Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 27
· ori · Dame Po'M · PapillonMystere
13045 membres inscrits

Montréal: 26 sept 05:15:44
Paris: 26 sept 11:15:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Grand- Bassam (avec Aude Doiderose) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
161 commentaires
Membre depuis
20 février
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 5 mars à 09:26
Modifié:  8 mai à 12:00 par Damon
Citer     Aller en bas de page

Soirée du Gouverneur, dans un dîner sans âme,
Abidjan s’alanguit au bord de Grand-Bassam.
Sous leurs airs compassés, les honorés convives
S’enivrent dans l'ennui de vins aux lueurs vives.

Adélaïde, assise entre deux vieux messieurs
Laisse errer son regard. Par la fenêtre, aux cieux
Les étoiles lui parlent de la douceur possible
D’une étreinte amoureuse sous les palmiers flexibles.

Sourde aux mondanités, Adée se clandestine
En l'éther de pensées qui lui perdraient l'estime
De ses pairs et, nerveuse, elle étire sans fin
Sa robe car dessous, ce soir, il n'y a rien,

Ni corset ni dentelle et seuls deux coquillages
Lui maintiennent les seins tendus pour l'effeuillage
Réservé à l'amant de ses nuits canicules,
Prince d'Aniaba, peau d'ébène, Hercule.

— Hé bien, très chère amie, vous paraissez absente ?
— Je suis incommodée par la chaleur ambiante,
Je vais me reposer, pardonnez-moi, Monsieur.

Elle s’évente et se lève d’un geste gracieux.

Dans les dédales obscurs du palais décati
Personne. Les serviteurs sombrent dans l’apathie.
Une ombre en contre-lune se détache du noir
Elle ne voit qu'un sourire luire d'un bel ivoire.



À suivre…

 
N@rcisse
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
744 commentaires
Membre depuis
21 mai 2016
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 5 mars à 11:36 Citer     Aller en bas de page

L'alliance devenait inévitable.

*essicr@N*

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
3212 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 5 mars à 12:51 Citer     Aller en bas de page



Inévitable, oui, je le crois aussi
Merci Aude, Merci Damon, pour
le plaisir, à vous lire.

Lil"

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1308 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
9 septembre
  Publié: 5 mars à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Une belle fresque du Grand Bassam du temps de l'époque coloniale .....mélange de sensualité et de rêve pour une jeune fille ...en fleurs!

Bonne soirée

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
401 poèmes Liste
12177 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 5 mars à 13:02
Modifié:  5 mars à 15:24 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Citation de Pieds-enVERS
.... mélange de sensualité et de rêve pour une jeune fille ...en fleurs!

Bonne soirée



Il vous en a fallu du temps pour vous trouver. Le résultat est à la hauteur de la collaboration : plutôt sympathique. J'attends la suite avec attention.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
186 poèmes Liste
9806 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 5 mars à 13:34 Citer     Aller en bas de page

Belle collaboration entre vos deux écritures

Le "à suivre" attire toute mon attention ...

Merci à vous

  ISABELLE
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
186 poèmes Liste
9806 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 5 mars à 13:34 Citer     Aller en bas de page

Belle collaboration entre vos deux écritures

Le "à suivre" attire toute mon attention ...

Merci à vous

  ISABELLE
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
21273 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 5 mars à 13:42 Citer     Aller en bas de page

N@rcisse, Lilania, Pieds-enVERS, Adamantine, Maschoune :

Nous pensons déjà à l'adaptation en série sur Netflix !
Je crois que les épisodes suivants nécessiteront l'avis de la commission de censure.

Merci d'abord à Damon pour sa souplesse (je parle bien entendu de son sens de l'adaptation littéraire) et merci à vous d'être passés nous lire.

À bientôt pour la suite

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
161 commentaires
Membre depuis
20 février
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 6 mars à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de N@rcisse
L'alliance devenait inévitable.



Citation de Pieds-enVERS
Une belle fresque du Grand Bassam du temps de l'époque coloniale .....mélange de sensualité et de rêve pour une jeune fille ...en fleurs!

Bonne soirée



Citation de Maschoune
Belle collaboration entre vos deux écritures

Le "à suivre" attire toute mon attention ...



Citation de Adamantine
Il vous en a fallu du temps pour vous trouver. Le résultat est à la hauteur de la collaboration : plutôt sympathique. J'attends la suite avec attention.



Citation de Aude Doiderose
Nous pensons déjà à l'adaptation en série sur Netflix !
Je crois que les épisodes suivants nécessiteront l'avis de la commission de censure.

Merci d'abord à Damon pour sa souplesse (je parle bien entendu de son sens de l'adaptation littéraire) et merci à vous d'être passés nous lire.




Heureux d'avoir eu cette collaboration inspirante et agréable avec Aude et que ça vous ait plu! pour vos encouragements à poursuivre...

 
Abey
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2017
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 6 mars à 15:26
Modifié:  6 mars à 15:29 par Abey
Citer     Aller en bas de page

Belle photo de profil, mais elle traîne partout sur le net.
Il faut reconnaître que, question plaquettes de chocolat, Bacary Sagna, il assure grave. et son épouse, Ludivine Kadir, question plastique on peut pas dire que c'est la plus moche des femmes de fouteux.
Pour me montrer sous une face des plus avantageuse pour moi, je n'aurais pas choisi celle-la, mais plutôt celle de Mr et Mme Sagna, ci-dessous .
d'autant plus que cette photo est en accès libre car non soumise aux droits d'auteur

 
moljin

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
1033 commentaires
Membre depuis
23 mars 2017
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 6 mars à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Ni corset ni dentelle et seuls deux coquillages.
Un mot: sensuel...
J'ai adoré...
Merci du partage Aude et Damon, pour ce texte.
Amicalement.

 
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
161 commentaires
Membre depuis
20 février
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 14 mars à 14:06
Modifié:  14 mars à 14:09 par Damon
Citer     Aller en bas de page

@abey

Aimerais-tu mieux que je mette cette autre photo (où mes plaquettes sont moins visibles)?



Citation de Utherbor
Ni corset ni dentelle et seuls deux coquillages.
Un mot: sensuel...
J'ai adoré...
Merci du partage Aude et Damon, pour ce texte.
Amicalement.



Merci Utherbor, de nous deux!

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
2437 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 12 mai à 05:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Je trouve de la finesse dans ces mots qui suggèrent une ambiance décalée entre l'ennui à table et la sensualité d'une femme, l'envie des vieux monsieux et l'envie de la femme.
Un texte donc réussi.

Bonne journée
Christophe

 
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
161 commentaires
Membre depuis
20 février
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 23 mai à 16:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Bonjour,

Je trouve de la finesse dans ces mots qui suggèrent une ambiance décalée entre l'ennui à table et la sensualité d'une femme, l'envie des vieux monsieux et l'envie de la femme.
Un texte donc réussi.

Bonne journée
Christophe


Merci beaucoup mon cher, cet effet de décalage était recherché.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 550
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0712] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.