Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 37
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 07:42:43
Paris: 2 juin 13:42:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Un vers dans l'ombre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 avril 2017
  Publié: 8 févr 2009 à 16:05
Modifié:  8 févr 2009 à 16:51 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page

Un vers dans l'ombre




Mon pas cède à la voix de l'ombre
Sous un faisceau de vérités
Le vent entend craquer mes songes
Dans un vieux saule pétrifié


Et je prends nuit comme maîtresse ;
Sans abri riche d'horizons
petites rides qu'elle greffe
Aux bouts des mots en pâmoison.


J'en ai assez d'en avoir trop
Derrière les yeux pour avancer
De faire pleurer des chandeliers
Sur le visage de mes maux.


Mes vers charbons au fond du coeur
parfum lilas sur le papier
Traînent les bruits de mon humeur
Comme des cris d'oiseaux blessés.


On dit que la paix qu'on invente
Prend tous nos rêves pour ses enfants
Et joue avec la délivrance
À imiter le pouls du temps.


J'ai plus de vers que de façon
D'être l'élan de la lumière
Ou l'arc-en-ciel dans un rayon
D'un bonheur tendre à sa manière.


Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
18149 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 8 févr 2009 à 16:26 Citer     Aller en bas de page

"On dit que la paix qu'on invente
Prend tous nos rêves pour ses enfants
Et joue avec la délivrance
À imiter le pouls du temps."

Pfiou ... que c'est bien écrit ça ...

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 8 févr 2009 à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Martin, je vois que ta plume est de plus ne plus belle, tes vers sont forts et tes images très belles. Bravo. Okana tendresse... ..J'ai aimé le tout, de très belles métaphores..

Mon pas cède à la voix de l'ombre
Sous un faisceau de vérités
Le vent entend craquer mes songes
Dans un vieux saule pétrifié


Et je prends nuit comme maîtresse ;
Sans abri riche d'horizons
Les petites rides qu'elle greffe
Aux bouts des mots en pâmoison.


J'en ai assez d'en avoir trop
Derrière les yeux pour avancer
De faire pleurer des chandeliers
Sur le visage de mes maux.


Mes vers charbons au fond du coeur
parfum lilas sur le papier
Traînent les bruits de mon humeur
Comme des cris d'oiseaux blessés.


On dit que la paix qu'on invente
Prend tous nos rêves pour ses enfants
Et joue avec la délivrance
À imiter le pouls du temps.


J'ai plus de vers que de façon
D'être l'élan de la lumière
Ou l'arc-en-ciel dans un rayon
D'un bonheur tendre à sa manière.

Martin.

  Nicole chaput. *Okana *...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 8 févr 2009 à 18:19 Citer     Aller en bas de page

Oh ! Encore (toujours) un délice... même si tristounet...
Et ce passage :

"Traînent les bruits de mon humeur
Comme des cris d'oiseaux blessés
" bouh !!!


(merci Martin)

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 avril 2017
  Publié: 9 févr 2009 à 16:46 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous quatres


Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 11 févr 2009 à 08:58 Citer     Aller en bas de page

On dit que la paix qu'on invente
Prend tous nos rêves pour ses enfants
Et joue avec la délivrance
À imiter le pouls du temps.

Merveilleux ces images...!

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 avril 2017
  Publié: 23 févr 2009 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Merci Bertino pour ce commentaire flatteur.

Je pense que nous sommes tous la source d'inspiration les uns des autres.

Encore merci L'ami !
------------------------------------------------------------------------

Merci Chantal

Je vois que ce passage a plu plus que les autres en lisant l'ensemble des commentaires.

------------------------------------------------------------------------

Encore merci a vous tous, vos passages sur mes textes me donne la direction a prendre dans mon petit monde poétique.

Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2007
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Des mots (Autres)
Auteur : Athenea
À coeur de clémentines (Amour)
Auteur : Feu-follet
Mistral (Autres)
Auteur : Guid'Ô
Des roses pour Sandra... *mélusine* / Alphonse Blaise. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Et ce, dans tous les domaines (Autres)
Auteur : Lacase
Adorables capucines... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Sieste (Autres)
Auteur : pluriels
Le Tréfonds de l'ame (Tristes)
Auteur : O-l-i-v-i-e-r
Je suis de sel (Tristes)
Auteur : Mystic4Ever
Femme ... enfin ! (Amour)
Auteur : Hassan
J’ai vu (Autres)
Auteur : Tilou8897
Elle a trop joué... (Tristes)
Auteur : Aeshne
Ushuaïa (Autres)
Auteur : Lunastrelle
Rêve amer (Tristes)
Auteur : Ellea Lee
État critique (thomas, Leviath & Billie) (Collectifs)
Auteur : Billie

 

 
Cette page a été générée en [0,0733] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.