur qui veut se faire une pipe en tuant une panthère.
en deux tas... un tas bas... et la révolution de "pi" panthère.
oui je sais c'est du SAMAMUSE en plein décalage de pensées.
quoique...
Elle tondit le mâtin, de la queue jusqu’au cou
Et quinze jours plus tard, le tricot achevé
Retourna chez Jurine, qui se mit à baver
D'envie et déclara : "Il a du chien, j’avoue !"
ou
avec le... minet j'ai eu peur un instant que l'on tonde une foufoune. Peut-être auriez-vous fait alors un pull-ovaire ? Histoire de proximité.
comme quoi...
à + pour tout le monde.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
682 poèmes Liste
20857 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 février
  Publié: 8 févr à 06:37
Modifié:  8 févr à 06:40 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Merci pour tous vos commentaires.
Cette histoire paraît absurde mais le chien mauve de Jurine existe bel et bien

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1155 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 8 févr à 12:32 Citer     Aller en bas de page

Est-ce que Marie-Thé étend son atelier tricotage avec les CHATS angora!...j'achète !!

 
appotamox
Impossible d'afficher l'image
Je suis dans l'oeuf, je suis vivant, comme un aspic sans la chaleur, je bois mon sang...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
665 commentaires
Membre depuis
21 mai 2016
Dernière connexion
17 février
  Publié: 8 févr à 13:40 Citer     Aller en bas de page

Super mesdames Association stellaire. Vos deux compères méritent d'autres aventures.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
5328 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 9 févr à 03:49 Citer     Aller en bas de page

j'aime la photo.
quel genre de chien est-ce avec ses vivres ensembles?
oui AUDE c'est du SAMAMUSE.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
682 poèmes Liste
20857 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 février
  Publié: 10 févr à 06:11 Citer     Aller en bas de page

Pieds en vers :
Marie Thé fait des pulls de tous crins, même en hérisson.

Appopotamox :
Nous allons poursuive les aventures de nos donzelles très bientôt. Suspense...

Samamuse :
C'est un authentique bouvier des Flandres. Il a l'inconfort d'un pelage mauve ce qui n'empêche pas les vivre ensemble.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
3260 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 février
  Publié: 15 févr à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Très rigolo cette histoire mais seulement jusqu'à l'avant-dernier vers...
"...Si avec cette histoire nous n'avons pas la SPA sur le dos..."
En tant qu'adhérent à la S.P.A je proteste énergiquement, surtout auprés de l'administratrice Adamantine qui s'est prêtée avec la dénommée Aude à " incitation à méchoui" sans rapport avec une histoire de pull et de laine même si les qualités du texte sont indéniabes et m'ont bien fait rire pendant 31 vers.
A vous relire malgré tout
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
381 poèmes Liste
11584 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 février
  Publié: 17 févr à 14:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Très rigolo cette histoire mais seulement jusqu'à l'avant-dernier vers...
"...Si avec cette histoire nous n'avons pas la SPA sur le dos..."
En tant qu'adhérent à la S.P.A je proteste énergiquement, surtout auprés de l'administratrice Adamantine qui s'est prêtée avec la dénommée Aude à " incitation à méchoui" sans rapport avec une histoire de pull et de laine même si les qualités du texte sont indéniabes et m'ont bien fait rire pendant 31 vers.
A vous relire malgré tout
jlouis


Il ne me viendra jamais à l'idée de faire un méchoui avec des moutons voyons ! A choisir je prendrai du poney

Mais pourquoi est-elle aussi méchante ?

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
3260 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 février
  Publié: 17 févr à 15:26 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, Adamantine notre distinguée administrative, poétesse talentueuse et artiste lyrique reconnue.

Errare humanum est, perseverare diabolicum...les pauvres bêtes ! je vous laisse avec votre conscience...

jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
381 poèmes Liste
11584 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 février
  Publié: 17 févr à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonsoir, Adamantine notre distinguée administrative, poétesse talentueuse et artiste lyrique reconnue.

Errare humanum est, perseverare diabolicum...les pauvres bêtes ! je vous laisse avec votre conscience...

jlouis



  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
261 poèmes Liste
2323 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
18 février
  Publié: Avant-hier à 02:05 Citer     Aller en bas de page

Une histoire recouverte d’un doux lainage qui fait chaud au coeur ...
Sauf la fin dans notre assiette


marchepascal


Merci mesdames

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 275
Réponses: 23
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0898] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.