Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 40
· Rose-Amélie · SélénaéLaLouveFéline · ❀ninette1952 · geraldgaiga
13083 membres inscrits

Montréal: 20 mars 10:17:45
Paris: 20 mars 15:17:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (septembre 2014) : Thème en image :: Au détour du chemin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
274 poèmes Liste
4742 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 22 sept 2014 à 04:10 Citer     Aller en bas de page


Au détour du chemin


Le crépuscule grandit et la nature s’endort

La lune aux aguets veille aux regards égarés

Guidant les pas feutrés sur la sente incolore.

Au détour du chemin, là, entre deux rochers

L’inflorescence sur sa tige, toute drapée de blanc,

Avait abandonné sa robe couleur soleil

Pour revêtir un linceul, devenant fleur souffle

Offrant sa destinée à la brise ; Petit vent

Qui dispersera l’aigrette au premier réveil.

Cette petite touffe de soie sous les doigts d’un maroufle

Brisée ne pourrait ensemencer, refleurir…

Après l’avoir contemplée, je la contournais

Trop conscient de l’importance de son devenir.

  YD
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 22 sept 2014 à 04:17 Citer     Aller en bas de page

Joli..

La fragilité de la fleur est bien rendue...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14001 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 22 sept 2014 à 19:32 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir YD,

Merci de ce partage plein de nostalgie !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1013 poèmes Liste
16349 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 23 sept 2014 à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

une façon de décrire dans ce texte qui est pleine de beauté, fine sans se détourner du souffle poétique qui rend la lecture très agréable...On arrive presque à se dessiner ces vers dans son esprit, et s'imaginer être sur ce sentier et voir cette fleur.
Bravo à toi pour l'évocation réussie du thème proposé.
amitiés sincères.
pyc.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
274 poèmes Liste
4742 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 23 sept 2014 à 09:00 Citer     Aller en bas de page

Sidonie, Sybilla, Pierre Yves, Gmlavie


Merci, vos petits mots sont toujours appréciés

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
3528 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 24 sept 2014 à 06:17 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour YD

Au détour du chemin, là, entre deux rochers
L’inflorescence sur sa tige, toute drapée de blanc,
Avait abandonné sa robe couleur soleil
Pour revêtir un linceul, devenant fleur souffle
Offrant sa destinée à la brise ; Petit vent
Qui dispersera l’aigrette au premier réveil.

L'image statique qui par la force de vos mots se transforme, se métamorphose en séquences ininterrompues de la beauté de la nature défilant devant nos yeux. Quand les mots deviennent une caméra poétique.

Bien à vous.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
274 poèmes Liste
4742 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 24 sept 2014 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

actuaire

merci, pour ce commentaire élogieux.

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
15421 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 24 sept 2014 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

Des vers aussi légers que cette évanescente petite fleur...c'est très beau...

Alex

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
274 poèmes Liste
4742 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 25 sept 2014 à 04:37 Citer     Aller en bas de page

Alex


merci de t'être arrêtée sur mes lignes

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 18 oct 2014 à 14:53 Citer     Aller en bas de page

Jamais je n'ai douté de ton côté très nature, mon cher Yvon...



Chris

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
274 poèmes Liste
4742 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 19 oct 2014 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Merci Monsieur CHRIST

Au plaisir de te lire tes commentaires toujours sympa.

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1015
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0411] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.