Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 29
· Lucie Granville · Hector L'archer
13569 membres inscrits

Montréal: 24 sept 06:21:10
Paris: 24 sept 12:21:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Maman ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lara
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2005
Dernière connexion
16 août 2007
  Publié: 1er août 2005 à 17:00
Modifié:  10 mars 2010 à 05:48 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Quand tout petit bébé,sur ses genoux
Je buvais ses baisers,tendres et doux
Je gazouillais: Maman !

Et quand parfois j'avais bien peur,
Quand je pleurais,souffrant de quelques heures,
Oh je criais: Maman !

Et quand garçon,après un mauvais tour,
On me grondait : alors le coeur bien lourd ;
Je cherchais : Maman !

Et quand jeune homme,je cherchais conseil,
C'était toujours,mais oui,toujours pareil,
Je questionnais : Maman !

Et quand malade,et tout le corps en feu
Elle me souriait de ses beaux yeux,
Je soupirais : Maman !

Et quand,soldat,je gisais dans le noir,
Dans mon sang,seul et sans aucun espoir,
Je murmurais : Maman !

Et quand j'assistais ,triste,à son trépas,
Quand je la vis s'endormir dans mes bras,
Oh,je pleurais : Maman !

Mais avant de mourir,elle m'a dit :
"Courage enfant,il est un paradis !"
Au revoir donc, Maman !

Ange2005

  ѕι тυ νєυχ тє мєттяє єи α¢¢σя∂ ανє¢ υиє ρєяѕσииє,¢нєя¢нє ℓ'υиιqυє ℓυмιèяє ¢αρραвℓє ∂'é¢ℓαιяєя тєѕ ¢нσιχ
ptitange89


où se trouve le bonheur?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
72 commentaires
Membre depuis
31 juillet 2005
Dernière connexion
5 novembre 2007
  Publié: 2 août 2005 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

c une foi parti kon se ren comtpe a kel poin les paren konte pour c triste de sen apercevoir si tar mé rassur toi nouc somme maleureusemen tous pareil

en tou cas bravo tou plin de frison ken je lai lu
vym

  ptitange
Lara
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2005
Dernière connexion
16 août 2007
  Publié: 2 août 2005 à 10:50 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Vym ! t'es la première personne à m'envoyer un de ces commentaires , et j'en suis ravie ! Sans la tendresse d'une mère,qu'allons nous devenir ?

Ange2005

  ѕι тυ νєυχ тє мєттяє єи α¢¢σя∂ ανє¢ υиє ρєяѕσииє,¢нєя¢нє ℓ'υиιqυє ℓυмιèяє ¢αρραвℓє ∂'é¢ℓαιяєя тєѕ ¢нσιχ
Australe


On hérite pas de la terre de nos ancêtres, on l'emprunte a nos enfants. de st Exupéry
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
420 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2003
Dernière connexion
28 mars 2017
  Publié: 3 août 2005 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

bravo, il est magnifique.
la perte d'une mère est quelque chose d'horrible, et je ne sais pas si on peut s'en remettre un jour.
c'est pour cela qu'il est important de profiter chaque instant passé avec les gens qu'on aime.
encore bravo!
je nomine

  le plus beau cadeau sur terre c'est le coeur d'une mère et le sourire d'un enfant...
GENTLEMAN


Il n'y a pas plus beau poème que les mots
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
2490 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2004
Dernière connexion
22 octobre 2019
  Publié: 3 août 2005 à 15:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ange,

Joli poème..très tendre et touchant

J'ai aimé ma lecture!


Amitiés
Joël
GENTLEMAN

  ..Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains,transforme-les en caresses..[Jacques Salomé]
Lara
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2005
Dernière connexion
16 août 2007
  Publié: 3 août 2005 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous ! vous êtes vraiment aimables !Et encore merci à toi Miriam pour ta nomination , je suis très émue

  ѕι тυ νєυχ тє мєттяє єи α¢¢σя∂ ανє¢ υиє ρєяѕσииє,¢нєя¢нє ℓ'υиιqυє ℓυмιèяє ¢αρραвℓє ∂'é¢ℓαιяєя тєѕ ¢нσιχ
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1238
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0231] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.