Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 4
Invisible : 0
Total : 4
13277 membres inscrits

Montréal: 16 jan 22:19:44
Paris: 17 jan 04:19:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: J'aurais voulu être... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 6 sept 2006 à 18:55
Modifié:  4 juin 2007 à 12:52 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

J’aurais voulu être...

Ce rayon invisible
Qui enveloppe ta peau.
La caresse indicible
pour ôter tous tes maux

j’aurais pu être aussi

Le vent dans tes cheveux,
Le parfum indiscret.
Sur tes paupières ce bleu
Qui rend tes yeux secrets.

J’aurais pu être encore
Cascade dans la montagne
Rafraîchir ton effort,
Puis être ta compagne
Jusqu’en bas des rochers,
Sauter entre les mousses
A effleurer tes pieds
Qui survolent quelques pousses
De ces fleurs éternelles
Qui sont là, pour vous plaire
Vous dire que vous êtes belle
Chut!
Je n'ai plus qu'à me taire

Yvon

 
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 6 sept 2006 à 20:33 Citer     Aller en bas de page

Vraiment très beau ce poème, Yvon ! J'aime particulièrement ces passages:

Le vent dans tes cheveux,
Le parfum indiscrets.
Sur tes paupières ce bleu
Qui rend tes yeux secret.

J’aurai pu être encore
Cascade dans la montagne
Rafraîchir ton effort,
Puis être ta compagne

Qui sont là, pour vous plaire
Vous dire que vous êtes belle
Chut!
Je n'ai plus qu'à me taire

A te lire, Yvon !

Chantal

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 7 sept 2006 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Je pense que la cueillette est bonne
Amical Mian

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 7 sept 2006 à 10:29 Citer     Aller en bas de page


Masque rouge tu as raison, belle et dangereuses,mais

que serions-nous sans elles... ?
-----------------------------------------------------

Tendresse, merci pour tout ce que tu m'apportes, et

crois moi c'est beaucoup merci

-----------------------------------------------------

Ma petite Fée toujours un mot agréable, merci pour ton

passage

-----------------------------------------------------

MarYjO que c'est agréable un commentaires poème écrit

avec tant de délicatesse

Merci de m'avoir lu

----------------------------------------------------------

Aurore, tes commentaires, ont toujours le parfum

agréable à respirer, et j'espère que si Dieu me permet

de garder encore un peu mon âme, vous faire rêver

Merci de m'avoir lu

----------------------------------------------------

Ayumi je rougis, c'est trop, merci pour ton gentil

commentaire

A bientôt de te lire

-------------------------------------------------------

Quel beau compliment que mon coeur reçoit,

troubadour, chevalier je suis comblé

Merci RoyaleOrchidée pour tous ces mots qui me

touchent au plaisir de te lire

---------------------------------------------------------



Je pense qu'elle le sera merci de ton passage

Mian Amitiés








 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 7 sept 2006 à 12:52 Citer     Aller en bas de page


Merci Cyclona de ton passage et ton commentaire me

touche

bisous

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 7 sept 2006 à 13:48 Citer     Aller en bas de page


Je suis désolé Cyclona mais ta boite aux lettres est semble-t-il pleine, je t'ai bien envoyé un M.P qui a été refoulé pourquoi?

Mes amitiés Yvon

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août 2020
  Publié: 7 sept 2006 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

et si tu étais bien plus que cela ?

j'aime cette sensibilité dans tes mots, vraiment

Amitiés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 7 sept 2006 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

Un superbe poème empreint d'une belle galanterie.

Amitié.
Bertrand.

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 7 sept 2006 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

Et bien , ton poème se lit dans un souffle

wwwoww.. d'un romantisme délicat ! superbe !

Marie

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 16 sept 2006 à 12:48 Citer     Aller en bas de page


Je sais que répondre quand je lis tous vos commentaires, qui à chaque fois me trouble en me disant est-ce bien pour moi?

Guido on fini par connaître les poètes par leurs style d'écriture et j'aime ce que tu écris. Merci de ton passage

Amitiés
---------------
Sans Nom quelle chance de pouvoir embellir avec des mots l'être que l'on aime

Merci Sans Nom

Amitiés
---------------
Marine c'est peut être le souffle de l'amour... merci pour ton commentaire
----------------

Athéna ce vers se lit sans l'écrire effectivement. Merci Athena


 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 2 févr 2008 à 02:52 Citer     Aller en bas de page


Merci jolie fée d'avoir eue la gentillesse de poser tes yeux sur un de mes poèmes, je suis touché par tes mots...

Au plaisir de te lire...

Mes amitiés

Yvon

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2016
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0287] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.