Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 637
Invisible : 1
Total : 640
· SHElene · Wilhelm
13161 membres inscrits

Montréal: 11 déc 15:27:28
Paris: 11 déc 21:27:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: " Prévert toujours " Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4093 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 30 avr 2010 à 15:05
Modifié:  23 jan 2011 à 08:47 par ladysatin
Citer     Aller en bas de page

Parmi tant d'autres choses,
il sera déposé, sur le vernis laqué des pianos ,
tous ces morceaux choisis de sa riche collection privée.

Face au rideau
les deux pianos
sont silencieux dos à dos .

Ils découvrent et observent le manuscrit
original , en papier chiffonné
du grandiose Quai des brumes .

Ils retiennent cela
.


" la vie est tout de même une chose
bien curieuse ...
Pour qui sait observer entre minuit
et trois du matin .
" t'as de beaux yeux "
" Embrasse - moi "
'( extrait du dialogue "quai des brumes ")

Toujours silencieux ils entendent

la partition aux notes noires de la chanson ,
" Les feuilles mortes

" La mer efface sur le sable
les pas des amants désunis .
tu vois je n'ai pas oublié ."
Les feuilles mortes se ramassent
à la pelle 'extrait de la chanson chantée par Yves Montant )

Scrutant de nouveau

les jolies lettres calligraphiées ,
illustrées par les gracieux
pinceaux et fusains ,
de Monsieur Miro ,
Monsieur Picasso ,
Monsieur Chagall .

tout d'un coup c'est le silence
Ils sont tous là, les imprésarios
se pressent, montent déjà un scénario
devant les pianos .

Barbara serait présente elle crierait
Dehors les rapaces !
Elle mettrait son beau chapeau
chantant devant les pianos ,
pour lui

Barbara , piano Prévert .


" Rappelle - toi Barbara ,
il pleuvait sans cesse sur Brest
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas "
extrait du poème de Prévert )

Perché sur son escabeau
le maestro du marteau
annonce un huis clos
dans la salle des ventes de Drouot .

J'aurais tant désiré être face
à ces deux pianos
assise dans la rondeur d'un crapaud .
Contempler dans une grande frénésie,
et m'approprier avec délices,
pour lover dans le creux de mon cœur ,
l'inventaire
de Monsieur Jacques Prévert
à la salle des ventes .


et j'ajoute ce petit poème que j'affectionne tout particulièrement ..
" immense et Rouge "

Immense et rouge
au dessus du grand palais
le soleil d'hiver apparaît
et disparaît
comme lui mon cœur va disparaître
et tout mon sang va s'en aller
s'en aller à ta recherche
Mon amour
Ma beauté
et te trouver
là où tu es .
Jacques Prévert


trente avril deux mille dix


Texte protégé par Copyright

n° 00049604

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
l hetre a Théo
Impossible d'afficher l'image
je rejoindrai mes maitres en une derniere signature...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
864 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2004
Dernière connexion
7 avril 2016
  Publié: 30 avr 2010 à 17:22 Citer     Aller en bas de page



pat

  l hetre a Théo
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 30 avr 2010 à 19:02 Citer     Aller en bas de page

tu es le berceau de la poésie !

james bisous

  Membre de la Société des poètes Français.
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 1er mai 2010 à 00:32 Citer     Aller en bas de page

Très original. Délicieusement raconté avec des références qui me touchent beaucoup.
J'aime! Merci Lady pour ta personnalité attachante!

Bises
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9807 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 1er mai 2010 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

Ladysatin

Je suis née ou la vie était encore un poème, la poésie était dans la rue....Très beau souvenirs...Merci pour ça

Sélénaé

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4093 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 1er mai 2010 à 04:21
Modifié:  1er mai 2010 à 04:24 par ladysatin
Citer     Aller en bas de page

Isidore lechat , Merci pour ton petit mot , j'aime la voix de Maurane

Theo ( Pat ) merci bien de ton passage

Cher James je suis comblée par ton gentil commentaire

Ma chère Martine j'adore Jacques je t'embrasse

merci vénusia , Prévert touche beaucoup de personne je t'embrasse

Sélénaé on as posté en même temps merci à toi

*** je tenais à dire , que ce petit écrit que j'ai composé pour lui , sera bien réel ...

car c'est le 9 juin 2010 qu'il sera vendue ses œuvres privées dans cette salle des ventes , et si je vivais à Paris , j'aurais aimé être là

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 1er mai 2010 à 08:36 Citer     Aller en bas de page

