Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 25
13012 membres inscrits

Montréal: 17 oct 03:55:18
Paris: 17 oct 09:55:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Acrostiches :: Monsieur est amoureux... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
370 poèmes Liste
1223 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 16 sept 2017 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Monsieur a la voix grave en ce soir de Septembre,
On peut feindre un soupir, courir dans l'escalier,
Nouer autour d'un cou les plus subtils reflets.
Sans doute croit-il encore que sa bouche est de cendre,
Immobile vision de sa blondeur en face.
Elle se trouve imparfaite, pourtant il l'idolâtre,
Une nuit elle lira ces mots jetés dans l'âtre,
Réunis sous ses doigts et le sceau qui s'efface...

Elle aurait un parfum sucré et aérien,
Sur sa peau mordorée l'arbre de connaissance.
Tête à tête prolongé, un somptueux silence,

A ses yeux noir corbeau peindre ce qui nous retient,
Mordre cette vie fugace près des violettes givrées,
O sur ses boucles brunes caresser l'interdit,
Unis dans la cavale dans un tout premier cri.
Ruines de nos châteaux autrefois désarmés,
Eparpiller au vent la fraîcheur insolente,
Ubiquité terrible au parfum de scandale,
Ximénia, pomme de mer au piquant infernal...

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
402 poèmes Liste
12216 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 16 sept 2017 à 15:31 Citer     Aller en bas de page

C'est magistral. J'ai beaucoup aimé cet acrostiche. On ce prend à cette histoire d'amour. C'est dans l'imperfection de l'autre que l'on trouve l'amour parfait.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
K.O Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 16 sept 2017 à 17:07 Citer     Aller en bas de page

chopine a tout dit

 
Boju
Impossible d'afficher l'image
ose le silence, tu entendra mon coeur t'aimer.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
53 commentaires
Membre depuis
7 août 2017
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 16 sept 2017 à 23:52 Citer     Aller en bas de page

Très jolie acrostiche. Cet homme amoureux est très touchant.
J'ai adoré la dernière strophe.

Merci à toi.

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
370 poèmes Liste
1223 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 17 sept 2017 à 04:30 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous...

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
370 poèmes Liste
1223 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 17 sept 2017 à 06:11 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi...

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
263 poèmes Liste
4464 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 20 sept 2017 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Très beau, exercice pas facile réussi haut la main - bravo-

Amitiés

Yvon

  YD
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6923 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 7 oct 2017 à 03:28 Citer     Aller en bas de page

merci ma grande...
ton texte est tellement captivant
que j'en avais oublié l'acrostiche.
ma muse me pousse à en faire un quatrain.
l'y autorises-tu ?
grosses bises de SAM

Otoriz la à
Utiliser cette
Invitation....

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
370 poèmes Liste
1223 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 10 oct 2017 à 11:48 Citer     Aller en bas de page

Sam, en poésie, tout est permis...
Merci...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 443
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0372] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.