Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 154
Invisible : 0
Total : 156
· Tychilios · romain candis
13090 membres inscrits

Montréal: 23 juil 18:41:24
Paris: 24 juil 00:41:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: In utero (with Aalis) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 2 déc 2018 à 07:13
Modifié:  10 déc 2018 à 22:27 par Amanda
Citer     Aller en bas de page


IN UTERO ¤


Elle était dans son nid, ses plumes chatoyaient.
C'était une belle perruche de Stanley.
On lui avait appris le bien parler, paraître
Mais était en prison, dans une mésangette.

On s'occupait bien d'elle et elle vivait classe,
Mais ne désirait pas, qu’ici, sa vie se passe.
Par la fenêtre elle regardait le ciel bleu,
En se voyant voler dans l’azur lumineux.

Bien qu’elle ait tout ce qui lui plaisait, demandait
Pourquoi se sentait-elle perdue, s’ennuyait ?
Que serait sa vie en dehors de cette cage ?
Toutes ces questions bouillaient en elle avec rage.

Elle aurait voulu être libre, indépendante,
Pour réaliser ses rêves d’adolescente,
Brûler sa vie à fond, jouir du moindre instant
Et, comme son idole, mourir à vingt-sept ans.


AALIS & AMANDA SMITH SKINNER



¤ In utéro: peut se traduire par: “Dans l’utérus”
C’est aussi le titre du 4ième album de Nirvana, écrit par Kurt Cobain en 1993 et sorti 7 mois avant sa mort à 27 ans.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
8356 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 3 déc 2018 à 03:31 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci à vous deux

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
8356 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 3 déc 2018 à 03:41 Citer     Aller en bas de page

de nombreux textes extérieurs à LPDP traitent de ce sujet de l'utilisation de son temps d'existence dans notre enveloppe actuelle. c'est mon cas aussi en ce moment, et par de longues et ambigües méditations j'en suis arrivé à construire la liste de mes à faire, avant mon départ définitif d'apparences pour une autre existence dont je ne sais pas grand chose.
ce texte est très beau, sans vocabulaire à doubles sens. merci AALIS & AMANDA SMITH SKINNER

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4350 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 3 déc 2018 à 18:49 Citer     Aller en bas de page

Ah ! Ces beaux oiseaux à qui l'on rogne les ailes.

Et dire qu'on a qu'une p.... de chienne de vie. Faut pas la perdre pour des apparences.

Belle conjugaison de plumes.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
4997 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 4 déc 2018 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème - j'ai aimé ma lecture - Une vie réussie n'est certainement pas dans l'opulence d'un confort. c'est être en accord avec soi même, en gros il faut bien se connaître.

Yvon

  YD
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
629 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 5 déc 2018 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Et aussi Janis, Jimy, Amy…
Merci de votre partage Amanda & Aalis

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 6 déc 2018 à 14:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
bonjour et merci à vous deux



Citation de samamuse
de nombreux textes extérieurs à LPDP traitent de ce sujet de l'utilisation de son temps d'existence dans notre enveloppe actuelle. c'est mon cas aussi en ce moment, et par de longues et ambigües méditations j'en suis arrivé à construire la liste de mes à faire, avant mon départ définitif d'apparences pour une autre existence dont je ne sais pas grand chose.
ce texte est très beau, sans vocabulaire à doubles sens. merci AALIS & AMANDA SMITH SKINNER



Ton compliment me réchauffe. (Ça tombe bien, mon chauffage est en panne).

5 U

Citation de In Poésie
Ah ! Ces beaux oiseaux à qui l'on rogne les ailes.

Et dire qu'on a qu'une p.... de chienne de vie. Faut pas la perdre pour des apparences.

Belle conjugaison de plumes.

Bizzz JB



Les apparences ne sont que des facettes de la réalité et leur impact est beaucoup plus fort, sinon, pourquoi devraient-elles être "sauvées"?

5 U pour les plumes conjuguées

Citation de Y.D
Très beau poème - j'ai aimé ma lecture - Une vie réussie n'est certainement pas dans l'opulence d'un confort. c'est être en accord avec soi même, en gros il faut bien se connaître.

Yvon



Mais combien la réussissent?
Et combien tournent le dos à leur principes pour le confort et l'opulence?
Que sont devenus les "révolutionnaires" de "mai 68" ? ...Des bobos. Exactement ce qu'ils dénonçaient.

5 U

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 6 déc 2018 à 14:13
Modifié:  10 déc 2018 à 22:28 par Amanda
Citer     Aller en bas de page

Citation de Miette
Et aussi Janis, Jimy, Amy…
Merci de votre partage Amanda & Aalis



Un club très privé, au droit d'entrée particulièrement contraignant et que ses adhérents, même s'ils le voulaient, ne peuvent quitter.

5 U
--------------------------------------

Merci à Aalis pour ses conseils.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
8356 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 7 déc 2018 à 03:40 Citer     Aller en bas de page

j'ai l'impression de faire peur à AALIS,
je repars en recherche de duos, ces richesses qui ont plus de convivialités que les textes personnels qui sont pour ainsi dire que très peu aperçus.
j'admire tes écrits.
5U

 
Aalis


Qu'importe la manière pourvu qu'on ait l'orgasme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
7 juin 2014
Dernière connexion
1er février
  Publié: 1er jan à 00:36 Citer     Aller en bas de page

Samamuse,
In Poésie,
Y.D
Miette

Merci pour vos mots laissés sous notre texte.

Bien à vous quatre
Aalis


Citation de samamuse
j'ai l'impression de faire peur à AALIS,
je repars en recherche de duos, ces richesses qui ont plus de convivialités que les textes personnels qui sont pour ainsi dire que très peu aperçus.
5U


Très cher Samamuse, pourquoi aurais-je peur de vous?
Non.
C'est seulement parce que je ne suis pas intéressée par votre quête du Graal.
À savoir, votre besoin existentiel de vous unir avec quelqu'un d'autre à des fins de duo.

Bien à vous
Aalis

  Mes définitions: Salope: Don Juan au féminin - Erotisme: Parfum discret du porno - X: Côté pile de la moralité - Hymen: Soi-disant lys (À jeter aux bigots)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 604
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0452] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.