Une inspiration originale pour cet hommage au poète qui a écrit ce chef-d'œuvre: les feuilles mortes, mais aussi : La pêche à la baleine.
Merci pour l'occasion que tu nous offres d'y penser.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 1er mai 2010 à 08:39 Citer     Aller en bas de page

Merci petite ladysatin pour tous ces merveilleux souvenirs et hommages....Alex

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
328 poèmes Liste
7268 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 1er mai 2010 à 10:05 Citer     Aller en bas de page


Bel hommage à mon poète préféré
Merci pour ça, tu as fait remonter bien des souvenirs
Bises
Thierry


 
Malice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
12 mars 2008
Dernière connexion
17 mars 2018
  Publié: 1er mai 2010 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

Voilà, ma Lady, James a enfin su te faire le compliment qui résume tout ce que je pense de ta façon d'écrire: "Tu es le berceau de la poésie."

Tu n'as pas besoin de trouver des rimes, de compter des syllabes, et de te sentir toute petite à cause de ces "manquements" à la technique. La poésie jaillit de toi, dès que tu prends ton crayon. La poésie, c'est la richesse de ton univers personnel. Je te vois tous les jours de la semaine, ou presque, et je crois te connaître bien... et puis soudain, je lis un de tes textes, et je découvre encore une facette de douceur, de couleurs, de matières et de parfums qui te sont si personnels.
Et puis aussi, sache que j'adore quand au théâtre, tu viens vers moi avec tes feuilles raturées à la main, couvertes de ton écriture violette, et que tu me fais découvrir la genèse de ton prochain texte. J'adore les lire en douce, dissimulées entre un ourlet de costume et une paire de ciseaux, et je ris de voir qu'à cause de toi, je garde sur ma table de travail, à côté de mes épingles et des bobines de fil, un gros dictionnaire!
Ça m'émeut toujours de te voir encore timide avec les mots que tu offres. Tu sais, te lire, ça me fait l'effet de m'enrouler dans une étole de velours, parfumée, nichée dans un fauteuil confortable.
Je garde en mémoire une fabuleuse semaine passée avec toi, quand nous avons préparé Çarmen l'an dernier, toutes les deux, et que nous grattions nos papiers, dans le silence ou dans les rires, pendant nos heures désoeuvrées.
Merci d'être ma complice dans les mots, comme tu as été ma complice dans le Moyen Âge!

  On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4093 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 1er mai 2010 à 14:29 Citer     Aller en bas de page

Corwin oui ; la pêche à la baleine et aussi les merveilleux dialogues " des enfants du paradis , avec Monsieur Brasseur et Demoiselle Arlety !! ça c'est une pure merveille

merci de ton commentaire

Ma belle Alex toujours un gentil encouragement ça fait chaud au coeur de te lire belle Dame

Thierry merci à toi

Dame Malice je rougis , même je suis cramoisie là , tu ma pondue un pavé là !!!!! ohhh je suis émue

C'est toi ! que je remercie d'être ma complice , c'est toi qui ma poussée à écrire tout se que je pensais tout haut , tu m'a aidée à dompté ma dyslexie , tu m'a enlever le doute que j'avais en permanence ...

je vais faire court quand même
je suis touchée par tes mots , chère amie de plume , de mots de rire , de doute , boudouiiiii je sais plus quoi dire ...

Dame Malice je vous bisouille a l'heure de l'apéro ,

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4093 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 2 mai 2010 à 13:48 Citer     Aller en bas de page

merci Mystère pour ces beaux mots

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4093 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 28 juil 2010 à 03:10 Citer     Aller en bas de page

Cher Tristamourir , je suis contente que tu sois passé lire Prévert , c'est mon poète préféré , merci à toi

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 7 juil 2011 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

Un poème très agréable qui m'aura permis de connaître un peu mieux ce grand nom qu'est Prévert !
Ce n'est pas sans me rappeler cette chanson "rive gauche" de Souchon qui commence comme ça :

"les chansons de Prévert me reviennent
De tous les souffleurs de vers...Laine !"

le point commun entre la chanson et ton poème, c'est la fluidité de l'ensemble...malgré que l'ensemble soit d'une longueur importante, ça parait trop court quand on arrive à la fin !
Merci pour cette belle lecture.
amitiés très sincères.
pyc.

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4093 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 8 juil 2011 à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Grand plaisir à lire ton gentil commentaire cher Pierre Yves , j'adore cet Homme et je le lis très souvent , merci de ta lecture , bel été à toi , ton amie Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2132
Réponses: 14
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0651] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.