Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 20
· ODIN
13050 membres inscrits

Montréal: 10 déc 01:48:32
Paris: 10 déc 07:48:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Acrostiches :: Toutes fenêtres ouvertes... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
372 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 10 mars à 19:06
Modifié:  11 mars à 00:12 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Tu étais seul la nuit dans une brume fantôme
Où les cris et les larmes purifient le trottoir...
Un jour tu m'as laissée du côté du miroir
Terrifiante brûlure à la noirceur du rhum.
Et le vent s'engouffra pendant ces huit longs mois
Sous ma porte défoncée, par des fenêtres ouvertes...

Flore voici que sur mes pages, l'encre demeure inerte,
Et c'est bien sans ta voix que la pierre se brisa.
Nous étions les deux faces d'une pièce de monnaie,
Et dans tes cigarettes mes vœux pouvaient s'entendre,
Terrifiante inquiétude que la vie veut me rendre.
Rimerons-nous encore sur les dalles du palais,
Entendras-tu le rire de mon fils désormais ?
Serreras-tu encore ma poitrine contre toi ?

Oubliés les appels et les mots par centaines...
Un matin à ma porte, je l'ai rêvé souvent
Viendra dans un frisson ta valse souveraine
Et alors je pourrais hurler combien le temps
Regarde ma déchéance. Être à l'abri du mal,
Traverser sans un bruit le grand pont suspendu
Ex-voto allumé quand tu as disparu.
Silence je sens l'impact de chacune de tes balles.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7282 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 11 mars à 08:29 Citer     Aller en bas de page

Mon écran reçoit
Encore et encore tes
Regards de
Circonstances qui meublent mon
Imaginaire. grosses bises ma grande.

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
372 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 11 mars à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Merci Sam'.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7282 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 13 mars à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Avec ces
Températures qui
Terniraient certains
Essors (en avril ne découvre pas d'un fil)
N'oublie pas
D'envisager...
.
Maintenant (mains tenant)
Avec ce texte plein d'
Invitations, merci ***Cocci***
.

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
372 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 22 mars à 01:53 Citer     Aller en bas de page

Oui, j'attendrai...

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7282 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 3 avr à 23:33 Citer     Aller en bas de page

Cette pratique des
Acrostiches...

Dans un DUO ?
Un exemple de deux
Ouvrirait des suites.

.

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
372 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 28 avr à 05:40 Citer     Aller en bas de page

😉

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 464
Réponses: 6
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0304] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.