Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 164
Invisible : 0
Total : 166
· nadette · Tychilios
13128 membres inscrits

Montréal: 16 juil 18:51:34
Paris: 17 juil 00:51:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Je suis là. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17668 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 27 févr 2009 à 16:42
Modifié:  27 févr 2009 à 16:45 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Pas vraiment un 'repost' (l'avait du rester 5 minutes, tout au plus)


Je suis là, tête nue, tout comme au premier jour
Dévisageant Paris, ta si belle maîtresse
Et qui m'ignore tant, reflétant la détresse
Dans chaque flaque d'eau, la pluie tombant toujours

Mes nuits se sont battues, étreignant ta bannière
Ainsi qu'un nouveau né qu'à jamais l'on protège
De tout, même de soi, et qu'il vente ou qu'il neige
Sans mots je l'enlaçai par mes envies premières

Des miettes recueillies, aux festins de tes choix
Ne comblaient l'appétit sans forcer mon dégoût
Peu à peu je cédais à chacun de tes goûts
Je croyais l'amitié bien plus forte que toi..

Aujourd'hui, le ciel las d'attendre nos étoiles
Nous parlons de l'antan, moi qui rêve au présent
Je me vois condamnée à te sentir absent
Et sur la nuit qui vient je vais me pendre aux toiles..

Dans chaque flaque d'eau, la pluie tombant toujours
Je guette ma raison qui s'avance au guêpier
D'un amour qui se noie, jusqu'à en perdre pied
Je suis là, tête nue, tout comme au premier jour


Janvier 2007.

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Briséis


comme une héroine de roman de gare, maladroite et sans histoire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
50 commentaires
Membre depuis
28 janvier 2009
Dernière connexion
7 août 2011
  Publié: 27 févr 2009 à 17:03 Citer     Aller en bas de page

très touchant !!

  Comme une fausse note dans une mélodie familière
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
2 juin 2017
  Publié: 27 févr 2009 à 22:43 Citer     Aller en bas de page

mes félicitations, vous avez réussie à faire un poème entier avec des rimes entrecroiser si je me souviens bien de l'école. Je veux dire a-b-b-a,( vive ce groupe la en passant je m'égare je vais revenir). J'ai grandement apprécié l'idée générale du texte, La façon dont tout ça à été dit. J'ai bien aimé le fait que votre premier vers et votre dernier soit le même, je trouvais que ça rajoutais un petit quelque chose. Comme pour dire, vois-tu, malgré notre histoire, je n'ai pas avancé, je suis toujours resté au point de départ, donc c'est comme si ça na pas eu lieu. Je sais pas si j'ai bien interprété, mais bon c'est ce que je ressentais.
aigle royal(cd)

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23520 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 28 févr 2009 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Des miettes recueillies, aux festins de tes choix
Ne comblaient l'appétit sans forcer mon dégoût
Peu à peu je cédais à chacun de tes goûts
Je croyais l'amitié bien plus forte que toi..

No comment !

james

  Membre de la Société des poètes Français.
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2335 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 1er mars 2009 à 10:17 Citer     Aller en bas de page


Bien resenti. Fort.

Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 2 mars 2009 à 06:27 Citer     Aller en bas de page



Un texte qui sonne comme une belle musique , d'une qualité artistique vraiment raffinée

j'ai bcp aimé

merci bcp

 
Storm

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
114 commentaires
Membre depuis
2 octobre 2007
Dernière connexion
9 juin 2014
  Publié: 4 mars 2009 à 18:42 Citer     Aller en bas de page

ça fait longtemps, bien longtemps que je ne t'ai pas lue, ma lapinette.
Y a tant de plaisir pourtant à lire tes mots!!!
à bientôt ma toute belle

Néna

 
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1656 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
15 février
  Publié: 15 mars 2009 à 18:48 Citer     Aller en bas de page



Il est très fort...touchée!!


Marie.

  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 14 avr 2009 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

De véritables amitiés sont rares... J'espère pour toi que tu te remettras de cette déception même si à l'avenir l'amitié n'aura plus le même sens pour toi.

amicalement
katia

 
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 2 mai 2009 à 07:36 Citer     Aller en bas de page

En toile de fond, ce Paris humide…

J’aime beaucoup ce poème.

«Des miettes recueillies, aux festins de tes choix»

En dit beaucoup ce vers. J’aime ces images qui expriment tant en si peu de mots.

Et encore :
«Je me vois condamnée à te sentir absent»

Et d’autres aussi.

Un ensemble bien monté, fort en émotion, riche en poésie.
Un plaisir de lecture.

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17668 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 18 juil 2010 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour vos commentaires encore une fois si justes.

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1588
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0550] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.